Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réduisons nos déchets dans la buanderie !... (et dans le placard à produits d'entretien)

Comme promis ici, me voici de retour avec la série « réduisons vite nos déchets », et après la salle de bain la semaine dernière, je vous propose cette semaine de faire un petit tour dans votre buanderie.

Oui oui je t’ai entendue, toi qui dit, au fond « j’ai pas de buanderie ». AU COIN avec un bonnet de licorne !

Bref, trève de plaisanterie, aujourd’hui, on cause produits d’entretien, lessive, machines à laver, sèche-linge.

Réduisons nos déchets dans la buanderie !... (et dans le placard à produits d'entretien)

Je sais pas vous mais moi, avant, mon placard à produit d'entretien débordait, littéralement et sans jeu de mots, de produits de toute sortes plus nocifs les uns que les autres. Et pourtant je ne suis pas une maniaque du ménage. Mais bon des produits pour chaque chose, c'est comme ça que ça se fait hein... donc j'en avais plein. (hum).

Les alternatives

Et puis, j'ai découvert Raffa. Je vous invite à vous référer à son super guide autant que vous voudrez, il est juste top. Je ne vais pas me casser la tête à vous chercher des liens, car tout ou presque, y est.

Comme Raffa je crois, je ne présenterai aucune alternative nécessitant des tensio-actifs de synthèse, pour la raison principale qu'on peut très bien faire sans (la preuve !), et également parce qu'on ne les trouve qu'en vente par correspondance, au contraire de tous les autres ingrédients accessibles facilement dans des magasins locaux... Or l'objectif est bien de faire au plus simple.

