Défi octobre sans-chauffage-ou-presque 2016 : le bilan !

Publié le par Linette_sortezdevosconapts

Le mois d'octobre s'achève et avec lui le défi Octobre sans chauffage !

Nous avons choisi de ne pas laisser la maison descendre trop bas en température pour ne pas dépenser trop d'énergie ensuite à réchauffer murs et planchers. Nous avons donc décidé de lancer une flambée les matins où la température de la maison descendrait en dessous de 18 ET qu'il n'y aurait a priori aucune éclaircie prévue dans la journée.

Avec ces paramètres, nous avons dépensé.... Un unique sac de pellets pour ce mois d'octobre, et en plus, c'était un sac que nous avions acheté l'année dernière. Nous n'avons qu'un seul mode de chauffage pour chauffer l'intégralité de la maison, le poêle à granules.

Nous sommes en Normandie et les voisins ont tous bien entamé leur saison de chauffe.

Je suis vraiment contente d'avoir autant travaillé les plans de notre maison, car sur ce point notre pari est réussi, elle se comporte comme nous l'attendions d'un point de vue thermique. Nous avons maintenant un an de recul et nous avons passé l'été sans surchauffe.

Son secret ? En dehors de sa très bonne isolation et de sa très bonne étanchéité, qui sont obligatoires pour toute nouvelle construction depuis 2012, elle a 38 m2 d'ouverture sur le sud, Quelques fenêtres sur l'ouest et une seule vers le nord (nous n'avons pas eu d'autre choix car l'autre mur possible de cette chambre était en limite de propriété donc interdiction d'y placer une ouverture).

Défi octobre sans-chauffage-ou-presque 2016 : le bilan !

Grâce ces 3 baies de chacune presque 4 mètre de long, une heure de soleil indirect suffisent pour ne pas allumer le chauffage de la journée, même en plein hiver. Et depuis que cette petite heure nous sert de chauffage, nous avons découvert que même en Normandie, où il pleut souvent et où il fait toujours gris, une heure d'éclaircies cumulées dans la journée, c'est quand même très fréquent !
Et grâce à la technicité des vitrages, cet atout hivernal ne se transforme pas en cauchemar l'été !

Même si à l'heure actuelle nous ferions de tout autres choix si nous devions nous lancer à nouveau dans l'aventure du propriétariat (oui, oui, on va inventer ce mot pour l'occasion), je dois avouer que cette maison est vraiment top pour plein de choses !

Défi octobre sans-chauffage-ou-presque 2016 : le bilan !


Et vous, votre mois d'octobre?
psssst ! Vous aimez mes articles? Suivez moi sur ma page Facebook !

Publié dans éconologie, consommation

Commenter cet article

Sandy 31/01/2017 01:58

Une catastrophe cet hiver ... Où l'on a découvert que notre PAC (lisez pompe à chaleur) n'était pas une vraie PAC mais une clim réversible qui-ne-peut-pas-chauffer-en-dessous-de -2-et-il-fait-jusqu'à-moins-douze la nuit chez nous ! que notre maison vendue bien isolée est une passoire sans isolation ou presque avec des ponts thermique de partout ... Et que les panneaux solaires installées ne suffisaient en aucun cas à pallier à cette dépense totalement inepte d'électricité !!!!! Bref. Cette année va donc être consacrée à l'isolation, et à la mise en place d'une cuisinière bois qui nous chauffera en même temps qu'elle nous permettra de faire de bons petits plats ... J'ai ha^te que tout ça soit terminée et qu'on profite ENFIN d'un peu de chaleur parce que là une semaine complète (panne oblige) sans chauffage par -12°C malgré les couettes et toutes les couvertures de mamie ça fait froid ! Malgré les pulls tricotés mains qui tiennent chaud et le piment et le gingembre, et les fenêtres idéalement orientées sud-sud-ouest, ça fait froid dans le dos !!!

Aurélie - Pomme en Bretagne 04/11/2016 19:31

Idem ici même sans vouloir faire de défi... Il restait moins d'un sac de pellets dans le réservoir (la moitié je dirais) et avec ça on a tenu tout octobre (on a remis un nouveau sac hier ^^)
Par contre il a fait bien gris, froid et humide aujourd'hui, le poêle a marché ! Vivement la semaine prochaine que les températures remontent un peu ;)

Kalamita 31/10/2016 18:23

Bon alors y'a sûrement aucune comparaison possible au niveau météorologique. Sans défi (nous sommes locataires, au gaz, dans une maison/passoire/énergivore), nous avons remarqué que cette année grâce à l'été indien dans le sud-est (dans les terres de la Côte d'Azur), nous avons éviter le chauffage bien plus longtemps que les années précédentes. Toujours rien au 31/10/16 !! A voir, si nous l’éteindrons plus tôt ou tard.

Linette_sortezdevosconapts 02/11/2016 15:45

effectivement, lol aucune comparaison possible :p

Laurine 30/10/2016 21:05

Ce n'est pas trop chiant à l'entretien, ces grandes baies vitrées? :)
N'empêche, c'est super intéressant : 1h de soleil = 1 température convenable à l'intérieur !

Ici nous avons baptisé notre poêle à bois, avec une partie du bois mort lorsque nous avons taillé les haies, et des cubes de palettes. Nous n'avons pas pu chauffer de tout l'hiver l'année dernière dans notre précédente maison alors on se rattrape cette année avec le poêle, quand ça passe sous les 17°c ^^ Le seul inconvénient est qu'il est mal placé et ne chauffe donc pas toutes les pièces, mais dans le salon où il est placé, ça chauffe vraiment beaucoup trop (35 tout à l'heure... ) va vraiment falloir qu'on l'apprivoise celui là :)

Linette_sortezdevosconapts 02/11/2016 15:46

bin.... faut pas avoir le vertige :p

zenopia 30/10/2016 12:55

Mon rêve un maison passive (ou quasi) !
Bon dimanche :)