Menu#35 : boire le vin jusqu'à la lie...

Publié le par Linette_sortezdevosconapts

... HA OUI NON, me suis trompée, je voulais écrire "bouffer les légumes jusqu'aux épluchures". Et mes doigts ont fourché. oOOooups.

Le gaspillage alimentaire, on connaissait beaucoup avant (les restes... les périmés...) et on avait beaucoup réduit.
MAIS avant, il y avait une partie du gaspillage qui était invisible à mes yeux : les déchets de légumes. Pour moi ce n'était pas des parties comestibles ou bonnes en saveur. Et puis en légumes non bio, il faut les peler pour enlever un max de pesticides....ces déchets partaient directement dans la poubelle ordure ménagère, vite fait, bien fait.
Maintenant que mes légumes sont bio et que je composte, la partie immergée de l'iceberg m'est apparue. les montagnes d'épluchures, de trognons, de fanes, de vert, que je ne cuisinais pas. Comme je ne vais pas au compost toute les 5 minutes, elles sont visibles au moins quelques heures et s'adressent directement à ma conscience. Et je dois dire, je suis une mauvaise élève question épluchures. Je commence à peine à me faire à l'idée de ne pas éplucher systématiquement et consciencieusement mes légumes pourtant bio !

Menu#35 : boire le vin jusqu'à la lie...

Enfin bref, du coup, j'ai commencé à effleurer l'idée de cuisiner tout ça. Et puis j'ai découvert la cuisine anti gaspi de nat l'autre jour au détour d'une suggestion FB. j'ai noté à la volée quelques idées, bien sur à adapter à la sauce végane pour la plupart, je vous livre les idées qui m'ont particulièrement tapé dans l'oeil, certains avec la force de l'évidence ("Bon sang mais c'est  bien sur ! pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt?"), d'autre avec le ressort de la surprise ("ha ouiiiiii ingénieux !") :
- un bouillon
- galettes au vert de poireau et au pain racis
- frites de radicelles et flan de vert de poireaux
- base de mama soup thaie
- soupe phô aux PST
- fond de sauce
- garlic bread

- rillettes de radis, mini tatin oignons
- gelée de restes de pomme
- sofrito

Voici ce que cela a donné, adapté à ce que j'ai eu dans mon panier vendredi :

  • J'ai cuisiné le potiron en soupe, au curry et curcuma. Elle sera servie avec du garlic bread, mais comme il n'y avait pas de fanes dans mon panier, j'ai tenté le garlic bead à base de beurre de vert de poireaux (verts de poireaux mixés avec du beurre végétal et du sel).
  • J'ai mis une partie du navet dans la soupe, et l'autre je l'ai cuisiné en tartinade : un yaourt de soja, un peu de citron, navets crus (avec peau et embryon de fanes), échalotte émincée, sel, poivre, cunmin et huile d'olive.
  • Concernant les poireaux : flan pour le blanc, frites pour les radicelles et galettes vert/pain racis
  • Pour les carottes, j'en ai mis un peu dans la soupe, un peu dans la purée, le reste sera râpé minute pour mettre dans la salade de lentilles, détaillées en tagliatelles et cuites à la vapeur douce  (sauce curry, riz, et krotboulettes du congélo) ou encore en tagliatelles toujours, mais pour faire de la tempura.
  • Avec les panais, j'ai fait de la purée (pomme de terre, panais, carotte, un peu de potiron)
  • Avec les épluchures de tous les légumes, oignons compris et intérieur du potiron compris, j'ai fait la base mama soup thaie, pour les repas de mon mari le midi. Il n'aura plus qu'à préléver du bouillon, le faire chauffer, y mettre les vermicelles ou les nouilles chinoises à hydrater, parsemer de cahuètes concassées et céleri finement haché, de l'ail frit s'il le souhaite, et zou.
  • J'ai également fait des chips avec les épluchures de pomme de terre.
  • Avec le vert du poireau, que je ne cuisine pas habituellement, j'ai fait du pesto et des galettes, galettes qui m'ont permis de recycler du pain dur en même temps.


J'ai trouvé que c'est une autre façon, assez rigolotte, de faire les menus ! Quoi faire avec les légumes, certes, mais quoi faire avec leurs déchets. Eh bien, ça rajoute quelques repas, en fait. Surpriiiiise ! C'est donc un très bon moyen de rentabiliser les légumes bio, et de baisser son budget alimentaire. Ici, ils auront servi à 4 portions individuelles de soupe chinoise, 2 portions de chips, et 8 galettes de légumes, le tout en plus de ce que j'aurais cuisiné de toute façon avec les légumes du panier : c'est non négligeable. (par contre pour les radicelles de poreaux, va falloir que je trouve le moyen de les nettoyer plus efficacement, fail, hum )
Si je récapitule, cuisiner les déchets de légume :
- permet d'avoir moins besoin d'acheter de légumes, puisqu'utilisés en entier ils servent à des repas supplémentaires
- permet de ne pas jeter les morceaux les plus chargés en nutriments (bien qu'une partie se perde à la cuisson)

**Point organisation**

Comment décider de l'ordre des plats? Est-ce vraiment nécessaire, ou est-ce une réminiscence de la control-freak que j'ai été?
Honnêtement, je sais que ça parait très organisé voire militaire à lire comme ça, mais dans notre fonctionnement familial quotidien, il y a toujours une marge. Pour l'imprévu, pour la flemme, pour.... on est des être humains comme tout le monde.