  • Le produit multiusage, le produit pour sol, le produit pour nettoyer à peu près tout, salle de bain, cuisine, et même les WC, se font en 3 secondes avec très peu d'ingrédients : du vinaigre, de l'eau, du bicarbonate, et des huiles essentielles (facultatif) ou encore des pelures d'agrumes. Vous trouverez les proportion chez Raffa, et le tout est en vente dans votre magasin bio local. Oui, un produit à tout faire, ultra simple et ultra économique.
    Un nombre certain de produit ménager en moins ! Bien sûr, un premier pas serait, si vous en avez l'occasion, de recharger votre contenant de produit multiusage dans un magasin bio. Ceci dit, fabriquer un produit simple à base de 3 ingrédients évitera un processus de fabrication industriel coûteux en énergie et en ressources, ainsi les quelques additifs (au moins pour la conservation) qui y subsistent, les parfums souvent présents même en bio, etc, etc.
    Par ailleurs, parfois, les habitudes entrainent aussi une surconsommation en elles-mêmes. Entretenir en 30 seconde son lavabo ou évier, ou gazinière (et même les WC!) une fois tous les 2 jours, en passant un coup de lingette (lavable !), permet à éviter à la crasse et au calcaire de s'incruster : vous aurez donc besoin d'utiliser moins de produit, et de l'utiliser moins souvent pour un environnement plus propre sur la durée. On peut aussi remettre en question le besoin moderne de tout désinfecter, et les conséquences de l'univers aseptisé sur la santé et les phénomènes de résistance bactérienne (je parle bien sur de l'environnement domestique). Et puisqu'on en est à ce chapitre, s'il vous plait, oubliez la javel
  • Le produit à vitre : votre nouveau nettoyant home made fera le job sans souci, mais ici, ce qui marche le mieux, c'est dupapier journal et de l'eau. Si, si ! Méga efficace.
  • Concernant le produit vaisselle, j'utilise la recette d'antigone. Vous retrouverez les mêmes ingrédients de base, avec en plus, le savon de marseille (que je trouve en paillettes en vrac à ma biocoop) et des cristaux de soude.
  • La pierre blanche : la pierre blanche, ou d'argile, c'est vraiment un de mes produits préférés, c'est magique. Saviez vous qu'on peut le faire maison? Pour info, l'argile se trouve aussi en magasin bio !
  • Le produit pour récurer (le four... etc) peut se remplacer par deux solutions, en fonction de l'état du four : une première solution consiste à faire chauffer un bol de vinaigre blanc, le laisser quelques minutes, puis passer une lingette lavable sur les parois. Une seconde, de saupoudrer de bicarbonate et d'asperger avec du vinaigre, laisser poser puis essuyer. Il existe même des recettes de pâte de bicarbonate à laisser poser sur les parois. Le choix est vaste ! (Ceci dit, la pierre blanche fonctionne à merveille aussi).
  • Le produit lave-vaisselle : là, j'avoue, c'est LE truc qui n'a jamais fonctionné chez moi en version maison. Vous trouverez moultes recettes à tester sur le web, dont le degré d'efficacité est, je pense, lié à la qualité/dureté de l'eau. Moi, du coup, je tourne avec des pastilles écologiques, mais je les coupe en deux. Eh oui, quand on ne peut pas éliminer totalement un déchet, on peut utiliser aussi la technique de Mary du "tu divises tout par 2", à défaut de l'éradiquer, ça le divise par 2 ! Bien sûr, évitez les pastilles qui sont emballées dans un film qui se dégrade à l'eau, et si vous en avez, jetez cet emballage à la poubelle, ne le laissez pas se dégrader dans le lave vaisselle, ce processus pollue encore plus votre eau grise.
  • L'anti calcaire de la salle de bain : le vinaigre ! Eh oui ! le vinaigre EST un anticalcaire, et superpuissant ! même le calcaire incrusté à la base de la robinetterie ne lui résiste pas. Il suffit d'imbiber un linge fin (avant je faisais avec du PQ), de mettre le linge au contact du calcaire incruster, et de laisser poser. C'est un miracle !
    Pour les parois de douche, je vous conseille une raclette. Racler les parois, essuyer les joints, les parties chromées, et le bac : en tout, une minute et demi après votre douche, mais un gain énorme de temps et d'énergie. Car cela empêche le calcaire (et la crasse !) de s'incruster. Donc, cela permet de ne pas avoir recours aussi souvent à l'anticalcaire. Alors oui, je sais, si vous prenez votre douche en premier, les autres derrière ne le feront pas et c'est comme si vous n'aviez rien fait. C'est faux ! Visuellement oui, ça ne sera pas nickel, mais l'objet n'est pas d'augmenter son niveau de perfection ou d'asservissement au ménage. L'objectif est de se simplifier la vie en vue de simplifier et rationaliser l'utilisation de divers produits. Si vous utilisez votre anticalcaire (le vinaigre, donc) une fois par semaine, une fois tous les 15 jours ou une fois par mois, vous aurez à nettoyer une incrustation de 7, 15 ou 30 jours consécutifs. Si vous essuyez une fois par jour, vous n'aurez jamais qu'à nettoyer une incrustation de 1 jour. Je vous assure que c'est un gain de temps phénoménal. Pas besoin de frotter etc, ça part tout seul.
  • Les désodorisants de tout poil sont à proscrire, ils sont extrêmement nocifs pour les voies respiratoires ! Dans les toilettes, vous pouvez craquer une (ou deux !) allumettes si nécessaire. Dans le réfrigirateur, un petit bol de vinaigre blanc fera l'affaire, et dans le fond de la poubelle, un peu de bicarbonate. Et n'oubliez pas d'aérer !
  • le déboucheur se remplace très bien par un mélange de gros sel et de bicarbonate (à proportion égale) à verser dans la tuyauterie, il ne reste en suite plus qu'à y verser du vinaigre allongé d'un peu d'eau et chaud. Ca va mousser... c'est normal !
  • Les éponges se remplacent aisément par des lingettes lavables. Et pas forcément besoin d'en acheter, découper une serviette et coudre plusieurs épaisseurs entre elles suffit largement, on a pas besoin d'un objet super design ! Pour des besoins de grattage, il existe des brosses à vaisselle à poils durs voire en métal !
  • les lingettes nettoyantes. Euh.... je refais le topo ou bien celui de la semaine dernière suffit?
ho, des lingettes ! aucun besoin de coudre, une paire de ciseaux suffit !

ho, des lingettes ! aucun besoin de coudre, une paire de ciseaux suffit !

