Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Menu#23 Le défi un mois de 100% bio

Je poste mes menus sur ce blog et sur différents réseaux sociaux depuis des mois.

L'objectif est non seulement de donner des idées de repas végétaliens, sains, peu coûteux, de montrer que le quotidien d'une famille végétalienne n'est ni fade, ni triste, ni forcément diététique, mais surtout, de montrer qu'on peut se nourrir bien mieux pour bien moins cher.
Depuis qu'on a commencé l'expérience combinée des menus et de la réduction progressive des produits animaux dans notre cuisine (et.... également de nos vies à présent), on a divisé par deux au moins notre budget alimentaire tout en multipliant par deux la proportion d'aliments bio.

Souvent, bien que je sois tout à fait transparente sur le fait que mes courses ne sont pas à 100% bio, les gens pensent à la lecture de mes articles qu'elles le sont. J'ai toujours dit qu'une fois que notre budget serait moins contraint, je reprendrais le chemin de l'augmentation de la part du bio dans notre alimentation.... je crois qu'il est temps de tenter cette expérience.

Il est temps car le budget courses n'a plus besoin impérativement d'être contenu à 200€.
Il est temps également car au leclerc, je prend de plus en plus de choses en bio, mais du coup c'est du bio pas très éthique, et ça me dérange.

Pour les 4 semaines à venir, je ne mettrai pas un pied au leclerc. Je vais conserver les tickets de caisse et à la fin du mois j'évaluerai le surcoût par rapport à notre routine actuelle

Mon objectif est toutefois de rester en dessous de 300 €.

Cela va nécessiter une certaine réorganisation de mon quotidien et c'est d'ailleurs pour cela que ce défi n'est pas du tout gagné d'avance. En effet, ce sont pour des raisons économiques certes, mais aussi pratiques que je vais au leclerc : il se situe à 300m de mon travail, j'y vais le vendredi sur ma pause déjeuner, du coup cela est totalement transparent d'un point de vue organisationnel. Des biocoop autour de chez moi, il y en a deux : une à quelques km de mon travail, mais dont le rayon vrac est embryonnaire : ça ne colle pas avec ma politique de réduction des déchets. L'autre est à une quinzaine de km de la maison (pas vraiment plus loin que la première, mais dans la direction opposée à celle de mon travail... aucun trajet donc à mutualiser), mais par contre il est possible de faire l'énorme majorité des courses en vrac. Pour que les trajets ne soient pas trop nombreux, je vais peut être être obligée de passer à un rythme de courses bi-mensuel, ce qui m'arrange moyen pour les fruits et légumes frais. Il y a également la biocoop près de chez mes parents dont le rayon vrac est encore plus impressionnant, à 40 km mais nous rendons de toute façon visite à mes parents au moins 3 fois par mois.... donc piste à explorer de trajet à mutualiser.

Rendez vous dans 4 semaines pour le bilan !

Et pour l'heure, voici les menus prévus pour cette semaine (43 € de courses bio, cumul du mois : 168 €).

- des pâtes sauce tomate
-
un alligot avec les restes de la fondue, haricots verts, sauce champignons
- les restes du repas libanais
- une pizza (tofu émietté, fromage vegan, champignons, olives
- une raclette (recette du fromage à la pomme de terre, bacon de tofu, chou fleur et pommes de terre vapeur)
- pour les desserts : des yaourts de soja
- pour les petits dèj : smoothies, tartines pain/beurre végétalien/confiture, pour les enfants brioche VGL et madeleines (toujours VGL).
- pour les midis : du cru, de la sauce du dragon, des sandwichs avec ce que j'ai sous la main.

Vous êtes nombreux à me dire qu'il n'y a finalement que peu de plats différents dans la semaine. Que pour vous/pour votre moitié/pour votre ado exigent, cela ne serait pas possible, pas assez de diversité.
Effectivement : je travaille, à temps plein, et du fait de notre philosophie de vie, nous faisons énormément de choses nous mêmes, des choses qui sont habituellement achetées (comme le beurre, le lait, le pain etc). Afin de ne pas être esclave de ces choix, quand on charge d'un côté, il faut impérativement décharger de l'autre : donc, cuisiner pour deux ou trois repas est indispensable. Mais je vous rassure, personne à la maison n'a l'impression de manger tout le temps la même chose. Et il y a des repas effectivement que vous ne voyez pas : quand je me rate sur les quantités ou que tout le monde mange comme 4, il y a forcément des repas improvisés: je vois ce que j'ai dans mes placards, j'ai toujours de quoi faire mais ce sont forcément des repas simples (une céréale, une sauce, un légume) et transparents question budget.

Je vous laisse avec un petit tableau instafood de ces derniers jours:

Menu#23 Le défi un mois de 100% bio

Je vous souhaite une très belle semaine... Et comme je devrais recevoir incessamment sous peu les photos officielles du mariage, attendez vous à quelques surprises...Stay tuned!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article