Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Menu#26 : on repart sur un mois de 100% bio !

Cela fait maintenant deux ans que nous sommes sur le chemin de la simplification et de la maitrise de notre budget alimentaire.

Oui parce que non, je n'ai pas toujours fonctionné de cette façon. Il y a à peine deux ans, je faisais mes courses en supermarché, sans aucun bio dans mon caddie, je fonctionnais à l'envie et pas au budget, je faisais parfois mes courses sans liste et en ayant faim... résultat j'avais énormément de choses dans mon caddie mais qui n'allaient pas forcément ensemble, et j'étais obligée de refaire des "petites courses" dans la semaine, plusieurs fois parfois, au gré des manques, des pannes, et des envies soudaines. Mon budget était... plutôt conséquent.

Un jour il a fallu réduire la voilure et je ne vous cache pas que les débuts ont été très frustrants. Passer de la liberté totale aux menus, ça sonne comme une énorme contrainte, même si ce n'est finalement qu'une impression. Enfin bref. Pour cela, nous avons commencé par nous désintoxiquer des promotions et des têtes de gondole, et pour arriver à nous en tenir à notre liste de courses, nous avons donc été adeptes du drive.

Puis il nous a fallu baisser encore, et nous sommes passés au hard discount. On en a testé plein... mais par chez nous, la formule la plus économique a été les premiers prix de chez leclerc. et comparer les prix, toujours. Et se tenir strictement à sa liste, pas un seul article de plus.
...et bien sur, réduire puis supprimer la viande, et enfin, les produits animaux.

Cela peut paraitre tristoune comme ça mais dans la réalité ça ne l'était pas. Quand on a pas d'autre choix que de maitriser son budget, prévoir est indispensable, mais on peut très bien manger tout de même, et même gérer des invitations à l'improviste. On a l'impression de se rabattre sur la pire des qualités, en réalité ce n'est que relatif... Je vous ai parlé ici de la soit-disant qualité des aliments, qu'ils soient ou non de marque, que l'on trouve dans la grande distribution classique.
L'arrêt des produits animaux nous a fait faire de belles économies, qui nous ont permis d'investir progressivement une alimentation de qualité, sans pour autant regonfler la note. Une alimentation végétalienne, doublée d'une démarche de réduction des déchets, nous ont amenés à faire une partie (la moitié) de nos courses en biocoop : je prenais tout ce qui était graines, oléagineux, certaines céréales et légumineuses, certaines huiles, certaines farines et les flocons. Le reste se faisait en supermarché, fruits et légumes compris.

Avec ce fonctionnement que vous trouverez plus détaillé ici, depuis quelques mois, notre budget était stabilisé à 200 euros (250 dans les mois fastes), pour 4, par mois, pour les courses alimentaires, d'hygiène et d'entretien.

Notre contrainte financière se faisant moins présente (youhou !), j'ai décidé qu'il était temps, le mois dernier, de tenter de basculer en 100% bio. 100% ne sera jamais totalement exact, il y aura toujours un article ou deux en non bio pour diverses raisons, mais vous avez compris le principe : ne plus faire les courses de la semaine en supermarché.

Le mois dernier, on est montés à 356€. Ce qui est bien mais trop cher tout de même pour nous. Mon objectif est de baisser progressivement pour passer en dessous des 300 €. Ce qui me laisse donc 150 € pour les courses de la quinzaine.

Je suis donc repartie comme une newbie sur ma méthode, avec un nouveau budget mais aussi des prix que je ne connais pas encore par coeur, l'étape de chiffrage de la liste de courses me donne provisoirement un peu de fil à retordre, et avec un nouveau rythme (sur 15 jours) qui me perturbe un peu pour les quantités et la gestion des imprévus.

On reprend donc du début :

Etape 1 : fixer le budget maximum

.. qui est donc pour moi de 150 € pour 2 semaines.

