Tarte au chocolat boumboum, pâte-rousse-de-la-dèche, et points sur les i

Publié le par Linette_sortezdevosconapts

Aujourd'hui, c'était l'anniversaire de ma maman.

Et j'avais envie de faire une tarte au chocolat.

Tarte au chocolat boumboum, pâte-rousse-de-la-dèche, et points sur les i

Alors ce matin, on est en vacances, la maison est en bordel, et me voilà en train de me mettre à ma tarte au chocolat après le petit déjeuner.

J'avais aussi envie de beurre de cacahuète, et j'ai fait d'une pierre deux coups : j'ai utilisé une partie du beurre de cacahuète pour remplacer le beurre dans ma pâte à tarte. (Et comme rien ne se perd, j'ai rincé le robot avec 750 ml d'eau, une cuiller à café de sucre et une pincée de sel, ce qui m'a donné un lait délicieux pour demain matin !)

Arrivée au moment de réaliser ma pâte à tarte, crotte de zut ! Les trois saladiers sont au lave vaisselle, et flemme de l'interrompre pour en laver un à la main ! C'est alors que mon mari m'a fait remarquer avec justesse que faire une pâte à tarte dans un saladier, c'est une habitude culturelle : ça marche aussi bien dans une casserole ou une cocotte.

OK, va pour la casserole.

Tarte au chocolat boumboum, pâte-rousse-de-la-dèche, et points sur les i

Je mélange 90g de purée de cacahuètes torréfiées, 30g d'huile d'olive, une pincée de sel, 50g de sucre et 240g de farine T80 jusqu'à en arriver à un genre de semoule. Et au moment de rajouter l'eau... mon regard est tombé sur la casserole de thé de ce matin, il en restait.... Why not? J'ai donc remplacé l'eau... par le reste du thé noir aux coquelicots.

Tarte au chocolat boumboum, pâte-rousse-de-la-dèche, et points sur les i

Voici la pâte une fois formée !

Tarte au chocolat boumboum, pâte-rousse-de-la-dèche, et points sur les i

Ensuite, il faut enfourner la pâte étalée dans un plat à tarte à 180° pendant 20 minutes. Je n'ai pas de poids pour faire cuire la pâte à sec, du coup, pour ne pas que cela cloque ou gonfle, j'ai piqué le fonds de tarte avec une fourchette, et ma foi, ça a très bien fonctionné (ce qui n'est pas le cas à tous les coups, surtout quand j'oublie de piquer. Je pense également que l'épaisseur de la pâte n'est pas étrangère au problème).

Tarte au chocolat boumboum, pâte-rousse-de-la-dèche, et points sur les i

Pour la garniture, une tarte au chocolat en soi, c'est vraiment pas compliqué : basiquement, c'est du chocolat fondu, et de la crème (végétale pour nous). Là, j'avais dans mon frigo un reste de crème de caramel que j'avais fait en début de semaine, qui a donc fait office de crème, et j'ai rajouté 2 petites CS d'huile de coco (ce qui est facultatif, mais le gras, c'est la vie). Pas besoin de surcuisson, on met juste le mélange sur le fond de tarte cuit, et on laisse refroidir, et c'est tout !

La tarte au chocolat, c'est vraiment un dessert qui se prête vraiment à la simplification de la cuisine. On peut vraiment la faire avec ce qu'on a dans nos placards ! Et je me doute bien que vous n'avez pas forcément de cahuètes, ou de beurre de cahuète : le but n'est pas de faire comme moi exactement, mais de découvrir qu'on a toujours ou presque de quoi faire.... une fois, j'avais même fait une pâte à tarte avec.... un reste de houmous, si si !

