Menu#19 : manger pour moins de 2€ par jour et par personne, je persiste et signe

Publié le par Linette_sortezdevosconapts

Suite à quelques échanges FB à propos du budget alimentaire, j’ai eu envie cette semaine de reprendre un peu plus sérieusement, pour une fois, l’article hebdo de cette catégorie.

Alors j'annonce : cette semaine nous mangerons pour 1€ par jour et par personne, et nous mangerons bien.

 

 

Menu#19 : manger pour moins de 2€ par jour et par personne, je persiste et signe

Si vous n'avez pas tout suivi depuis le début, je vous renvoie à 3 articles qui partagent la base de ma méthode personnelle pour maitriser le budget alimentaire, réputé être l’un des plus durs à gérer pour une famille :
- la méthode en elle même
- le décryptage des promotions
- l'adaptation des menus quand les fins de mois sont difficiles

Afin d'illustrer tout ça, je vous propose cette semaine un exemple concret.

1) Fixer le budget
Mon budget maximum par semaine est de 50 €. Je l’ai déterminé à la base en fonction des contraintes financières de notre foyer, mais suite à ces contraintes nous avons changé de regard sur notre consommation et maintenant je vous assure que quand j’atteins les 50€, ce sont des courses de folie. Vivre mieux mais avec moins est un apprentissage, mais personnellement je trouve cette simplicité si facile à vivre que je ne reviendrai pas en arrière.

2) Composer les menus

Menu#19 : manger pour moins de 2€ par jour et par personne, je persiste et signe

Une fois le budget défini, l’étape des menus.
Je les construis en fonction de ce qu’on fait en particulier le WE mais également en fonction des contraintes de la semaine. Par exemple le mardi je finis tard et Mr va à l’Aikibudo, donc il ne faut aucune préparation spécifique, tout doit être fait la veille. Si nous ne sommes pas là du WE ou très peu, je vais privilégier des menus super simples pour ne pas passer mon temps en cuisine la semaine. Si j’ai du temps le WE, je vais choisir des plats où je peux avancer un max dans les préparations le dimanche, et avoir juste à assembler et à cuire le repas le jour dit.
L’avantage quand on fait des menus et qu’on s’y tient, c’est qu’on est plus jamais à court d’idées. Cela vous semble contradictoire? Pourtant, dans notre famille, on est comme tout le monde : des envies, on en a. Simplement on les note alors sur un post-it et on est  plus jamais en rade d’idées pour la semaine suivante.

- vendredi soir : out for dinner ! On ramène le dessert et ça sera un brownie au chocolat.

- samedi midi : out for lunch !

- samedi soir : si on est à la maison, ça sera probablement tout simplement des pâtes sauce tomate.

- dimanche midi : soupe crue. Voilà l’un des immenses avantages d’avoir un robot puissant !  En effet, on parle tout le temps de manger 5 fruits et légumes par jour. Oui, mais ! Pour bénéficier des vitamines intéressantes dans les fruits et légumes, encore faut-il :
- les manger au plus tôt après leur récolte : fruits et légumes sont une alimentation dite vivante, mais les vitamines qu’ils contiennent s’enfuient à mesure que le temps passe. D’où l’intérêt de manger local et le problème de manger pincipalement des fruits et légumes qui ont voyagé et/ou transité par Rungis et autres.
- les manger le plus proche possible  de leur état cru : en effet ces vitamines sont pour la plupart détruites non seulement par les modes de cuisson mais surtout, par la cuisson elle-même.
Une solution très sympa pour bénéficier un max des vitamines, c’est donc les soupes crues. Je vous vois écarquiller les yeux, nous sommes en plein hiver et elle vient nous causer gaspatcho ??? Non ! Cru ne veut pas dire froid
Le principe de la soupe crue, c’est de mixer les légumes crus, avec un bouillon chaud mais pas bouillant. Rajouter selon les gouts de la crème, des épices, des condiments, servir immédiatement.
Pour ce 2e essai, je tente carotte/gingembre/épinards/purée d’amande avec une gousse d’ail. Servie avec croutons (huile d’olive, sel, thym et ail en poudre, à mariner puis au four quelques minutes) et pâtes lettres pour appâter les enfants.