Etape 2 : faire le menu en fonction des contraintes connues de la prériode

Semaine 1 :

Ensuite, des feuilletés à la saucisse (saucisse au congélo), et de l'alligot (crème fromagère au congélo), et de la salade, parce que je ne peux plus envisager un repas sans vert, sans cru et sans frais. (ce qui est une vraie révolution pour moi, sachez le, tout arrive)
Je vais faire du fromage, mais rapidement donc un fromage au tofu lactofermenté de type à tartiner.
Et enfin, une assiette gourmande pour le dessert (tartelette cheesecake vanille d'antigone et mini blondie au beurre de cacahuète)

  • samedi midi : pâtes sauce tomate, et nous allons manger le dessert chez ma grand mère. Je vais essayer de faire une tarte aux pommes accompagnée d'une crème chiboust en la végétalisant avec une crème patissière vegan.
  • samedi soir : je ne sais pas encore ce que nous ferons, mais si on doit faire à manger ça sera les restes.
  • Dimanche midi on sera probablement chez mes parents
  • Dimanche soir : hamburger frites
  • Lundi soir : ragout de lentilles/riz/carottes
  • Mardi soir : on accueille une réunion pour alternatiba donc ça sera participatif. Ma contribition, une quiche à la pomme de terre.
  • Mercredi soir et jeudi soir : on mangera les restes, du ragout, de la quiche, et de la salade.

Lunchs : sandwichs à la rillette de lentilles, ou au fromage/noix/agave +verdure, soupe froide, et crudités en bocal. Ce sera le repas du vendredi midi également car nous serons en route vers Niort !


Semaine 2 : ce sont les vacances ! donc tout mon petit monde sera à la maison 24/24.

Tout le WE à compter de vendredi se passera à niort ! Dimanche soir, nous reviendrons mais je pense que nous mangerons par facilité à l'extérieur.

  • Lundi midi : Purée et Knakis (faits par mon mari, j'espère que je pourrai publier sa recette bientot !)
  • Lundi soir : pizza
  • Mardi midi et soir, restes de la veille
  • Mercredi midi : tourtons pomme de terre/oignons et épinards/crème, galettes de céréales, et taboulé d'hiver
  • Mercredi soir : quiche lorraine et verdure et crudités
  • Jeudi midi et soir : invitation pour le jeudi midi/restes de la veille pour le soir.
  • Vendredi midi, probablement simplissime avec ce qui restera dans les placards.


Petits déjeuner : brioche, palmiers ou croissants maison, tartines beurre (vegan) confiture, smoothie.

desserts/gouters : yaourts, semoule au lait.

Etape 3 : la liste de course

Plus elle sera précise, plus vous maitriserez votre conso et votre budget. Aussi je vous conseille de la faire avec les recettes de la semaine.

 

Menu#26 : on repart sur un mois de 100% bio !

Etape 4 : chiffrer la liste de course

Pour m'aider, j'ai chiffré catégorie par catégorie. Ha oui parce que pour réduire le temps des courses, je divise ma liste en 4 selon l'implantation des rayons de ma biocoop : frais, fruits et légumes, épicerie, vrac.
(et quand je fais les courses en supermarché classique, je la divise par rayons, dans l'ordre de mon circuit)
J'avais chiffré à 142 €. Dans mon budget donc. Si elle avait dépassé, j'aurais retravaillé mes menus jusqu'à ce que la liste rentre dans le budget.


Etape 5 : faire les courses

Bien sûr : ne s'en tenir qu'à sa liste et ne pas y aller quand on a faim.

Verdict : j'en ai eu pour 126 €, soit 63 € par semaine, soit, si j'enlève les jours où nous ne serons pas à la maison, approximativement 2.5€ par jour et par personne. En 100% bio, si si, vous avez bien entendu.

On est plus au niveau de pékin express mais bon, on est d'accord, c'est plutôt une bonne nouvelle de savoir qu'on peut se nourrir avec des aliments de qualité, pour 2.5€ par jour, non? Pour comparaison, c'est ce que me demande ma nounou pour un repas et un gouter, et c'est moins que ce que me demande la cantine pour un seul repas de mes enfants (repas de qualité plus que moyenne et pas du tout bio).

Je vous laisse avec le tableau instafood de la semaine dernière...
... tout vegan of course.

Menu#26 : on repart sur un mois de 100% bio !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ewa 06/07/2016 15:41

