Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The dark side of the blog : les statistiques

Comme annoncé dans le volet n°1 des coulisses du blogging, je poursuis aujourd’hui avec le "dark side of the blog", ce dont on ne parle pas beaucoup, les vrais coulisses : les statistiques (tabouuu !). Le rapport à la notion de notoriété (quelle que soit la notoriété réelle d’ailleurs) et la question de la rémunération (ou pas !) de cette activité viendront dans deux autres articles. Initialement j'avais prévu de vous faire un tir groupé, mais après rédaction il m'a semblé que chacun de ces thèmes méritait vraiment un article à lui seul.

 

The dark side of the blog : les statistiques

Ha, les stats ! LE sujet tabou de la blogo. On pourra toujours lire "ouais mais nan c’est pas tabou, ça veut juste rien dire" avec plein d’arguments, n’empêche que les blogueurs qui affichent leurs stats ou en parlent tout simplement, sont très très rares. Tout le monde dit qu’il s’en fout, mais peu les donnent. Beaucoup bottent en touche en disant que ça ne sert à rien.

Perso, j’aimerais bien, des fois, avoir des points de repères concrets. Bien sûr, il faut tenir compte de la nature du blog : un blog cuisine, les gens sont amenés à revenir (pour revoir la recette, enfin moi je fais comme ça, ce qui fait que je peux consulter une même recette plusieurs fois par mois), tandis que quand on écrit des articles pour développer des idées, une fois que le lecteur l’a lu, bin il n’a plus vraiment à y revenir : les chiffres ne sont donc pas à interpréter de la même manière, c’est certain. Mais de quels chiffres parle-t-on ? Mystère et boule de glace végane.

Alors les stats, j’ai un rapport ambigu. Quand j’étais à 5000 pages vues par mois, mon mari me disait "mais tu te rends pas coooompte, c’est énorme !". Quand je suis passée à 10 000 pages vues par mois, j’ai fait un bond. Puis 20 000, j’ai écarquillé grand les yeux, et là 40 000, ça me semble tout à fait incroyable.

Comme beaucoup de blogueurs, je connais les principales règles de référencement et de boostage de trafic, car au début, quand on a l’impression de causer dans une maison vide, c’est le genre de conseils qu’on va naturellement regarder (coucou jeune padawan échoué ici au décours d’une recherche google sur le SEO !) Pour ma part, j’en applique naturellement quelques-uns, pour d’autres, eurf !

  • Le nombre de mots que devrait contenir l’article : ranafout !
  • L’heure à laquelle l’article est publié et diffusé : ranafout !
  • Le titre racoleur, vous savez, "10 règles d'or pour devenir millionnaire sans jouer au loto" ou "elle a mangé ses crottes de nez et le résultat est incroyable!" : ce type de titres foisonnent sur les réseaux sociaux, mais je sais pas vous mais moi, au moins 8 fois sur 10, je trouve l'article creux et décevant. Cependant je sais bien que c'est le titre qui est la porte d'entrée de l'article et qu'il doit donc comporter au moins un mot-clé si je veux qu'il soit découvert par les lecteurs au gré d'une recherche google !
  • Le contenu de qualité, les images, les mots clé en gras, les liens externes et internes, les tags, ça je fais naturellement.
  • Les réseaux sociaux : Facebook, Check ! Pinterest : mi-check/mi-raisin ! Twitter : je n’y comprends QUEDALLE. Hellocoton : j’ai du mal à occuper le terrain, je n’arrive pas à comprendre comment ça fonctionne socialement parlant. Les autres réseaux sociaux : je ne connais pas !
  • Le SEO : de ce que j’ai compris, c’est l’optimisation d’un blog pour attirer les robots responsables du référencement dans google. J’aime bien lire les discussions sans fin sur ce que les robots aiment ou n’aiment pas, ou n’aiment plus. En gros, les robots n’aimeraient pas les techniques grossières pour les attirer. Donc il s’agirait de les duper en développant tout un tas de stratégies plus subtiles les unes que les autres, en suivant (et c’est là tout le paradoxe) les conseils fleurissant sur les dizaines d’articles référencés SEO dans… google. Sauf que  ces robots ne sont pas mus par une volonté propre, ils sont programmés par un être humain travaillant, précisément, chez google, et on ne me fera pas croire que cet être humain n’a pas l’idée de taper dans son propre moteur de recherche « techniques SEO » pour voir quelles sont les techniques dites naturelles fraichement sorties pour attirer les robots qu’il programme. Bref. Le référencement naturel, j’y crois moyen.