Ceci étant dit, l'avantage d'avoir une grande partie des préparations faites à l'avance, c'est que précisément ça laisse une belle souplesse à l'organisation, ainsi qu'une facilité pour un relais éventuel (plus facile pour un conjoint ou un grand ado de réchauffer si vous êtes prises dans des retards de train ou autre).

Donc pour cette semaine : la purée de panais, la soupe, le pesto de poireaux pour le garlic bread, les galettes de vert de poireaux, le flan de poireaux, les bases bouillon pour les mamma soup, la base de salade de lentille, les rillettes de navet, tout cela est prêt. en bonus : du pain, du pop corn au curcuma, des chips d'épluchures de pommes de terre. Et je me suis levée à 10h du mat, et j'ai bouiné jusque midi, et j'ai re-bouiné à partir de 15h30.
Dans ma semaine, il restera des choses à faire, comme, du riz à cuire (ce que j'aurais pu faire aujourd'hui d'ailleurs), des carottes à détailler en tagliatelles et à faire cuire à la vapeur douce (au dessus du riz par ex) ou à faire cuire en tempura. Temps max en cuisine, 20 minutes sans être obligée d'y être continuellement.

Et voici en image ce que ça donne :

chips de pelures de pomme de terre

chips de pelures de pomme de terre

tagliatelles de carottes, soupe de potiron, flan de blanc de poireau et pain grillé au pesto de vert de poireaux

tagliatelles de carottes, soupe de potiron, flan de blanc de poireau et pain grillé au pesto de vert de poireaux

Menu#35 : boire le vin jusqu'à la lie...
garlic bread au vert de poireaux

garlic bread au vert de poireaux

pour gagner du temps, j'ai cuit mes lentilles en une fois et je les ai mises dans 4 petits bocaux pour le midi, avec de l'échalotte. la veille au soir, je râpe un légume, je pile des cacahuètes, un filet d'huile et un filet de sauce soja !

pour gagner du temps, j'ai cuit mes lentilles en une fois et je les ai mises dans 4 petits bocaux pour le midi, avec de l'échalotte. la veille au soir, je râpe un légume, je pile des cacahuètes, un filet d'huile et un filet de sauce soja !

Quand j'ai fait mon pain, j'ai réservé la moitié du paton pour faire des pains individuels au chocolat pour les gouters de mon fils

Quand j'ai fait mon pain, j'ai réservé la moitié du paton pour faire des pains individuels au chocolat pour les gouters de mon fils

Bonus ! un invité surprise... on a donc fait avec ce qu'on avait pour faire un dinapéro ! blinis au pâté végétal, soupes mini format et garlic bread...

Bonus ! un invité surprise... on a donc fait avec ce qu'on avait pour faire un dinapéro ! blinis au pâté végétal, soupes mini format et garlic bread...

... et des tempuras de carotte !

... et des tempuras de carotte !

Alors, tenté(e)s par la cuisine des épluchures, fanes, radicelles
et autre pieds/côtes/verts en tout genre?

Ce blog n'est en aucun cas sponsorisé par des publicités.
Les publicités que vous voyez sont imposées par Overblog et n'ont jamais obtenu mon consentement.
Si vous souhaitez ne plus être pollué par elles, vous pouvez installer un logiciel de blocage de pubs, tel Adblock.

Commenter cet article

Laurence 07/03/2017 14:46

de super idées dans lesquelles je vais piocher!!!
En revanche, comment utiliser les pelures d'oignon ou d'ail??? Ca se mange vraiment? Merci!!

Linette_sortezdevosconapts 07/03/2017 14:47

pour faire les bouillons !

Nat 04/02/2016 11:01

un immense merci pour cet article ! Je suis enchantée de voir mes recettes retravaillées en mode vegan et j'en connais quelques uns qui seront ravis de découvrir ton blog que je vais donc partager ;)

Linette_sortezdevosconapts 04/02/2016 16:19

ho bin c'est moi qui te remercie ! :p

Alice 11/01/2016 00:55

j'adore l'idee des verts de poureaux , fait que je teste
Avant quand j'achetais des petits oignons blancs je jetais le vert,
Quelle ignorante ! C'est le meilleur !

Manowen 11/01/2016 00:39

Trèèès inspirant tout ca, comme souvent ici ;) merci !

Ju' 10/01/2016 17:39

Dans ton cas un conjoint ou un grand ado en fait c'est la même chose non ? ;) j'aime bien l'idée notamment pour le bouillon mais comme je n'épluche que les légumes dont la peau est trop épaisse pour être mangée j'aurais pas beaucoup de matière ; )

Linette_sortezdevosconapts 10/01/2016 19:21

de toute façon ça finit au compost! mais ça aura au moins servi une dernière fois :p

Ju' 10/01/2016 19:17

oui t'as raison j'avais pas pensé aux oignons ;) faudra que je teste :) (si j'arrive à y penser avant de mettre les épluchures dans le compost par réflexe !)

Linette_sortezdevosconapts 10/01/2016 17:55

bin les oignons, l'ail, tout ça !
(et, ahem... oui, dans mon cas c'est la même chose. les tatouages et la carte bleue en plus)