Tarte au chocolat boumboum, pâte-rousse-de-la-dèche, et points sur les i

J'en profite pour revenir sur quelque chose qui me tient vraiment à coeur. J'ai lu récemment un article qui m'a donné énormément à réfléchir. L'auteure trouvait (c'est du moins ce que j'ai ressenti à la lecture de son article) que le message qu'en tant que blogueuse, j'essaye de faire passer (et je ne suis pas la seule, bien sûr), à savoir, que se nourrir mieux est possible, que consommer de manière éthique n'est pas réservé à une catégorie socio-professionnelle élevée, que simplifier son existence est envisageable même dans notre société qui nous astreint à un quotidien de folie, bref, elle trouvait que le message et surtout, la manière de le diffuser était discriminante pour plein de gens. La manière de présenter les choses comme simples et faciles alors que non, le virage n'est pas aisé à prendre pour de nombreuses personnes, la manière d'encourager principalement le changement à l'échelle individuelle au risque de faire porter le poids de la culpabilité sur l'individu et non sur le système sociétal et industriel, la manière de mettre en valeur surtout le positif, au risque de se poser en figure de wonderwoman super culpabilisante pour tous ceux et celles qui n'y arrivent pas, ou pas encore, ou ne s'en sentent pas capables, ou ne peuvent pas, pour qui ce n'est pas le moment, etc etc.


Bien sûr, quand on est convaincu du bien-fondé de ce que l'on fait, et qu'on pense le faire de manière sincère, il est difficile de s'entendre dire que l'on reste, malgré tous les efforts que l'on fait au quotidien pour l'être le moins possible, discriminant.

Mais ce matin, en photographiant ma pâte à tarte, le décalage entre le bordel de la cuisine (mélange de vacances rules et de bordélique powa) et le montage des mes photos, je me suis dit qu'en fait, j'instaurais bel et bien un décalage, un flou, entre la réalité et l'image, et que donc, oui, ce flou pouvait bien laisser de la place pour ce type de ressentiment.

Et pour la peine, je vous mets la photo non recadrée : une planche posée à même le sol. Moi perchée sur la marche des toilettes. Avec en prime, mes orteils dans mes tongs pourries !

Et pour la peine, je vous mets la photo non recadrée : une planche posée à même le sol. Moi perchée sur la marche des toilettes. Avec en prime, mes orteils dans mes tongs pourries !

La première chose que j'aimerais préciser, c'est que lorsqu'on a un message à passer, qu'on croit très fort en quelque chose mais surtout, à la nécessité d'être contagieux, c'est vrai que c'est un parti pris de mettre en valeur le positif, ce que le changement induit de positif dans la vie, ce qui simplifie les choses après une période d'adaptation, on a envie de donner envie aux gens de se lancer dans l'aventure ! Et même si bien sûr, un blog n'est jamais le reflet d'une vie dans sa globalité, pour le lecteur (et j'ai été ce lecteur pendant des années avant de sauter moi-même le pas de l'écriture), il est souvent facile de réduire la vie de la blogueuse à ce qu'elle montre. Ce n'est pas vrai,et  je crois que je n'ai jamais cherché à le faire croire. Mais pour en avoir discuté récemment avec des personnes qui me lisent, effectivement, malgré mes précautions oratoires, ils avaient cette image teintée de perfection avant de me connaitre. Bien sûr, si je cherchais à véhiculer consciemment cette image de perfection, elle serait largement usurpée ! Mais je ne peux pas non plus empêcher les gens de retirer de ce que j'écris leur propre interprétation de ma vie.