- dimanche soir: hamburger. Alors vu qu’en ce moment je suis très prise par la préparation de mon mariage, je vais sauter mon tour et acheter les pains à hamburger. Dedans, il y aura des galettes de céréale au poireau, une sauce fromagère à base de lupins (lupins, crème, sel, ail en poudre, fécule, sur le feu jusqu’à ce que ça arrive à une consistance bien crémeuse), oignons et champignons grillés et légèrement déglassés à la sauce soja pour un côté fumé/salé rappelant le bacon, et de la salade.
Le tout accompagné de frites au four, avec de la mayo végétalienne à base d’okara.

- lundi soir et mardi soir : lasagnes de légumes d'hiver. Champignons, carottes, poireaux, navets, du thym, de l’ail, une bonne cheesy bechamel végétakienne, et go. Pour moi les lasagnes c’est toujours au dernier moment car je déteste quand les feuilles de lasagnes sont trop cuites, mais chacun ses goûts !

- Mercredi et jeudi soir : tofu bourguignon et gratin dauphinois. Samedi dernier on a été chez des amis végétariens, et au menu, il y avait du ragoût de tofu. On s’est alors fait la réflexion qu’on avait vraiment délaissé ce genre de plat ! Du coup j’en glisse un dans mon menu de la semaine. Un bourguignon (à ma façon), avec une sauce à base de vin rouge épaissie au roux, carottes, oignons et pruneaux.
Et pour l’accompagner, un gratin dauphinois à ma façon également (moitié lait végétal, moitié crème type soja gratin, de la muscade, de l’ail, de la levure maltée et un peu de miso pour un gôut fromager, de l’huile de coco pour gratiner). Miam, j’ai hâte !

midi : buns de carotte ou sandwiches, lentilles, riz et betterave/salade

matin : pain maison, beurre végétalien maison, confiture, smoothies, madeleines

desserts : flambys végé, tarte aux pommes
 

3) Rédiger la liste de courses

Voilà voilà. Maintenant que j’ai fait mon menu, passons à l’étape de la liste de course. Le point important, c’est de ne mettre uniquement ce dont on a réellement besoin pour la semaine. Pas d’achat ne correspondant à aucun besoin

 

Menu#19 : manger pour moins de 2€ par jour et par personne, je persiste et signe

Personnellement, j’utilise deux listes.
- Une sur laquelle je note un produit ou un aliment quand il se termine. Je finis la bouteille d'huile, l'avant dernier rouleau de PQ ou encore le bicarbonate, c'est ici que je le note, immédiatement sinon j'oublie.
- Et la liste de courses proprement dite. Quand je fais la liste de courses, je regarde ma première liste pour savoir ce qui est vraiment nécessaire pour la semaine. Par exemple, sur la première liste il y a du paprika depuis des semaines. Mais comme aucun besoin, il reste dans son statut de « manquant », je ne l'achète pas. En revanche grâce à ce système je n’oublierai pas de l’acheter si le besoin s’en fait sentir. A l'inverse, cette semaine la moutarde est passée de la liste "manquant" à la liste de course car j’en ai besoin pour la mayo végétalienne.

Pourquoi ne pas acheter de suite, me direz-vous? Puisque de toute façon cela sera mangé...
Eh bien, pour plusieurs raisons.
La première, c'est que depuis que je fais ça, je n'ai plus aucun article en double, triple, ou plus dans mes placards. Vous savez, quand on ne sait plus trop si on en a encore ou non et combien, et qu'on rachète dans le doute? Ce comportement global n'est pas du tout générateur d'économie car il amène à sur-stocker et à acheter continuellement des objets que l'on a déjà. C'est un sycle de dépenses et non d'économies.
La seconde, c'est que c’est une façon de faire qui correspond bien à notre état d’esprit de simplicité volontaire. Il est inutile de s’encombrer l’esprit et la maison avec des choses dont on a pas besoin. Ce qui est important, c’est d’avoir la bonne info au bon endroit : ici, une liste avec les produits manquants pour les acheter au bon moment. L’objectif est vraiment de prendre de la distance par rapport à la notion de besoin. On a besoin d’un produit parce qu’il est nécessaire à notre vie, pas parce qu’il est manquant. Or la société, en nous poussant à réfléchir et à agir à toute vitesse sans réfléchir à nos actes, nous baigne dans le leurre que le manque implique forcément un besoin. C’est faux. Ma famille est la preuve que c’est faux. Oui mais et si… et si machin vient à l’improviste, et si j’ai envie d’un plat qui contient du paprika ? Bin… le plat on le note pour la semaine suivante. Ou bien… on fait sans paprika, avec un autre épice, ou même tout simplement sans.
Depuis un an que nous nous sommes engagés sur cette voie, jamais il ne nous est arrivé de manquer de quelque chose au point de courir au supermarchés pour la recette du soir. Je ne dis pas que cela ne nous est pas arrivés de retourner au supermarché : mais c’était parce que nous avons cédé à une envie, et qu’on a eu envie, de manière lucide, de déroger à notre règle, puisqu’aucune règle n’est immuable et que nul n’est parfait ou exemplaire. Mais nous savions que ce n’était pas un besoin. Du coup ce fonctionnement est devenu une exception, notre quotidien s’en trouve considérablement simplifié et le budget course, significativement réduit.