  • le sopalin est omniprésent dans nos maisons, et pourtant, c'est l'une des choses les plus simples à éradiquer. Il suffit réellement de ne plus en acheter pour découvrir.... qu'on a des torchons pour s'essuyer les mains ! Et des éponges (ou des lingettes lavables pour moi, si vous avez tout suivi) ou même des serpillères pour éponger un liquide renversé ! Que des serviettes de toilettes élimées découpées en rectangles peuvent très bien servir de débarbouillettes pour les mains et la bouche en fin de repas ! Qu'un bout de pain, même rassis, peut servir à étaler l'huile dans la poêle quand on fait des pancakes ! Et qu'on peut égoutter les frites ou même sacrifier un torchon qui sera dédié à ça. Bref, 9 fois sur 10, on a déjà tout ce qu'il faut pour remplacer le sopalin, c'est vraiment un déchet facilement évitable.
    "Oui mais moi, je le composte ! " Composter un déchet ne veut pas dire qu'il n'a d'un coup plus d'empreinte. A se focaliser sur la question du déchet, on ne voit plus que la question de son retraitement, et on en oublie celle de sa fabrication, de la fabrication de son emballage, de son transport, de son stockage.... Et en la matière, le sopalin n'est pas du tout blanc comme neige (haha).
  • La lessive : là encore, vous trouverez des alternatives chez Raffa, j'ai testé et validé cet hiver la lessive à la cendre (de mon poele à pellets). En attendant de sauter le pas, pensez à diviser les quantités par deux ! Je rajoute éventuellement du percarbonate dans les lessives de blanc.
  • Les lingettes anti-décoloration : personnellement, je trie le linge entre strictement blanc, couleurs, et foncé/noir, et je n'ai pas besoin de lingettes pour absober la grisaille. Mais je sais qu'il existe une version lavable de ces lingettes (dont la version jetable, qu'elle soit de la marque ultra connue ou de la marque distributeur, est une vraie catastrophe écologique).
  • L’adoucissant : un demi verre de vinaigre blanc dans le bac dédié, c'est plié.
  • Le détachant : selon mon expérience, tout marche vraiment mieux quand on nettoie de suite. Si on a pas pu (ou pas vu), je frotte du savon de marseille directement sur la tache (des deux côtés du tissu. Non, question de parti pris, je ne parlerai pas de l'alternative à base de produit animal ! Pour l'avoir utilisée avant, je sais qu'elle est efficace, mais comme il existe une solution tout aussi simple, tout aussi efficace et qui ne nécessite pas l'utilisation d'animaux...
vinaigre de pamplemousse en cours de macération... un jeu d'enfant.

vinaigre de pamplemousse en cours de macération... un jeu d'enfant.

La gestion des ressources naturelles et de l'énergie

Comme pour la salle de bain, je vous propose de vous questionner, en marge de la question des déchets, sur les pistes possibles de rationalisation de votre consommation d'eau et d'électricité.

En ligne de mire dans la buanderie, la machine à laver. Je vous propose de lire (ou relire !) cette très intéressante réflexion à propos de la saleté du linge, et même quand on a des enfants : chaque famille a son fonctionnement, mais je ous invite à vous rendre compte qu'il repose très souvent sur des raisonnements subjectifs, et qu'il y a souvent une marge d'optimisation concernant cette question. Moins de machines, c'est moins d'eau, moins d'électricité, moins d'énergie à plier le linge (non je ne repasse pas, économie supplémentaire ! Et pour cela, j'ai une méthode simple, ne pas acheter de vêtements qui nécessitent d'être repassés !)

En passant, oui, le programme éco de la machine est plus long, mais véritablement plus économe (moins d'eau, et surtout la machine n'a pas besoin de monter en température vite, donc moins d'électricité consommée). C'est la même chose pour le lave-vaisselle !