Cependant, cela m'a amenée à réfléchir sur l'image que je véhicule. Par exemple, prenons l'article d'aujourd'hui. Je vous raconte de la simplicité dans ma cuisine, de prendre ce qu'il y a dans les placards, du vite fait bien fait, et qu'est ce que je vous présente? Des photos mises en scène, travaillées, pas du tout vit fait bien fait, pas du tout cohérentes, finalement, avec la simplicité dont je vous parle. En réalité, je pense que personne n'est dupe de la question de la mise en scène : effectivement je ne vous montre pas le bordel dans ma cuisine après (et même avant) l'opération cuisine, effectivement, j'avais le temps ce matin pour prendre les photos, et le temps cet après midi pour les traiter. J'ai un espèce de toc photographique : pas de photos, pas d'article, et également, tout comme pour certaines personnes il est impossible de sortir avec des fringues froissées, bin moi, je me fiche de ça MAIS il m'est impossible de publier des photos brutes. Bien sûr, et je suis persuadée que vous en avez bien conscience, je ne cherche pas à vous faire croire qu'en vrai, une pâte à tarte est posée de manière poétique sur mon plan de travail , au milieu du thé en vrac ! Cependant, tout comme la manière de présenter les choses à l'écrit, cela véhicule un message inconscient qui peut venir renforcer l'interprétation de ma vie en mode "perfection" que certains lecteurs pourraient avoir (et que mon mari pourrait très facilement démentir !).

Tarte au chocolat boumboum, pâte-rousse-de-la-dèche, et points sur les i

La seconde chose que j'aimerais préciser, c'est que j'ai bien conscience que le virage, le changement, n'est pas simple. Ma vie est plus simple maintenant, mais le processus de changement, avec toutes les remises en question que cela suppose, n'a pas été facile. Mon but est d'aider les gens qui le souhaitent (et il n'y a dans mes propos aucune critique pour ceux qui ne le souhaiteraient pas) à transitionner, plus vite que je ne l'ai fait, en leur apportant des trucs et astuces pour se simplifier la vie. Mais tous ces trucs et astuces nécessitent en amont un travail de déconstruction, des habitudes culturelles, du quotidien dans lequel la société nous enferme,et ça, je ne peux le faire à la place du lecteur.... je peux juste lui fournir des pistes de réflexion pour alimenter (ou pas, libre à chacun, j'insiste) son cheminement. C'est un travail que j'ai moi-même dû faire et qui m'a pris plusieurs années, qui m'a amenée à opérer des choix, choix de vie, choix de carrière, choix financiers : je n'ai en aucun cas la prétention de croire que parce que moi, j'ai réussi à opérer un certain nombre de changements qui maintenant me facilitent grandement l'existence, les autres devraient le faire aussi en claquant des doigts, et que s'ils ne le font pas, ou s'ils n'y arrivent pas, c'est parce qu'ils ne font pas assez d'efforts ! Je n'ai pas non plus la prétention de penser que ces choix que j'ai faits devraient s'appliquer à tous à la manière d'une photocopie : s'il est vrai que des choix peuvent être faits, à chacun de décider s'ils conviennent à leur situation familiale, professionnelle, géographique ou autre.

Je le pense sincèrement. Malgré tout, je ne peux pas écrire ce disclaimer avant chacun de mes articles.... Et alors, me voici confrontée à la dualité des personnes qui me lisent :