 

Menu#19 : manger pour moins de 2€ par jour et par personne, je persiste et signe

La liste de courses correspondant à mes besoins pour la semaine, donc :


1 salade
2 betteraves
1 avocat
Champignons : 500g
10 carottes
1 poireau
coriandre fraiche
pommes de terre
gingembre frais
une poignée d’épinards
bananes
vin
chocolat
moutarde à l’ancienne
levure fraiche
farine
madeleines
pain hamburger
chocolat en poudre
dissolvant à ongles
PQ
2 bouteilles d’eau gazeuse à la demande de l’homme
Bicarbonate

C'est alors que c'est le moment de vous rappeler du juste prix (si vous n'êtes pas trop jeune, hum), car il s'agit maintenant de chiffrer votre liste.
J’estime ma liste à une petite trentaine d'euros, 25 si on enlève les 3 articles non alimentaires. 
L'estimation de la liste est cruciale. Ici, je rentre dans mon budget hebdo. Je n'ai aucun mérite, je fais ça depuis un an, mon cerveau choisit les plats de manière inconsciente en fonction du coût des articles et de ce que j'ai déjà dans les placards. Mais vous qui n'avez pas l'habitude, tout comme moi au début, il y a des chances pour que vous dépassiez et c'est là que cette méthode est efficace : quand on dépasse, on retourne à la case menus. Et on les remanie jusqu'à ce que ça rentre. On regarde dans les placards ce que l'on peut manger au lieu d'acheter, on enlève un menu couteux pour le replacer la semaine suivante et le remplacer par un menu simple et peu cher (type pâtes sauce tomate, haricots verts/omelettes pour les non végétaliens, etc).

4) Les courses proprements dites, quelques conseils

- Le jour des courses, je m’en tiens strictement à ma liste et tant pis si j’ai oublié quelque chose (ça n’arrive plus, d’ailleurs, c’est l’avantage d’avoir besoin de moins de choses !).
- Par ailleurs, j’organise toujours ma liste de course en fonction du plan du magasin où je vais. Je vais ainsi directement dans les bons rayons, pas de passage devant les TG ou en allée centrale. Je ne suis plus du tout sensible maintenant aux promotions et aux tentations, mais cette façon de faire m’a été très utile pendant la période de sevrage. Mes courses sont beaucoup plus rapides ainsi. Pas d’oubli d’un article à l’autre bout du magasin, pas de temps perdu, pas de passager clandestin dans le caddie.
Je vous encourage à éviter ou à bien réfléchir avant tout achat promotionnel, surtout si ça vous tombe sous le nez dans le magasin (les supermarchés ont tout intérêt à ce que vous achetiez impulsivement comme je l’explique dans mon article sur les promos).
- Enfin, interdisez vous de revenir au supermarché avant une semaine. Il vous manque quelque chose? Improvisez, remplacez, testez : d'expérience je vous le dis, aucun ingrédient n'est irremplaçable et internet est votre meilleur ami.



 

Menu#19 : manger pour moins de 2€ par jour et par personne, je persiste et signe

Voilà donc un exemple concret de notre fonctionnement. J’ai compté 42 repas et 24 petits dèj, soit 38 centimes par personne et par repas cette semaine. Autre façon de compter : 1,05 € par personne et par JOUR. Avec repas équilibrés qui ne font pas pitié, des légumes à tous les repas, des fruits chaque jour (au petit déjeuner principalement chez nous).

NB : Pour ceux et celles qui se demanderaient où sont les sources de calcium dans les menus de notre semaine : dans les légumes verts feuillus : épinard, poireau ; les céréales (avoine des galettes pour les hamburger par ex), dans les oléagineux que je mets un peu partout (dans les pâtes à tarte pour remplacer le beurre, le matin sur les tartines, dans les sauces pour les épaissir, dans le lait d’amandes), dans les légumineuses (lentilles, pois chiches, soja, tofu, lupins), dans les fruits secs (les dattes par ex, que je mets dans le smoothie du matin, ou les pruneaux dans le ragout). Et la liste n’est pas exhaustive : l’eau du robinet en est une source importante (eeeeh oui, le calcaire…).

