J'ai testé... la crème hydratante bonne mine d'Antigone

Publié le par schnappy

Je ne sais pas pour vous mais moi, j'ai pendant longtemps cru aveuglément en les cosmétiques INDUSTRIELS et NON BIO.

 

...Mais c'était avant.

 

J'ai eu presque toute ma vie une peau acnéique et capricieuse. Pour  une raison qui me semble aujourd'hui tout à fait folle, je me suis longtemps méfiée des crèmes bio. J'avais la croyance qu'elles me donneraient des boutons. Peut être dans mon esprit, bio=moins de contrôles? toujours est-il que je pensais à l'envers puisque je préférais donc me tartiner de produits très contrôlés mais irritants, cancérigènes, provoquant par réaction une inflammation/sur production de sebum que bien sur je ne reliais pas aux produits : c'était ma peau, elle était comme ça, et si MËME les produits spécialisés anti-boutons ne faisaient pas effet, les crèmes bio/marabouttes ne pourraient faire que pire.

 

Quand j'ai découvert la oil cleansing method, j'ai réalisé à quel point je me trompais au sujet des huiles. J'aurais bien voulu m'en faire moi même, des crèmes, mais je ne tombais que sur des recettes bardées d'ingrédients aux noms qui me faisaient fuir, des phases huileuses, des phases aqueuses, des micropourcentages de préparation nécessitant un matériel que je n'avais pas, chaque fois je refermais les pages en me disant que ce n'était pas pour moi.

 

Et puis un jour j'ai découvert le blog d'Antigone, et sa crème de jour hydratante. En fait ça a été une révélation de voir qu'on pouvait réaliser des cosmétiques maison, avec les ingrédients contenus dans les placards de la cuisine, de manière simple, sans matériel particulier. J'ai décidé de tester sa recette.

J'ai testé... la crème hydratante bonne mine d'Antigone

Antigone laisse toute latitude pour customiser la crème selon nos propres besoins, ce qui est vraiment appréciable. Ainsi, pour ma part j'ai conservé l'huile de carotte pour l'effet bonne mine, j'ai choisi comme seconde huile l'huile de jojoba, la plus adaptée à ma peau. Comme hydrolat, l'eau de rose de damas. Enfin j'ai rajouté comme elle le propose en option, de la fécule pour un pouvoir matifiant.

 

Cette crème ne ment pas :

- elle est ultra simple à confectionner. Il faut juste prévoir un peu de temps pour laisser reposer le mélange huile/lécithine de soja.

- elle procure une bonne hydratation, sans graisser la peau et de manière durable. C'est la peau de mes mains, la plus sensible et la plus sujette à déshydratation chez moi, qui vous le dit.

- très peu d'ingrédients. tous consommables. Efficace et simple...

 

J'adopte ! Et vous, l'avez vous testée?

 

J'ai testé... la crème hydratante bonne mine d'Antigone

Commenter cet article