Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tarte Tatin salée avec un bout de provence dedans

 Des tomates séchées? de la tapenade? de la courgette murie au soleil à 4km de la maison? allez je vous embarque !

 

C'est une première pour moi, un article spécialement consacré à une recette... ouh ! **pressioooonnnnnnn**

Je n'ai pas mis d'article sur les menus ces deux dernières semaines car je n'étais pas présente. J'étais en vacance chez mes parents. J'ai cuisiné végétarien pour tout le monde, j'ai choisi des recettes assez consensuelles car sur les 8 personnes à table, 6 ne sont pas végétariennes. Parmi les choses que j'ai cuisiné, deux méritent un petit coup d'oeil : le tajine aux citrons confits, que j'ai zappé de prendre en photo et dont je ne vous parlerai donc pas aujourd'hui, et cette tarte, qui a été faite plusieurs fois et qui a connu sa petite heure de gloire... Bon, elle n'est pas régime, mais qu'est-ce qu'elle est bonne ! Dedans on trouve des tomates séchées, de la tapenade et de la courgette. M.I.A.M. Il s'agit d'une tarte tatin, et pour ceux qui ne connaitraient pas, c'est une tarte à l'envers : au lieu de commencer parposer la pâte dans le moule et la garnir, on pose d'abord la garniture, puis la pâte, et on sert renversé.

 

On y va?

** Pour la pâte :

S'il vous plait, pas de pâte indus ! D'abord ce n'est pas bon, dans tous les sens du terme : au goût c'est déplorable, en qualité c'est bourré d'additifs en tout genre. Et si vous me suivez un peu, vous savez que ma philosophie c'est de faire un max de trucs par soi même... bien plus économique et écologique. Oui oui, écologique, y compris pour une simple pâte à tarte : fabrication, emballage et suremballage, transport, stockage...
S'il vous plait, essayez la pâte maison. ça prend un peu de temps pour trouver le coup de main mais une fois qu'on l'a ça ne prend VRAIMENT pas beaucoup de temps, promis !


La règle d'or pour la pâte, c'est de respecter la proportion suivante : deux fois plus de farine que de matière grasse. voilà, vous savez faire une pâte.


Pour un moule à tarte classique, je prends 120 grammes de matière grasse, 240 grammes de farine, une grosse pincée de sel, 50 ml d'eau tiède.

La tarte en photo ci dessous ici n'est pas végétalienne. J'étais chez mes parents en vacances et je n'avais pas pris de purée d'oléagineux, je ne suis pas fan de la pâte à tarte à l'huile, d'autant plus que mes parents prennent de l'huile premier prix. J'ai donc utilisé du beurre, ce que je peux faire de temps en temps sans trop de soucis car... je ne suis pas végétalienne (en fait je ne suis rien du tout, lol, je suis ce que je suis en mon âme et conscience, c'est un autre débat).

Cependant cette recette est très facilement végétalisable, il suffit de remplacer le beurre par :

- la même quantité de purée d'oléagineux (amande, noisette, cajou, sésame...)
- ou un mix entre purée d'oléagineux et d'huile pour arriver à la quantité de matière grasse souhaitée.

On place la matière grasse dans une jatte, on la malaxe pour qu'elle soit bien malléable, puis on verse la farine et le sel. On peut prendre farine de blé, ou toute autre farine, ou bien même un mélange de farines : j'aime bien glisser une partie de farine de légumineuse, ici pois chiche. En générale je mets 40 à 50g de farine de pois chiche, je complète avec de la farine (complète de préférence, bien meilleure pour la santé et pour la peau).

Mélangez avec les mains jusqu'à obtenir un genre de semoule.

Puis, faites un puits, ajoutez l'eau tiède et avec une cuiller en bois ou même une grande cuiller, mélangez. Faites des ronds, ne vous arrêtez que quand la pâte prend forme. Je me rappelle il y a 15 ans, quand j'ai commencé à faire ma pâte moi même, que c'est l'étape qui m'a posé le plus de difficultés, j'ai horreur d'en avoir plein les doigts ! Je ne les mets que quand la pâte a pris forme, pour finir de malaxer.

Si elle colle encore, malaxez encore. Si elle colle toujours, rajoutez un peu de farine. Si elle s'effrite, rajoutez de l'eau, mais PEU ! parfois se mouiller les mains suffit.
 

Une fois la boule faite, laissez la tranquille pour passer à la suite.