Je sais bien que je ne m’adresse pas qu’à un public végéta*ien. Ce n’est d’ailleurs pas mon but ! Alors c’est vrai que le fait de n’acheter aucun produit animal allège vraiment la note. Au vu de mon menu, j’aurais sans doute rajouté à ma liste un paquet de gruyère, un camembert, de la viande à bourguignon. Libre à chacun de déterminer la quantité de produits animaux à manger sur la semaine, même si je suis convaincue qu’une consommation raisonnée de viande est bénéfique à tout point de vue, santé et financier. C’est d’ailleurs la raison première qui m’avait amenée à réduire notre consommation de viande il y a un an et demi : nous n’avions plus les moyens de manger autant de viande.
Mais je pense que pour une famille non végéta*ienne, entre 40 et 50 € pour une semaine comme celle-là (pour 4 toujours, bien sûr), c’est largement jouable, en prenant des produits animaux mais en restant raisonnable sur leur quantité. Ce qui donne du 1.60 € maxi par jour et par personne, cela reste une performance tout à fait honorable, vous ne trouvez pas ?



 

Voilà voilà pour notre semaine. Après avoir lu cet exemple concret, cela vous semble-t-il toujours autant infaisable ?

Vous avez envie de participer à un super chouette projet citoyen?
Je vous invite à regarder par ici....


 

 

 

Publié dans Menus, Végan, éconologie

Commenter cet article

JESSICA 17/08/2017 12:07

Bonjour,
Je fonctionne comme ça depuis longtemps mais pas pour un budget de 50e par semaine.
Malgré que je cuisine, que je fasse les gateaux également, que nous ne consommions ni soft uniquement de l'eau, ni bonbon ni chose inutile. Foyer 2 adultes et 1 enfant qui mangent très très bien (sans viande) nous sommes à 120e semaine. Mon conjoint ne peut pas se contenter d'une soupe cru, il me ferait des malaises. mais c'est génial que vous y arriviez.

Lauriane 04/06/2017 23:27

Bonjour,
Nous avons cette démarche de menus à l'avance depuis quelques semaines mais nous avons beaucoup de mal à nous y tenir. Ca nous facilite la vie pour 75% de la semaine mais nous frustre pour les 25% suivants car nous avons toujours fonctionné à l'envie coup de coeur du moment pour manger quitte à aller faire des courses du dernier moment (et même si cela plombe souvent le budget bouffe qui est énorme chez nous). Alors nous tenons bon mais j'avoue, c'est difficile !

aurelie 03/05/2017 14:44

Bonjour,

lorsque je regarde tes menus, je me demande si dans notre famille nous faisons la même chose si nous n'allons pas "avoir faim". j'aimerai bcp vivre une expérience du style "une semaine pour tout changer", j'ai un homme en surpoids, donc qui mange déjà trop, je ne vois pas du tout comment lui proposer "ce régime" ! un menu avec pates sauce tomates, chez nous c'est impensable : pas d'entrée, pas de dessert !!!!!! on mange aussi bcp de légumes et la vraiment d'un point de vue nutritionnel la quantité de légumes me parait faible, belle démarche, si les 2 conjoints sont sur la meme longueur d'onde ....

Linette_sortezdevosconapts 12/05/2017 12:03

coucou !
étant végétaliens, la quantité de légume est bel et bien là ;) et à chaque repas.
sinon, mon mari était en surpoids ET un gros mangeur ET impossible d'envisager ça au départ : rien n'est perdu, il faut y aller progressivement ;)

Stéphanie 07/04/2017 16:54

Bonjour, je suis épatée par votre organisation et je dois que certains plats du menus ont l'air super bons... J'ai de mon coté plusieurs fois essayé de planifier les menus de la semaine et de faire les courses en conséquence mais à chaque fois un voir des imprévus (sortie imprévue, invitation au travail, travail terminé trop tard pour pouvoir cuisiner ce qui était prévu... etc) viennent tout perturber. Comment faites-vous pour tenir votre planning et comment gérez-vous les imprévus? merci

Christine 09/11/2016 21:25

Bonsoir,
Je trouve cela en effet tres bien géré ! Pas de gaspillage et moins de prise de tête du type "qu'est ce qu'on mange ce soir...?!" !
En revanche je trouve qu'il y a très peu de légumes en quantité (ex : 500g de champignons pour deux repas de lasagnes ça fait peu de légumes !), et aussi peu de fruits frais.
Est ce fait exprès ?