Concernant le sèche linge, j'y ai été autrefois accro, j'en faisais même l'été ! Je déteste étendre le linge. Et ce n'est pas peu de le dire ! Mais j'ai quand même arrêté. Il est toujours là, et je ne m'en sers qu'en cas de grastro où le turn-over des draps est très largement accéléré. Je déteste voir l'étendoir à linge trainer partout dans la maison, aussi je le pose sur la machine à laver. Maintenant qu'on a aménagé notre très petit cellier, on a posé une planche sur la machine, mais avant il était directement dessus, c'était un peu bancal mais il n'est strictement jamais tombé !

Réduisons nos déchets dans la buanderie !... (et dans le placard à produits d'entretien)

Le mieux est l'ennemi du bien

N'oubliez pas, le mieux est l'ennemi du bien : il ne faut pas que l'absence de perfection (oui, le vinaigre est en bouteille plastique, non, nous ne trouverez pas toujours votre bicarbonate en vrac, non, vous ne trouverez pas forcément tout de suite un savon de marseille sans huile de palme) vous empêche de faire.
Faites, commencez, même si ça n'est pas parfait. De toute façon vous réduirez votre empreinte énormément, même avec les imperfections. Faites, et un jour vous serez bien à l'aise avec votre nouveau fonctionnement et vous aurez à nouveau la disponibié pour améliorer ces imperfections !

J'attends vos retours sur les trois alternatives que vous allez tenter, et vous dis à la semaine prochaine pour faire le tour des déchets que l'on peut éradiquer dans la cuisine !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

virginie 04/10/2017 22:04

Bonsoir,

une alternative (astuce de "la droguerie écologique") qui fonctionne pour le lave-vaisselle (il est vrai que plein de recettes trouvées sur le net et même celle de béa johnson n'ont pas fonctionné chez moi), nous avons une eau très calcaire :
- une cuillère à soupe d'acide citrique dans le lave-vaisselle et
- une cuillère à soupe de percarbonate de soude dans le compartiment à produit.
J'ai encore du liquide de rinçage en attendant de le finir (et de mettre du vinaigre blanc), le sel régénérant est déjà remplacé par du gros sel...
et pour l'instant, vaisselle très bien !

David 05/09/2016 15:46

Pour éviter le repassage à la maison, on s'arrange pour étaler encore un peu humide (en fin d'essorage, c'est parfait).
Et en étalant bien, en les mettant bien en forme, les 3/4 des vêtements n'ont pas besoin d'être repassé.

Linette_sortezdevosconapts 05/09/2016 16:25

et bonjour ! (pardon pardon)

gweny 15/05/2016 19:12

où trouve-t-on des lingettes anti-décoloration lavables ? Ça m'intéresse!

Pauline 29/05/2016 16:28

En grande surface ! Au rayon des lingettes jetables!

Elli 08/05/2016 10:03

Pour le produit lave vaisselle, je trouve la recette que j'utilise très efficace (trouvée sur le net) : passer au robot mixeur 220 g de bicarbonate de soude, 220 g de cristaux de soude st marc car pas trop gros, 2cs de percarbonate de soude et 5 tablettes de lave vaisselle bio; mettre une bonne cuillere à soupe dans le bac à pastille. Pour le rinçage, faire macérer dans une bouteille du vinaigre blanc et des pelures de citron pendant 3 semaines. Filtrer le tout et en mettre un peu dans le bac prévu
Merci pour tous ces bons conseils et aussi de nous faire prendre conscience du gaspillage et de revenir à l'essentiel ;-))

Linette_sortezdevosconapts 08/05/2016 14:48

haaaa je note ! merci !