Bonjour, j'ai découvert votre blog il y a très peu de temps mais il m'inspire beaucoup! Nous essayons d'emprunter un chemin de vie plus "minimaliste", et la réduction du budget alimentation passe par là.
Nous sommes 2 + 1 petit enfant de presque 2 ans et demi. Jusqu'à présent, nous étions à environ 140/150 euros par semaine (ne criez pas svp!!!!!) en achetant à 80/90% en bio. A un moment, je me suis dit que c'était beaucoup trop et j'ai tenté de limiter à 120/125 euros par semaine. Mais depuis que je vous lis, j'ai envie de baisser cela d'un cran, et essayer de passer à 90 euros /semaine. Cette semaine, on est à 94 euros...je suis contente car par rapport à nos 125 et nos 140/150 du début, ça fait quand même entre 1500 et 2500 euros de moins par an. J'ai adopté la piste de l'élaboration des menus, avec des choses relativement simples et faciles à faire en semaine (ou plus compliquées ou plus longues le weekend, selon notre emploi du temps), mais même en faisant ainsi, je n'arrive pas à baisser plus et ça me frustre un peu. Le truc aussi, c'est que nous mangeons beaucoup de fruits et pas mal de légumes (moi je mange au moins 2 fruits par jour + au moins une portion de légumes le soir si le midi je mange au travail). A nous 3, ça fait pas mal et là-dessus je ne peux pas trop baisser. Et puis, côté produits laitiers, moi ça me donne des boutons donc je m'en tiens à un peu de fromage une fois de temps en temps (mon mari c'est plus souvent), et donc on mange des sojades; et mon fils est au lait de chèvre en alternance avec du lait d'amandes enrichi, car le lait de vache lui donne des boutons (comme à moi). Donc ça augmente le budget, évidemment...
Bref, même en essayant de prévoir des menus simples et qui vont être repris 2 fois dans la semaine ("les restes"), je n'arrive pas à compacter plus...d'autant que parfois on doit racheter l'huile d'olive, le papier toilette ou autre, et tout de suite ça rajoute facilement 5 à 10 euros sur les commissions!!
Après, cela fait à peine 1 mois que je me suis lancé cet objectifs de diminuer nos dépenses alimentaires, j'espère pouvoir arriver à descendre encore un peu...Mon objectif serait vraiment de pouvoir m'en tenir à 70/80 euros par semaine pour nous 3.
Bonne continuation, et n'hésitez pas à me dire ce que vous pensez!!

angie 02/05/2015 21:31

Superbe article! j'espère que d'autres personnes verront le message... Comme quoi nous pouvons manger bio sans que ça soit forcement beaucoup plus cher! Nous aussi nous faisons attention à ce que nous mangeons et achetons afin de limiter les déchets et le budget!! ;)
en tout cas, de ce que je vois de tes menus, c'est fort appétissant! :)
belle soirée et merci encore pour ce super témoignage!

Linette_sortezdevosconapts 07/05/2015 20:49

Merci beaucoup Angie !

Laura_beingthechange 28/04/2015 11:17

Bonjour, merci pour cet article. Je m'interroge tout d'abord sur le pourquoi de la chose, pourquoi cette envie de réduire autant le budget alimentation ? Il me semble que 150€/mois/personne est raisonnable, mais je me trompe peut être ! Aussi pour en arriver à un tel budget je me demande quelles sont les quantités mangées ? Par exemple je mange moins qu'une personne "normale" mais mon copain mange lui beaucoup plus ! Difficile de réduire le budget sans l'affamer... En tout cas merci pour le retour d'expérience.

Linette_sortezdevosconapts 28/04/2015 14:04

Mais... tu n'as pas à t'excuser, hein, lol !

Linette_sortezdevosconapts 28/04/2015 14:03

Merci Laura pour le mariage ^^ !

Effectivement tu t'en sors super bien, quand j'étais étudiante, ma gestion de l'argent était absolument catastrophique, et mon alimentation aussi !

Je pense que la gestion des budgets est une question de priorités... et que les priorités varient d'un individu à l'autre (et en fonction de la période de la vie aussi !)

Laura_beingthechange 28/04/2015 13:55

Je te remercie pour ta réponse très complète je n'en attendais pas tant ! Je m'interrogeais sur la question du budget car de plus en plus de gens trouvent l'alimentation chère quand ils ne voient pas de problèmes à se payer vacances à l'autre bout du monde, iphones et autres... Alors que selon moi bien manger est essentiel. Je vois donc que ce n'est pas ton cas et c'était le premier article de ton blog que je lisais... je te prie donc de m'excuser !
Je ne suis qu'étudiante et je n'ai que 600€ par mois pour vivre, tout compris. Je paye 170€ de loyer+EDF (oui j'ai de la "chance" ;) ), 50€ de mutuelle, 30€ d'assurance auto, 20euros de forfait téléphone. Cela me laisse donc 330€ pour le reste, c'est pour cela que 150euros de courses (alimentaires et non en fait), ça ne me choque pas et j'ai encore 180€ pour me faire plaisir ou pour faire des économies. C'est pour cela que j'ai du mal à comprendre les gens qui pensent que bien manger coute cher surtout quand ils doivent au moins gagner le smic pour la plupart alors que je n'ai que 600€. Bien sûr je dois oublier un certain nombre de paramètres et je n'ai pas d'enfants !
J'ai fait des études d'agronomie et je sais que mettre un peu plus cher vaut le coût ! Pour l'agriculteur, pour la planète et pour notre santé. Mais je crois voir que tu le sais déjà :)
Au passage, félicitations pour ce beau mariage tout en simplicité et tous mes voeux de bonheur !