Linette_sortezdevosconapts 10/11/2016 11:26

nous ne mangeons pas de produits animaux, donc les légumes font la moitié de notre assiette. quant aux produits frais, si tu fais allusion aux fromages yaourts etc, nous n'en consommons pas (nous les fabriquons en version végétale à partir de produits bruts, donc pas frais)
mais plus de 500g dans des lasagnes, ça s'appelle des lasagnes aux champignons et c'est pas le but. :p

Kevin 18/08/2015 16:47

Salut,
Il est super ce blog. Je suis impressionné. Tu sais bien gérer ton budget en tout cas. Perso, je compte aussi commencer à le faire, car je remarque que je fais trop de dépenses superflues au quotidien. Ton article m’aidera certainement. À plus. :)

Marylene 07/05/2015 20:45

Bonsoir,
cette question risque de paraitre un peu intrusive : vous ne faites pas les repas du midi? Parce que pour ma part je les fais, donc je me dis que ca devrait augmenter le budget d'un tiers?

Linette_sortezdevosconapts 07/05/2015 21:02

et cette semaine là ce qui était prévu, c'est " buns de carotte ou sandwiches, lentilles, riz et betterave/salade" ;)

Linette_sortezdevosconapts 07/05/2015 20:48

Donc c'est bien dans les menus ;)

Linette_sortezdevosconapts 07/05/2015 20:48

Si ! Mon mari et moi mangeons bien le midi :)
Moi au boulot et mon mari à la maison. Ce sont les "lunchs" ;)

Nadja 31/03/2015 15:10

je fais exactement la même chose depuis plus de 20 ans, au départ par contrainte budgétaire, étudiante avec peu de sous, mais je n'ai rien changé même en ayant des enfants. pas de superflu, pas de gaspillage et si on a oublié un truc on s'en passe tant qu'il y a à manger dans l'assiette !

Linette_sortezdevosconapts 01/04/2015 10:34

Merci pour ton partage Nadja ;)

La maman des chouettes 06/02/2015 09:03

Ah ! Ben je vois qu'on a plus ou moins les mêmes astuces ! :-)
Je vais mettre un lien vers cet article sur le mien !

sabrina Mahfouf 03/02/2015 00:43

Ben.... je suis scotchée!!!! Je me croyais bien organisée ,mais là.... en te lisant ,j'ai honte!!!!
J'adore les gens comme toi! J'adore ta générosité. Merci pour ce post si intéressant!

Linette_sortezdevosconapts 03/02/2015 15:01

ho bin, n'aie pas honte ! on a commencé de zéro et on a plein de choses à apprendre dans plein d'autres domaines :)

Marie laviesimpledemimi 30/01/2015 11:48

Me permets-tu de mettre un lien vers ton article dans mon post "Bio et zéro déchet pour petit budget"?

Linette_sortezdevosconapts 30/01/2015 17:30

Mais tu sais Marie, du coup j'ai été zieuter ton blog, en fait je le connaissais déjà ! Je suis loiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin derrière toi en ce qui concerne le zéro déchet ! c'est d'ailleurs mon chantier pour l'année 2015, enfin après mon mariage parce que là je n'ai pas le temps de coudre des sacs, lingettes and co.

Linette_sortezdevosconapts 30/01/2015 11:59

Merci pour ton roman Marie! Je suis toujours super contente de voir que mes articles peuvent servir à d'autres !
bien sûr que tu peux mettre un lien, avec plaisir ;)