  • d'un côté, ceux qui me suivent depuis un certain temps, qui sont aussi pour beaucoup sur le groupe d'entraide pour lequel ce blog est aussi un support, mais qui sert à trouver des solutions concrètes et surtout, adaptée à la situation de chacun (et surtout pas calquées sur mon mode de vie et de pensée). Ceux là, pour me connaitre au fil de mes articles, savent, du moins je l'espère, que mon but n'est pas d'écraser les autres de supériorité, ni d'oppresser les femmes en leur mettant une nouvelle contrainte et une nouvelle responsabilité dans l'existence (et je ne m'adresse d'ailleurs pas du tout qu'aux femmes !), mais d'aider, au vu de mon expérience, et d'éviter les écueils et les tâtonnement par lesquels moi et ma familles sommes passés, en véhiculant un message positif.
  • d'un autre, ceux qui tombent sur mon blog au détour d'un partage, sur un article en particulier, sans connaitre (et comment le pourraient-ils?) la globalité de la philosophie qui soustend ce blog. Et qui peuvent, pour le coup, se sentir heurtés et culpabilisés, malgré le fait que je réfléchisse beaucoup à ma formulation, par ma manière militante de présenter les choses. Si tel était le cas, j'aimerais préciser que le but n'est bien évidemment pas de criminaliser les personnes qui s'approvisionnent chez lidl, ne mangent pas bio et achètent des produits emballés, mais de partager d'autres manières de faire. Je ne m'exclue d'ailleurs pas de la société de consommation. J'ai un pied dehors, mais bien évidemment, j'ai aussi un pied dedans. Comment pourrait-il en être autrement? Croyez vous que je ne vais plus JAMAIS en supermarché? Que je n'achète JAMAIS de produit emballé? Bref, que je n'ai aucune incohérence? J'ai par contre inversé la tendance par rapport à avant, où 1% de mes courses étaient éthiques ou bio, dorénavant, c'est le contraire. Mais comme tout le monde, je suis humaine, j'ai des accès de flemme, de surmenage, de MARRE, de fatigue, comme tout le monde, je dois conjuguer une vie de famille, un boulot, la vie extra scolaire des enfants, des projets annexes, des caprices de la vie (et des bonheurs aussi), qui font que je me laisse une marge de manoeuvre et que par conséquent, jamais de la vie je ne suis mes propres principes à 100% !

A BaS Le PeRFeCTioNNISMe !! 
Faut-il être parfaitement parfaite pour avoir la légitimité pour parler de toutes ces alternatives? Faut-il systématiquement démonter cette part de rêve véhiculé par le message positif ainsi que l'environnement visuel des articles pour coller au principe de réalité?

Ce n'est pas mon avis.

Ce blog, avec le temps, est devenu l'un des support et l'une des ouvertures sur un système d'entraide collectif qui n'est certes pas parfait, mais qui fonctionne pour de nombreuses personnes, et ces personnes ne constituent nullement une armée de clônes : quand je dis que cela fonctionne, ce n'est pas parce qu'elles arrivent pif paf pouf à manger bio à 100% et faire tout maison en un mois de temps en écoutant religieusement les bons conseils, non, et d'ailleurs pour certaines, ce n'est pas vraiment leur but de départ : ce qui fonctionne, c'est que la réflexion avance, que des petits changements se mettent en place, que les questions individuelles trouvent des réponses qui permettent de contourner des obstacles paraissant de prime abord infranchissables, et que surtout, et c'est bien le principal, ces personnes ressentent un surcroit de bien-être grâce à ces petits changements

Tarte au chocolat boumboum, pâte-rousse-de-la-dèche, et points sur les i

Bon, sur ce, je me suis égarée là, mais....
J'ai dit ce que j'avais sur le coeur, et la tarte était très bonne !

Commenter cet article

Marie 30/05/2016 11:26

Bonjour Linette, voici que la photo de ta tarte au chocolat me revient à l'esprit, enceinte et avec des fringales de sucré ;) tu nous ferais une petite note sur ton beurre/purée de Cahouettes stp et ta crème au caramel (ta crème au choco est déjà adoptée à bcp de gouters de ma 2 1/2 qui me la réclââââme avec vigueur !!) histoire de varier un peu chez moi ??? Merci de l'élan que tu entretiens chez "nous", stp surtout continues !!! Marie

Marie 31/05/2016 15:15

Elémentaire, simple et efficace <3 MERCI !!

Linette_sortezdevosconapts 31/05/2016 11:18

bé en fait le beurre de cacahuètes ce sont des cacahuètes mixées, c'est tout !
et la crème caramel, c'est de la crème de soja avec beaucoup de sucre passée dans le magimix à 90° pendant au moins une heure et demie (mais il y a des options plus simples.... un caramel eau+sucre additionné après avoir arrêté la cuisson d'une brique de crème de soja !)