 

** Pour les tomates séchées :

Je prends 4 tomates. Je les détaille en tranche de 4mm d'épaisseur (environ !) et je les installe sur le lèche frite de mon four, sur un papier sulfurisé. J'y dépose un filet d'huile et je les enfourne jusqu'à ce qu'elles aient séché. Je commence à 90° et je regarde toutes les heures. Puis, si je dois m'absenter, je baisse à 50 et je laisse courir.
Quand elles sont suffisament séchées pour moi, je les empile dans un contenant et je verse de l'huile. Je fais ça la veille pour que les arômes aient bien le temps de se diffuser et les tomates de confire. (humpf?)
 

** Pour la tapenade :

Il vous faudra 200g d'olives noires dénoyautées (à la grecque hein, pas les olives toutes lisses et sans gouts qu'on trouve habituellement sur les pizzas, beurk !), mixées avec 150g d'okara.
Vous n'avez pas d'okara? Vous pouvez remplacer par n'importe quel oléagineux ou graine et le tour est joué. Un peu d'huile si nécessaire pour bien entrainer le robot, c'est rapide et facile (et beaucoup moins cher que les tapenades du commerce, qui contiennent souvent, je le dis pour mes lecteurs/trices végé, des anchois). Vous pouvez rajouter, au goût, quelques câpres, quelques gouttes de jus de citron.
 

** Pour les courgettes :
4 courgettes, à détailler en fines rondelles et à faire revenir à la poele dans un peu d'huile d'olive avec un gousse d'ail émincée.

 

Le montage et l'astuce de la cheffe :
Avant toute chose, prenez un morceau de papier sulfurisé de la taille du plat à tarte. Posez votre plat sur le papier et marquez le contours du fond avec un stylo. Découpez, et placez le rond au fond du plat, pile à la bonne taille. C'est l'astuce pour avoir une tarte ultra facile à démouler : elle se démoulera toute seule et il ne vous restera plus qu'à délicatement enlever le papier sulfurisé.

Sur le papier placé au fond du moule à tarte (si vous avez tout bien suivi), disposez quelques arachides/oléagineux/graines que vous avez sous la main, grossièrement hachés. Parsemez d'une pincée de sucre et répartissez (à l'oeil) une grosse cuiller de Balsamique. Si vous n'en avez pas, la sauce soja fera parfaitement le job.
Disposez ensuite vos tomates séchées, sans les essorer plus que ça.
Puis, répartissez 5 cuiller à soupe de tapenade.
Enfin, vos courgettes.

Il est temps d'étaler votre tarte et comme je suis gentille je vous donne une deuxième astuce : avant, je farinais la table et le rouleau, je posais ma pate, je la farinais également, je l'abaissais un peu, je la décollais, je farinais au dessous, je la retournais et renouvelais toutes ces opérations jusqu'à avoir un rond du bon diamètre. Restait l'étape périlleuse du déplacement de la pate sur le rouleau puis sur le moule à tarte. Bon, je fais mes pâtes depuis que je suis ado, j'ai le coup de main. Mais c'est quand même l'étape la plus fastidieuse de la pâte à tarte maison, et en plus je n'aime pas nettoyer le surplus de farine.
Du coup, je coupe deux morceaux de papier sulfurisé de la taille finale de ma pâte. Je place la boule en sandwich entre les deux feuilles et j'étale la pâte à travers le papier. Plus de farinage, plus de retournage de pâte toutes les 2 minutes, plus de nettoyage de farine et surtout positionnement sur le moule ultrafacile : il suffit d'enlever la première feuille et de positionner la pâte comme vous le feriez avec de la pâte indus, en gardant la deuxième feuille (du côté du fonds du plat, bien entendu). Enfin ça, c'est pour une tarte traditionnelle.

Pour une tatin, vous enlevez la première feuille, vous décollez la pâte sur votre main et vous la positionnez sur l'appareil que vous venez de former. Encore plus simple si c'est votre first time : vous décollez la première feuille, vous retournez la pâte sur l'appareil (papier sulfurisé vers le haut, of course) et quand c'est bien centré vous décollez la seconde feuille. Bien entendu, on garde le papier sulfurisé pour une utilisation ultérieure.

Une fois la pâte positionnée sur l'appareil, on fronce l'excès tout autours et on appuie pour faire un chapeau bermétique.

 Et on enfourne le tout pour 30 minutes dans un four préchauffé à 190°. La tarte est cuite quand la pâte est un peu dorée.

voilà ce que donne la tarte avant démoulage...

voilà ce que donne la tarte avant démoulage...

... et la tarte après démoulage !

... et la tarte après démoulage !

Tarte Tatin salée avec un bout de provence dedans

Caramélisée sur le dessus, fondante et pleine de saveurs. C'est une de mes tartes préférées. (mais je suis très nulle en photo... elles ne lui rendent pas justice)

Bon appétit !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article