Marie laviesimpledemimi 30/01/2015 11:46

Bonjour,
Pour commencer je suis Admirative !!! Moi qui trouvais que je m'en tirais bien avec un budget courses modéré, là je me fait toute petite ! Mon budget reste quand même supérieur même si je sais qu'on pourrait faire avec moins, encore faudrait-il avoir un conjoint prêt à faire encore des concessions (il en a fait déjà un peu puisque je refuse les achats de produits emballés, sauf quelques exceptions).
Je m'interroge d'ailleurs beaucoup sur le végétalisme (je suis végétarienne), qui me fait envie depuis un bout de temps (sauf peut-être pour les oeufs), mais j'ai de plus en plus de mal avec les produits laitiers (idéologiquement et physiquement : nous sommes visiblement intolérants aux plv (+ brebis pour mon homme) et de toute façon plus ça va plus je me dis que je ne boirais pas le lait d'une autre femme, je n'aurais même pas bu le mien, alors du lait de vache/brebis/chèvre ça devient impensable).
Vraiment je suis bluffée. Le fait de gérer aussi bien l'alimentation et le budget que vous y consacrez et, qui plus est, de ne consommer de produits d'origine animale me rassure sur la possibilité de mettre en place ces changements qui me font envie. Je vois d'ailleurs qu'il existe plein d'alternatives aux produits laitiers : laits végétaux, faux-mages, etc... (j'avais un peur de nous carencer et pas envie de me mettre à acheter du lait de soja, des yaourts de soja, du tofu car je ne trouve pas de haricots de soja en vrac).
Bon, je m'arrête là, sinon je te fais un roman.
J'ai hâte de lire la suite de ton blog :D
Bises,
Marie.

Dame Andine 23/01/2015 21:20

Je découvre ton blog aujourd'hui. Il a l'air bien sympathique.
J'avoue que je suis épatée : pouvoir manger pour 1€/jour ?! Je suis aussi en restriction budgétaire, mais même sur le papier, j'en suis loin! Pourtant ce que je consomme est similaire à ce que tu décris - exception faite pour le rapport aux "provisions" et probablement + de bio. Personnellement, je préfère les stocks (modérés quand même) parce que je n'ai pas de voiture ni de magasins bios proches - du coup j'en profite quand je suis avec ma maman : provision de riz, de farines, de légumineuses, de fruits secs - et aussi parce que oui parfois c'est moins cher (par ex, j'achète ma farine complète et bio à un moulin qui se situe entre chez ma maman et chez ma soeur - donc on passe par là parfois - 5,65€/2kg vs 49,9€/25kg, le calcul est vite fait... je précise que c'est un mélange de farines complètes vraiment délicieux:-) ). Je jette trèèèès rarement - et plutôt en été (parce que j'ai les yeux plus gros que le ventre pour les tomates - cela dit, mes poules adorent que mes tomates moisissent plus vite que je ne les consomme, elles s'en régalent). Faire des provisions me permet aussi d'éviter d'aller au magasin trop souvent, et donc d'être tentée par des "imprévus". Et j'avoue, je n'aime pas être à cours de "basiques".
Alors certes je suis seule, et clairement on dépense plus proportionnellement quand on est seul. Mais, quand même je suis épatée. Si je pouvais ne fut-ce qu'arriver à 2-3€/jour, je trouverais ça super. Je me sentirais plus libre. (Même si les revenus remontent plus tard...)
[J'en profite pour te remercier de présenter une version de la simplicité volontaire cohérente... je suis un peu lasse de lire, par exemple, qu'un service vaisselle suffit, pas besoin de 2 ou + - oh ben oui, bien vu, le mien, je l'ai même acheté sur une brocante.
ça me donne envie d'explorer davantage ton blog!]

Linette_sortezdevosconapts 23/01/2015 22:06

Hihi tu m'as fait rire avec le coup du service vaissvaisselle!
Nous ne sommes qu'au début du chemin. Pour l'instant je desencombre... ça se fait par pallier. J'arrive à un momentoù je me dis que je ne peux aller plus loin. Et puis quelques semaines plus tard, déclic et je franchis un nouveau pallier...mais je garde suffisamment de vaisselle pour pouvoir avoir une rotation confortable et inviter sans soucis également ;)

Pour moi la simplicité c'est déjà de se séparer du surplus. Le reste viendra ou pas en son temps :)

J'espère en tout cas que tu te plairas sur mon blog!