Lili 05/05/2016 01:27

Je suis pire que toi, et j'assume : je cuisine tout direct dans le moule ! Regarde ta casserole avec la boule de pâte dedans, elle est presque propre... Quand les bords sont trop "décorés", je passe la lame d'un couteau, ou bien un bout de torchon sorti du placard. Et si j'ai mis les mains dans la pâte, je passe le doigt. Et j'ai oublié le papier sulfurisé au fond d'un tiroir... Il y a 20 ans, on n'en mettait pas et ça allait très bien.
Personne ne m'a fait de remarque sur un gâteau ou une tarte que j'avais fait, par contre ma méthode de tout dans le moule en a choqué plus d'un. M'en fiche, je continue.

linette 23/04/2016 22:30

Votre blog est utile pour nous indiquez ce cela est possible, il sert d'exemple. Bien sûr tout n'est pas simple dans la vie quotidienne et la perfection serait ennuyeuse - et pas réaliste-. Continuez à prêcher la bonne parole, et à nous communiquer vos informations. J'avance à tous petits pas mais j'avance et vous lire m'éclaire.Bonne route

Ju' 19/04/2016 17:13

C'est marrant moi aussi j'ai fait une tarte au chocolat il y a quelques jours mais pas du tout la même recette :) Et sinon question intéressante que tu abordes là, pas tant le côté imperfection qui se cache derrière les jolis photos parce que ça on s'en doute bien et à mon avis faut vraiment être de mauvaise foi pour reprocher ça à une bloggeuse, mais plutôt la question de savoir si c'est accessible à tout le monde ce mode de vie et si ce n'est pas un peu élitiste... Je n'ai pas de réponse mais la question se pose effectivement...

Linette_sortezdevosconapts 29/04/2016 14:05

effectivement :p

Ju' 29/04/2016 14:04

Je sais pas... Je me questionne en fait... J'aimerais penser comme toi et je n'ai pas envie de penser de façon élitiste parce que c'est trop pourri... Mais je sais qu'on a pas tous les mêmes ressources, la même quantité d'énergie, la même faculté d'analyse, de compréhension, le même degré de motivation... Et tout ça on en a besoin quand on décide de changer de vie... Je veux que le monde change et que tout le monde se réveille mais je regarde autour de moi aussi et je pense que parmi les gens qui sont déjà adultes, moins de 50% sont capables de mener ce combat là. Je pense qu'il faudra plusieurs générations pour y arriver... Mais ça m'empêche pas de me battre mais avec une visée à long terme quoi... Mais faudra qu'on en discute en live ce sera plus simple :D

Linette_sortezdevosconapts 22/04/2016 09:03

haaaaaaaa mais accessible ne veut pas dire facile !! il y a un gros taf, on peut montrer des astuces et tout, mais on ne peut pas détricoter les habitudes, les remettre en question, à la place du lecteur (je le dis dans l'article :p )

oui c'est accessible, oui en réalité ça donne une entrée sur une vie plus facile et plus simple, oui quand on a eu le premier déclic la suite est plus facile, mais le premier pas est énorme : sauter le pas.

Ju' 22/04/2016 08:49

Oui bien sur. Ce que je veux dire ce n'est pas que c'est réservé à un petit nombre, mais quand je vois (notamment dans mon travail) la quantité de personnes pour qui les simples gestes du quotidien sont déjà un combat, je me dis que pour qu'ils en arrivent à changer de mode de vie ils ont un très long chemin à parcourir... Et même s'il nous plait à nous de se dire que c'est accessible à tout le monde parce que c'est ce qu'on voudrait, au final je ne pense pas que ça soit si facile...

Linette_sortezdevosconapts 19/04/2016 17:16

tout au long du blog je veux dire, et avec le groupe. non?

