DIY archi-simple : apprendre ses tables (de n'importe quoi)

Publié le par Linette_sortezdevosconapts

Je sais pas vous mais moi, mon fils est au CP. Et il apprend les tables d'addition.

Il a trèèèèèès bien compris le principes des tables "dans l'ordre" (on ajoute 1 à chaque fois, hinhin), par contre, force est de constater que le désordre semble difficile à automatiser.

DIY archi-simple : apprendre ses tables (de n'importe quoi)

Je ne suis pas DU TOUT pédagogue avec les enfants... Et de son côté, mon fils devient une (diabolique) tête de pioche quand il est fatigué, il refuse de coopérer, son esprit se transforme en pâte à prout, BREF.

Du coup, j'ai essayé de contourner l'obstacle.

DIY archi-simple : apprendre ses tables (de n'importe quoi)

Sur les conseils de Lilo, j'ai 'abord découpé des petits rectangles avec les additions, et le résultat au dos, à piocher. Bon, le feutre traverse la feuille et le résultat se voit donc par transparence, donc trop fastoche. N.E.X.T.

Ensuite, on a été chercher un jeu de cartes et on a joué à la bataille modifiée, où celui qui trouve le premier le résultat de l'addition des deux cartes remporte le pli, mais comme c'était un 32 cartes, il n'y avait pas de 2, 3, 4, 5, 6 et donc restaient les additions les plus dures....et pas la table de 5, objet du délit du jour.

J'ai donc découpé des feuilles de papier en rectangles plus ou moins identiques, et j'ai fait 3 jeux de 10 chiffres.

DIY archi-simple : apprendre ses tables (de n'importe quoi)

Avec ce jeu tout simple de 30 cartes, vous pouvez :
- jouer à la bataille
- faire des additions ludiques et travailler tous les chiffres
- travailler une table en particulier (ici le 5), en mettant le 5 en premier, ou en dernier. A force de refaire les additions (30 opérations quand même !), et en le refaisant souvent, ça finit par rentrer. Le fait de passer par un jeu a fait accepter à mon loulou de travailler, ce qui n'aurait pas été possible si on était restés dans le cadre "on fait les devoirs, dis moi combien font 5 et 6"

DIY archi-simple : apprendre ses tables (de n'importe quoi)

Au début je n'avais mis que les chiffres, mais du coup quand on tirait 5 et 6, il disait 56.
Donc, j'ai ajouté une carte + pour ne pas se laisser parasiter.

Ca peut marcher aussi pour les soustractions et les multiplications, donc comme on va être amenés à s'en servir souvent, je l'ai renforcé grâce à ma réserve de papier type canson.

Pour une version ultra-minimaliste, vous n'aurez besoin que de papier (recycler des brouillon de préférence), de feutres (ou même juste le stylo qui traine au fond de votre sac !), et d'une paire de ciseaux.
Pour une version level supp, il vous faudra en plus du papier plus épais ou de la cartonnette, de la colle et/ou du masking tape. On coupe le papier cartonné à la même taille et on colle le renfort au dos du chiffre. c'est tout !

Bien sur, si vous avez un jeu 54 cartes chez vous, le plus simpliminimaliste est... de s'en servir. Il suffit d'enlever les monarques, et on fait tout pareil que cité plus haut.

DIY archi-simple : apprendre ses tables (de n'importe quoi)

Si votre loulou grogne devant ses tables et que vous êtes démuni(e) pour l'aider à apprendre, vous trouverez des chouettes idées ici, ou encore , à adapter en fonction de votre enfant !

Publié dans DIY, Minimalisme, éconologie

Commenter cet article

Callie 09/08/2016 21:33

Il existe aussi l'option "affichage dans les toilettes", temps incompressible durant lequel il n'y a pas toujours quelque chose à lire, ce qui fait que même des tables attirent le regard qui se laissent mémoriser petit à petit... ce qui n'enlève en aucun cas l'intérêt du jeu... ;)

Linette_sortezdevosconapts 09/08/2016 21:45

en fait, les enfants ne restent pas suffisamment longtemps dans les toilettes :p