Loïs 22/01/2015 18:27

Ton article est super intéressant, je découvre ton blog grâce au commentaire que tu as laissé sur le blog de Clémentine.
Depuis 2 ans, je me suis mise à faire des menus, en testant le fonctionnement de mon mari. Et en fait, je ne m'en lasse pas ! Enfin, je trouve ça d'un pratique incroyable, plus aucun aliment ne moisit dans le frigo, j'ai toujours tout ce qu'il me faut sous la main et pas besoin de se casser la tête à chaque repas. En plus je le fais pour 2 semaines, donc c'est intéressant. Par contre, qu'est-ce que je déteste le lundi matin quand il faut remplir toutes ces cases vides ... Sans rire, je mets plus d'une heure, pour avoir des menus un peu équilibrés, et surtout ne pas manger tout le temps la même chose. Mais sinon, à part ça, c'est top !
Par contre au niveau budget, je ne calcule pas du tout, et comme nous consommons viandes et produits laitiers, c'est vrai que nos frais sont plus importants. Pour le moment, l'aspect financier n'est pas pris en compte dans notre démarche, on préfère manger des produits de bonne qualité et locaux, même s'ils sont plus chers (mais il n'y a pas que ça côté financier, je le conçois bien, vu comme ce que tu expliques).
J'avoue ma faiblesse à regarder toutes les promotions, dans notre GS ils ont un rayon spécial, et je vais toujours y jeter un oeil (bon, c'est ptêtre pour ça que je n'ai plus de place dans notre placard ?), donc c'est vrai que de ce côté-là il faut me raisonner (en plus ça exaspère mon mari haha).
Et sinon, faire son pain, ses yaourts, ses compotes, c'est super rentable aussi :D
Merci pour tes conseils en tout cas, je vais essayer de trouver l'article sur les promos (dommage que tu n'aies pas mis le lien). A tout bientôt !

Linette_sortezdevosconapts 27/01/2015 16:27

je vais aller voir pour bidouiller dans la gestion des commentaires...je ne promets rien.

Loïs 27/01/2015 16:11

Merci pour ta réponse ! (dommage qu'on ne reçoive pas une notification qui nous en avertisse)
Je n'avais pas vu pour le lien, du coup je vais aller voir pour les deux articles :)

Linette_sortezdevosconapts 22/01/2015 23:31

Sinon, pour ce qui est de l'établissement des menus, j'avais écrit un article à ce sujet en proposant une méthode (qui ne convient pas à tous, mais qui a le mérite d'ouvrir à la réflexion) : tu peux le lire ici
http://l-aventure-lavable.over-blog.com/2014/11/menus-15-comment-etablir-ses-menus-sans-se-prendre-la-tete.html

en gros il s'agit de créer une trame fixe de menu, avec des catégories de plats attachés à un jour de la semaine (genre, mardi c'est fingerfood, le jeudi c'est plat en sauce.....) et donc, le jour des menus, il n'y a qu'à suivre la trame. Le choix est restreint par la catégorie, le cerveau met donc moins de temps à rechercher l'information (complexe alchimie entre tes envies du moment, les recettes que tu as vu un jour passer et que tu as noté dans ta tête....). Fingerfood : de suite me viennent à l'esprit "hamburger, pizza, croque, fajitas, nuggets". je n'ai plus qu'à choisir parmi ces 5 items, au lieu de me trouver devant un abîme de réflexion (ou devant l'infinité des possibilités, au choix) à la lecture du mot "mardi" surplombant une case vide.

J'ai une seconde méthode dans ma besace (un tirage au sort ludique) mais je ferai l'article au printemps, quand j'aurai moins de choses sur le feu dans ma vie perso. En attendant, je suis dispo pour aider, en commentaires bien sur et également sur certains groupes FB d'entraide et de gestion budgétaire où la question du budget alimentaire revient très souvent.

Linette_sortezdevosconapts 22/01/2015 18:36

Si si j'ai mis le lien en debut d'article ;)

Aurélie 22/01/2015 09:50

Rhooooooo ! Que je suis contente d'avoir découvert ton blog grâce au challenge de Clémentine !!! Et que ça fait envie tout ça !!!
J'avoue que dans mes rêves, je suis végétarienne, bonne cuisinière (c'est-à-dire dont les plats sont appréciés de ceux à qui ils sont destinés, pas un chef quoi), j'ai plein d'idées de menus différents, je ne gaspille rien...
Et en réalité, j'ai du mal à faire ma liste de menus (et donc de courses), j'achète pour ne pas manquer (comme si les placards étaient vides, pffff...) et (puisque j'en suis au stade des confidences) certains aliments périment lentement mais sûrement dans le frigo... Mais la nouvelle année arrivant, le temps des grandes résolutions est arrivé et, sans en faire trop et ne rien tenir, j'espère réussir à m'améliorer, à faire de plus en plus moi-même et donc ne pas céder aux sirènes de la (sur)consommation et de la facilité... Je suis sûre que ton blog m'aidera pour ça alors merci beaucoup d'avance !!!