Linette_sortezdevosconapts 28/04/2015 11:44

Et aujourd'hui, je pourrais fonctionner comme ça dans mon coin et ne pas en parler plus que ça, mais je profite de mon blog pour montrer aux personnes qui, comme nous, doivent faire face à des accidents de la vie ayant des répercussions importantes sur leur budget, que le poste alimentaire peut être facilement réduit, et qu'on est pas obligés de manger de la sous-nourriture quand on a un budget minuscule et des contraintes très fortes.
Non le discount n'est pas un passage obligé. Non on est pas condamnés à acheter la nourriture raffinée et archi transformée des premiers prix quand on arrive à DEVOIR ne dépenser que moins de 2€ par jour et par personne pour son foyer.

C'est très important pour moi, pour nous, de montrer que ce n'est pas parce qu'on a peu, qu'on doit vivre/manger mal. Ce n'est pas une fatalité. :)

Linette_sortezdevosconapts 28/04/2015 11:38

Bonjour Laura !

A la base je n'ai pas eu le choix que de réduire. D'abord, parce qu'on a lancé un projet immo qui, pour être mené à bien, a nécessité une rationalisation de tous les postes de dépense, y compris l'alimentation.
Quelques mois plus tard, mon mari a fait un burn out, qui s'est soldé par un arrêt de travail d'un an et demi, avec perte de salaire. Et le projet immo à mener, pour lequel nous ne pouvions plus reculer et qui avait été paramétré en fonction de nos revenus, y compris son salaire entier.
Je n'avais pas plus de 200€ à dépenser pour 4... j'ai été obligée de faire avec. Comme je le dis, le premier réflexe a été de se rabattre sur du discount. Et puis on a réalisé que ce n'était pas du tout obligatoire, qu'on pouvait manger sainement, équilibré et tout à fait à notre faim, pour ce budget.

Le burn out de mon mari nous a amenés à réfléchir vraiment sur ce qui est important dans la vie, et on a commencé à simplifier progressivement notre quotidien. Y compris notre dépendance à la société de consommation, qui dicte de manière inconsciente ce qu'il convient de manger et en quelle quantité pour avoir l'impression de ne pas être pauvre. Parce que c'est vraiment ça, le noeud du problème de la consommation actuelle : nous voulons tous montrer/vivre avec un niveau de vie correct. Si on supprime certains aliments ou certaines habitudes, dans nos tête cela veut dire rogner sur notre confort de vie : qualité ou quantité de nourriture, liberté, etc. Nous avons connu cette impression...

... et en fait ce n'est qu'une impression.
Nous invitons, nous recevons, de manière programmée ou à l'improviste. Personne ne pourrait deviner que nous mettons aussi peu dans la nourriture si nous ne le disions pas. Parce que nous mangeons de tout, en quantité absolument normale pour des personnes de nos âges/poids/taille. Pour te donner une idée des assiettes qu'on peut se faire, je t'invite à jeter un œil au menu#24 (assiette japonaise) ou au menu#22 (assiette libanaise)... je pense que tu n'auras aucun doute sur le fait que même ton homme n'aurait plus faim. Je précise, le menu japonais, on était 4 adultes et 2 enfants (et le lendemain midi, nos invités sont repartis avec une partie des restes, et on a nourri 5 invités surprise avec l'autre partie des restes), quant au menu libanais, c'était "juste" pour nous 4, (envie de diversité lol) et on a fini par en ramener une partie chez mes parents pour finir.

Pour te donner d'autres exemples, cet été j'ai cuisiné pendant 15 jours pour 8 adultes dont 6 (très) bons vivants, on a été sur le même ratio globalement (12€ par personne par semaine environ) et personne n'a eu faim, au contraire. Les quantités ne sont vraiment pas un problème.