Linette_sortezdevosconapts 19/04/2016 17:15

bin il me semble Juliette qu'en tout cas j'essaye de donner un maximum de clé pour :p

Manowen 17/04/2016 22:40

Je suis ton blog depuis un certain temps et j'aime beaucoup te lire, meme si je ne commente pas souvent ! J'évolue de mon coté sur le chemin du manger (et vivre !) mieux, plus bio, plus local, reduire les emballages, etc... Et forcement tes astuces m'interessent grandement ! Le perfectionnisme (dans le sens du côté parfait et hors d'atteinte de la blogueuse) et un reproche un peu énervant ! Quand je te lis je ne me sens pas'"culpabilisée" mais boostée. Et puis dès l'instant où on decouvre des photos sur un blog on se doute bien qu'il y a un peu de mise en scène ! Le but en tant que blogueuse c'est de donner envie ! J'aime passer du temps à faire de jolies photos pour présenter ma dernière cousette sur mon blog par exemple et si c'est moi qui la porte je vais faire un petit effort coiffure/maquillage, meme si juste avant la seance photo je trainais en pyjama sur mon canap' ! Et puis passer vite fait sur toshop si la lumiere n'etait pas top ce jour là ou pour recadrer un peu, etc... Quand je vois une photo à moitié floue, prise devant la table à repasser avec un bordel monstre partout ca ne me donne pas très envie de lire l'article meme si je pourrais pourtant facilement m'identifier à la blogueuse en question etant moi-même très bordélique ! Bref, tout ce pavé pour dire que les blogs, quelque soit leur thème, je trouve qu'ils doivent nous faire rever un peu !

Mary 15/04/2016 16:33

Je te comprends tellement! Pareil sur mon blog (Early Bird! ;) ), j'essaie de parler de mes coups de gueules, de quand j'en ai marre, quand je me sens envahie par le surmenage, mais forcement c'est pas ce que je veux mettre en valeur. Mon but c'est de proposer des solutions alternatives aux lecteurs et de leur montrer qu'en général ça marche (sauf le jour du mois où ton bb n'a pas dormi, celui où tes élèves t'ont gavé, celui où t'es juste de mauvais poil sans savoir pourquoi?!!!). Et j'ai le sentiment que certaines de mes amies le vivent mal, car elles ne me parlent jamais de mon blog, de ma démarche, elles font même des petites réflexions sur le "toujours au top celle-là!" comme si j'étais wonderwoman version relou... Alors que pas du tout!!! Comme toi ça m'amène à me remettre en question : quelle image je renvoie par rapport à la personne que je suis... Mon blog est-il trop moraliste? Bref... La tarte au chocolat ça a l'air super bon! Je vais tester ça un de ces jours!! Bizzzzz et au plaisir de te lire! :D

Isa 15/04/2016 13:03

Tu oublies une 3ème catégorie de lecteurs.
Ceux qui s'offusquent : "Oooooh ! Elle a un lave-vaisselle ! Un robot !!! Que d'électricité gaspillée ! Et des déchets radioactifs produits pour 25.000 ans !!!"
Et aussi : "Rooooo ! De l'huile de coco ! Des cacahuètes !!! Consommer local, c'est mieux, importer c'est le MAL !!!!"
Ah, et aussi : "Arrrgggh ! Sur la photo ! Un tabouret en PLASTIQUE issu d'hydrocarbures non renouvelables !!!"
Etc, etc... :-D
Alors, hein, ne te prends pas trop la tête non plus...