Linette_sortezdevosconapts 22/01/2015 15:58

hihi merci Aurélie pour les confidences ! Confidences pour confidences on est loin d'être parfaits non plus hein ! Et surtout on en est pas arrivés là du jour au lendemain, c'est vraiment quelque chose qui s'est fait sur un an et demi, presque 2 ans. Et maintenant que notre consommation est devenue raisonnable on va pouvoir s'attaquer à d'autres choses : le désencombrement, la réduction des déchets.... c'est nos objectifs 2015 !

si tu regardes les articles du tag menu, j'en ai fait plusieurs sur le thème de la réduction du budget alimentaire. si j'avais le temps (pardon, quand j'aurai le temps), j'en ferai un sur la peur de manquer !

Mel's way of life 21/01/2015 20:52

Bravo pour ton organisation et ta rigueur !! moi aussi je fais des menus pour éviter d'acheter trop et ca marche plutot bien ;)
Bise

Linette_sortezdevosconapts 22/01/2015 16:00

Merci Mel ! en effet ça marche vraiment bien, au point que ici pas de menus, pas de courses... on mange des pâtes jusqu'à ce que j'ai pris le temps de faire les menus :p (mes enfants sont alors super contents.)

LaClarinetverte 18/01/2015 21:22

bonjour, je découvre ton blog grâce au chalenge de Clémentine. Je le trouve très intéressant et je repasserai par ici ...

Linette_sortezdevosconapts 22/01/2015 16:01

et tu seras toujours la bienvenue ;)

dominique 18/01/2015 12:41

Bravo pour cet article !!! Je suis épatée par l'organisation et la maîtrise de tout cela.
je suis loin de tout cella tant au niveau du budget que de l'organisation.
Je rebondis sur deux ou trois points :
- viande ou végéan : nous ne sommes pas du tout végétariens dans la famille mais on mange de la viande seulement une fois ou deux dans la semaine, pas par souci d'économie mais par choix et en même temps ça allège bien le budget !
- pour ne pas se laisser tenter par les rayons du super-marché : NE PLUS ALLER AU SUPER-MARCHE ! ou le moins possible, juste pour dépanner...
Nous sommes inscrits à un groupement d'achat on y trouve des produits bios, locaux ou équiables. On commande une fois par semaine ce dont on a besoin. On complète en achetant directement chez les agriculteurs et éleveurs des alentours (je sais en ville ce ne serait pas possible). Et paradoxalement même si les produits sont légèrement plus chers qu'en super-marché, on dépense beaucoup moins et on ne mange que du bon . Et en plus les courses deviennent un moment convivial.
- Merci infiniment pour l'idée de la soupe crue ! Moi que n'aime pas trop les légumes bouillis, je fais comme les gamins, je mange de la soupe par obligation... mais crus, je les aime bien alors je vais essayer.
bonne continuation.
(J'ai découvert le blog par le chalenge green-glam de décembre. Et la je participe à celui de janvier.)

Linette_sortezdevosconapts 22/01/2015 15:59

OK ! c'est super chouette ! j'ai regardé rapidement mais j'ai l'impression que je n'ai rien d'aussi complet par chez moi. ça demande des recherches plus approfondies !

dominique 21/01/2015 21:58

Il y a presque toute l'alimentation de base chaque semaine on a une liste de produit qui fait trois pages : ça va des pâtes jusqu'au miel en passant par les épices, les fromage, le chocolat, les boissons, les fruits. .. certaines choses comme la viande et le poisson 1 seule fois par mois , c'est pas grave, on congèle. plus quelques extras pour les fêtes. Vraiment c'est un plaisir de faire les courses et de remplir les placards. Je ne sais pas pourquoi ça coince un peu au niveau des légumes. Je suppose que tous les groupements d'achat n'ont pas forcément les mêmes choses.
bonne soirée

Linette_sortezdevosconapts 18/01/2015 13:52

Merci d'avoir pris du temps pour rédiger ce commentaire Dominique ! je vais zieuter les groupements d'achat par chez moi, mais tu trouves tous les articles dont tu as besoin?

Aurore 16/01/2015 08:18

Merci pour cet article, la surconsommation, nous sommes chez moi en plein dedans :/ plus le temps passe plus ma vision des choses change (faut dire que les enfants on ce genre de pouvoirs sur nous parents ;) ) je ne pense pas pouvoir me passer de produits animalier mais je pense vraiment pouvoir et surtout devoir ralentur cette consommation. Merci de me montrer le chemin, je m'en vais lire le reste de tes article!!! Merci, merci. Aurore.

Linette_sortezdevosconapts 16/01/2015 17:21

Bonjour Aurore, je suis vraiment heureuse que ça puisse servir :)