Le ratio budget alimentaire/quantité de nourriture ou même le ratio budget alimentaire/qualité de nourriture sont des idées reçues. Que l'on avait avant, bien évidemment !!

Donc au final, ce qui devait être temporaire s'est transformé en quotidien. Même quand nous pourrons faire plus, nous ne le ferons pas. Parce que nous n'avons aucune privation alimentaire : la clé, c'est la façon de voir la consommation.

Oui pour moi, 150€ par personne et par mois, c'est beaucoup (ça ferait 600 euros pour nous 4 par mois, clairement je n'ai pas les moyens !) mais tout est relatif, à chacun d'évaluer les choses dans son propre foyer. Il ne faut pas perdre de vue aussi que ça a été très progressif, 2 ans pour en arriver là, et surtout à assumer ce mode de vie. Si il y a 2 ans on m'avait dit que je consommerais comme ça un jour, j'aurai trouvé ça bien trop extrême.

Mel's way of life 26/04/2015 21:49

Waa ton article est impressionant, bravo pour cette organisation !
Bise

Linette_sortezdevosconapts 27/04/2015 13:23

Caroleen j'ai fait une fausse manip en voulant te repondre!!! Je fais pour 2 repas et mon mari le respecte. Mais s'il le fallait je ne servirais que la moitié ;)

Linette_sortezdevosconapts 27/04/2015 13:19

Merciiiiii!

flo54 26/04/2015 14:07

Pas mal.
Petite note cependant concernant les repas de cantine et ceux de la nounou: Je suis assistante maternelle et les repas des enfants que je garde sont preparés maison (de A à Z) et j'utilise eau, gaz et electricité pour le faire, sans compter le fait que c'est preparé en dehors des heures de garde, donc je considere normal de faire payer ce temps et l'energie aux parents. Mais peut etre votre assistante maternelle fonctionne t elle differement. Les enfants chez moi mangent pour 3 euros (midi et gouter). Pour la cantine, il faut en plus de la matiere premiere, compter l'energie egalement mais aussi les frais de salaires et de charge, l'entretien des locaux pour respecter les normes d'hygiene. C'est un autre budget que celui d'une maison avec 2 adultes et leurs enfants...
Cela etant dit, j'espere arriver moi aussi a un budget comme le votre et j'admire votre determination :)

Linette_sortezdevosconapts 26/04/2015 14:48

Je comprends bien ton point de vue ;)

Laurie 26/04/2015 13:15

Franchement bravo!
Ca ne fait pas si longtemps que ça qu'on essaye de maitriser notre budget. Et pour l'instant on en est à 300€/mois à deux et j'ai réduit le bio (je mixe bio, supermarché et marché). Avant en total bio on explosait le budget, on ne faisait pas du tout attention.
On est sur le même chemin que toi, surtout que le jour ou les enfants arriveront le budget ne sera pas plus extensible!
En tout cas merci, tes recettes sont une mine d'or! (on pourra dire merci au challenge de clémentine!!)

Christel 26/04/2015 11:43

Bon en relisant ton poste sur le groupe et là je n'arrive plus à comprendre à combien tu es ce mois-ci. Je suis à environ 260€ par mois mais cela fait beaucoup par rapport à toi.

Linette_sortezdevosconapts 26/04/2015 11:52

comme je te disais, on a mis 2 ans à réduire notre budget... tu fais menus, liste, and co?
En fait le truc c'est que c'est à toi de fixer le budget, pas aux courses d'imposer la note finale.

Et puis comme Marion le montre, ça dépend aussi de la région. et de la biocoop.

Christel 26/04/2015 11:16

Bonjour,
Ton retour est vraiment intéressant. Je suis seule, vgl consommant bio(biocoop aussi) et beaucoup de vrac et j'en arrive à dépenser pareil que toi. Cela me donne à réfléchir. Comptes-tu les produits ménagers ou les fais-tu toi-même?. Pour ma part je les fais-moi-même ainsi que les "yaourts", boissons végétales.... Je cuisine bcp et achète les produits le moins transformés. Sinon je constate que Marie Laforêt remplie bien nos bilbiothèques!

Linette_sortezdevosconapts 26/04/2015 11:24

Je compte les produits ménager même si je fais un max moi même. là par exemple il y avait des pastilles lave vaisselle. On fait le pain, le beurre, le lait, les yaourts, le tofu, etc...

Mais on a mis 2 ans pour en arriver là ;)

oui marie laforêt, c'est vraiment ma bible :p