Linette_sortezdevosconapts 15/04/2016 13:40

mais LOL :p

Marjo 15/04/2016 10:10

Encore un super article.
Voilà un moment que je te suis et pour ma part tu représentes un idéal d'imperfection (sans vouloir te vexer). Pour moi ton blog met bien en avant le chemin parcouru depuis un mode de consommation lambda jusqu'à un mode de vie plus réfléchi et plus en accord avec une certaine éthique. Ce qui est super c'est de voir justement ce cheminement, ces réflexions, les râtés,...
Tu me donnes beaucoup à réfléchir, mais surtout je me dis que le changement est possible pour tout le monde petit à petit, avec les moyens qu'on est capable de mettre en oeuvre sur le moment. Je trouve que tu donnes beaucoup de pistes pour se simplifier la vie, et surtout que tu insistes énormément sur le fait d'opérer des changements à notre portée avant d'aller plus loin si le coeur nous en dit.
Pour ma part, je trouve justement que tu ne donnes pas du tout cette impression d'élitisme, bien au contraire. Si ça peut te donner un peu de baume au coeur, sache que j'ai mis en place plusieurs de tes conseils dans ma vie de tous les jours. Maintenant je fais un planning pour mes menus, ce qui me permet de gérer plus facilement mon budget (même si j'ai parfois la flemme de le respecter). J'achète beaucoup moins de nourriture à manger sur le pouce puisqu'à présent je prépare les repas de la semaine le samedi matin. Cette attitude m'a aussi permise d'économiser sur le temps passé en cuisine, la consommation d'eau et d'électricité et le ras-le-bol de la cuisine.
Je vais clôturer ce commentaire super long en disant que ce week-end j'ai eu un aperçu de ce que je faisais avant en suivant simplement ma mère qui faisait ses courses. Trop de temps, de nourriture inutile (puis jetée), d'argent et d'emballages. Moi je viens de là, donc je peux dire que le changement est pour tout le monde et il est super positif. Ce sont des gens comme toi qui nous montrent qu'il est à notre portée.

Linette_sortezdevosconapts 15/04/2016 13:47

bon, imperfection ça me va :p

Céline Bourgeat 15/04/2016 09:29

Moi je crois que ce qui pose problème à ce genre de personne, c'est bien le fait que tu montre qu'une manière de vivre, de consommer est possible, et ça, ça fait grave flipper beaucoup de gens bien installés dans leurs petits conforts avec leurs petites idées bien formatées par la télé, les pubs, la société et la case politique.
Et pour les histoires de photos, je dirais comme le commentaire d'avant, qui a envie en venant sur les blogs de voir des photos de "la vraie vie" avec du bordel de partout, un évier avec de la vaisselle et le tas de repassage dans le salon? Moi j'adore mettre en scène mes photos et je pars du principe que les gens sont pas débiles et savent bien que ce qu'on montre sur les blogs avec de jolies photos, c'est juste un coin de vie (ou de pièce) et non pas la vie dans son ensemble avec les problèmes et le bordel...

Linette_sortezdevosconapts 15/04/2016 13:48

je pense aussi pour les photos !

Bounza 14/04/2016 22:24

Je suis tombée sur ton blog il y a quelques jours et vraiment tu as été une révélation pour moi ! J'ai partagé certains de tes articles avec des personnes chères, j'ai beaucoup réfléchi, j'ai aimé ta démonstration du manger sain sans dépenser une fortune ...

Bien sûr qu'on sait que tu n'es pas parfaite, mais tu dégages un tel positivisme que cela donne envie de s'y mettre ! Et puis je trouve qu'on est loin de la mise en scène à outrance dans ton blog : les photos restent simples, tu ne déballes pas mille ingrédients et ustensiles pour mettre en valeur tes plats, tu nous expliques même souvent que tu es loin d'être parfaite ... Et avouons le, qui vient sur un blog pour voir des photos de la vie banale de tous les jours ? C'est justement les jolies photos pleines de douceurs, les articles optimistes, la détermination qu'on ressent en toi qui nous intéressent !
Et ... ceux qui te trouveraient culpabilisante, après tout, ils n'ont qu'à ne pas te lire n'est ce pas ? ;)
Merci pour tout ton travail et tes conseils et tous cas !

Linette_sortezdevosconapts 14/04/2016 22:28

rooo bin !! <3 <3 <3 ça fait du bien !!

Delphine L. 14/04/2016 20:54

Tu pourrais de temps en temps montrer ce qu'il y a autour : genre l'évier avant la vaisselle

Linette_sortezdevosconapts 15/04/2016 13:49

ça n'a pas un intérêt énorme à chaque fois, non? c'est évident que j'utilise de la vaisselle pour faire à manger....et même pour manger les plats :p