Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques enfantines pour parents vegan : éducation antispéciste, la preuve par l'exemple

Le soir, j’aime bien faire un groooos câlin à mes enfants.
Mais depuis quelques soirs, ma fille s’accroche à mon cou comme un gluon de la moquette, me retiens autant qu'elle peut et avec tous les stratagèmes qu'elle peut, et ce moment passe du statut « agréable » à « interminable ». Et surtout, je suis fatiguée, j’ai besoin de faire mes trucs à moi en bas, bref, un moment pour chaque chose et il y a un moment dans la journée ou j’ai vraiment besoin de déconnecter.

Ma réaction spontannée, la première fois, a été d’enlever gentiment mais fermement ses mains d’autour de mon cou, de la forcer, en quelque sorte, à lâcher prise. En lui disant (fatiiiiigue !) « écoute, j’ai besoin que tu me laisses partir, j’ai envie de me fâcher quand tu fais ça ». Bien sûr, effet zéro, « mamaaaan je veux que tu restes, je veux pas que tu partes (...) », et vazy que j’appelle parce que j’ai soif, parce que j’ai oublié de faire caca (SIC), parce que la couette est mal mise…..Même si je reste sur ma position, pour la déconnection, c'est râté. G.A.M.E O.V.E.R. Même joueur joue encore.

J’ai réfléchi ensuite à comment je pourrais lui faire entendre mon besoin de liberté. Parce que c'est ça dont il est question : après une journée passée à avoir été disponible pour le travail, puis pour les enfants, j'ai envie d'appuyer sur OFF et d'être disponible pour moi.
Le lendemain, quand elle s'est à nouveau accrochée à moi (de façon mignonne, mais quand même) après l’histoire, le gros calin, le petit calin etc, je n’ai pas enlevé ses mains. Par contre, je lui ai dit : « écoute, c’est comme pour les animaux. Un petit lapin par exemple, tu l’adores, tu aurais envie de le garder avec toi, mais lui, que veut-il ? Il veut être libre. Libre de te faire un calin, libre de partir. C’est pareil pour maman, à un moment, j’aime les calins mais à un autre moment, j’ai aussi besoin d’être libre ».

Chroniques enfantines pour parents vegan : éducation antispéciste, la preuve par l'exemple

Bin vous savez quoi ? Ca a marché  !! Elle a enlevé ses mains et m’a laissée partir.

Preuve par A+B que l’antispécisme
peut augmenter aussi le degré de respect entre les humains.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

naturnelle 01/06/2016 17:01

pas mal a tester!

Ju' 29/04/2016 13:19

J'adooooore !!!! :)

The Creative Contente 23/04/2016 18:08

Conclusion : Maman est un lapin !
Et papa ? :D :p