Lili 28/04/2016 05:22

Pour les éponges, je tricote des tawashis avec mes restes de pelotes. Il y a des modèles sont gratuits sur le site Ravelry.
Ça marche aussi pour les lavettes. Oui, l'esthétique compte pour moi, j'ai déjà des piles de chiffons sans ourlet pour remplacer le sopalin, alors un peu de joli accroché au robinet, ça me plaît bien.
Pour le détachant, mon savon d'Alep huile d'olive et laurier (pas de palme) est plus efficace que le fameux savon animal. De l'eau pour mouiller le tissu, frotter bien le savon, oublier au moins 15 minutes, frotter, rincer, si besoin recommencer et exposer au soleil derrière une vitre (excellent sur les auréoles jaunes). Ensuite, zou dans la machine sans rincer.
Merci pour tes articles, on y trouve toujours des idées intéressantes.

Aurélie - Pomme en Bretagne 19/04/2016 16:08

Merci (encoooore ^^) pour ce bel article !
Ici j'ai prévenu l'homme : ça fait plusieurs mois que j'en ai marre qu'il rachète du sopalin et maintenant c'est FI-NI ! Comme ma maman m'a filé plein de torchons, ils vont bien servir à quelque chose ! De même j'ai décidé d'arrêter de recharger mes pshitt bio du produit qui allait dedans et recommencer avec du vinaigre. Par contre pour mon carrelage, pas moyen d'y revenir ça laissait des traces bizarres qui se voient moins avec le savon noir.
Et mon sèche linge (qui est aussi ma machine à laver, gain de place et j'espère de matière première) ne me sert que pour sécher draps et serviettes en hiver mais je vais essayer d'espacer les lessives...

Mel's way of life 13/04/2016 16:50

Merci pour ton article très complet, je vais essayer de faire la pierre blanche maison !!
Moi aussi je viens de faire un article sur le zéro déchets, mais dans la salle de bains !
Bises

Camicasse 12/04/2016 12:17

Encore un super article ! Ce que J'apprécie avec tes articles, c'est que tu n’effleure pas le problème tu vas jusqu'au bout et tu nous donnes les détails de tes recherches ! Pour ma part j'utilise déjà ses solutions depuis longtemps. Pour le lave vaisselle je teste en ce moment un recette vue sur m6 a base de citron ! http://www.m6.fr/emission-c_est_du_propre/news-c_est_du_propre/587690-fabrioquer_son_produit_nettoyant_pour_lave_vaisselle.html

Linette_sortezdevosconapts 12/04/2016 13:40

han je l'ai testée celle là ! (ça n'a pas convenu) Tu me diras?

Me 12/04/2016 09:40

Pour rebondir sur 'vous ne trouverez pas forcément tout de suite un savon de marseille sans huile de palme'... j'ai mis un moment a chercher mais j'ai trouve chez Marius Fabre

zenopia 12/04/2016 07:23

Même souci que toi pour le lave-vaisselle... j'ai testé plein de recettes mais rien ne focntionne chez moi...

Elicra Violette 12/04/2016 00:00

Poudre lave vaisselle: sel fin, bicarbonate, acide citrique et cristaux de soude (100gr de chaque) et H.E. au choix, une CAS vinaigre blanc pour le liquide rinçage ... Et pourtant j'ai un mari exigeant et c'est lui qui s'occupe de la vaisselle ;)

cécile 11/04/2016 22:15

J'ai découvert Raffa il Ya quelques temps maintenant. C'est avec elle que j'ai commencé à faire mon péage et ma lessive au naturel!
En priorité par soucis l'hygiène et de santé, puis j'ai réalisé que c'était économique.ayant qu'un petit salaire et vivant seule, ça m'a permise de faire de grosse économies.
Depuis, j'ai poursuivie, j'ai ajouté d'autres astuces:
Le citron : me sert à faire briller les robinet, désodoriser, nettoyer et dégraisser, faire mon liquide vaisselle.
L'argile: poudre à récurer: 1/3 de sel, 1/3 argile 1/3 bicarbonate ( vu que j'utilise l'argile pour plein d'autre chose)
Après c'est du recyclage : eau de cuisson pomme de terre quand j'ai pour nettoyer le sol, Marc de café pour casseroles brulées, dégraisser, poudre de coquille d'œufs pour gâter la vaisselle.
Et toutes les alternative de raffa.