Donc au final, je prends les conseils qui me semblent pas trop complexes à mettre en œuvre, et de bon sens, le reste, je ne m’en préoccupe pas trop. De toute façon, je n’ai pas d’outil statistique poussé car les stats sur overblog sont devenues embryonnaires (oui, avant c’était beaucoup plus développé) et google analytics, à chaque fois que je l’ouvre, j’ai l’impression de me noyer. Donc, je n’ai à ma disposition que le nombre de pages vues, le nombre de visiteurs uniques, et les 10 articles les plus vus du mois. Ha si, le top 10 des provenances aussi, mais bon c’est un outil très partiel puisque j’ai 4 lignes sur les 10 qui sont occupées par FB (bin oui, une pour les ordis, une pour les smartphones et les 2 autres je sais pas ce que c’est, l.facebook et lm.facebook). Je sais aussi que sur les 18 000 vues mensuelles générées par les réseaux sociaux, 1000 proviennent de twitter, mais comme je ne vais pas sur twitter ce n’est pas moi qui diffuse mais, je suppose, mes lecteurs. Curieuse, j’ai voulu me créer un compte twitter pour fureter et voir ce qui se disait sur mes articles, et pouvoir répondre, bin… j’ai jamais réussi. Enfin j’ai trouvé quelques trucs, mais rien de transcendant, j’arrive pas à 1000 mais à 4 ou 5 quoi, lol. Je pige quedalle au fonctionnement de twitter. C’est dit. Je veux bien un cours accéléré s’il y a parmi vous un twittermaniac.

Donc voilà, je n’ai pas d’autres choix que de ne pas trop être accro aux stats et aux stratégies qui vont avec, mais j’avoue, les mois où le blog progresse beaucoup, je les ouvre tous les matins avec l'excitation d'un môme qui ouvre son cadeau de noel. Ça n’apporte rien en soi, mais c’est mon petit moment d’émerveillement de la journée. Bin oui, je n’en crois juste pas mes yeux. Parce que ça a beau vouloir pas dire grand-chose, ça dit quand même que ça progresse.

Après, je sais aussi relativiser, les blogbuster, même dans mon domaine (environnement, véganisme), ont 5 à 8 fois mon trafic. Je ne connais pas les stats précisément bien sûr mais des quelques infos qui filtrent, c’est ce que je déduis

Voilà pour mon rapport aux stats ! Vous l'avez compris, cette mesure de la portée d'un blog pose forcément la question de comment le blogueur appréhende la question de la notoriété, et également, la question de la monétisation de cet or virtuel que constitue le trafic. Un peu de patience... Je vous raconte tout ça très vite !

Alors, et pour vous, les stats, les stats ça vous fait quoi?
(et le premier qui dit "ça veut rien dire", je le mets au coin avec un bonnet de licorne !)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

céline 03/06/2016 14:17

Bonjour,

Je viens de découvrir le blog via Facebook à propos de l'article sur les super-woman (qui fait écho au mien également !!).

Les stats sont motivantes quand elles sont bonnes et ce qui me fait plaisir c'est de voir que je reçois de plus en plus de lecteurs. (Mon blog est très modeste, avec 9000 pages vues depuis le début de l'année 2016 avec 100 à 200 visiteurs à chaque post, le reste du temps, je tourne autour de 20-30).

Même si cela me fait plaisir de voir que je suis lue, ma première motivation reste le BESOIN d'écrire. Cette envie qui me vient et qui ne me lâche plus, et puis... plus rien jusqu'au sujet suivant !!

Je remarque que certains sujets parlent beaucoup plus, notamment quand je montre que je suis humaine et que je m'autorise à me livrer un peu.

Linette_sortezdevosconapts 03/06/2016 14:19

coucou !
c'est aléatoire et ça dépend de l'auditoire !
pendant longtemps les articles "de fond" n'ont pas été beaucoup lus chez moi (mais parce que je ne savais pas encore bien les diffuser, aussi)
maintenant que c'est lancé, ils ont plus d'audience !

Laurine 15/05/2016 16:13

Je ne pensais pas que c'était tabou de parler stat ! Comme c'est tabou de parler de salaire.. les gens n'aiment pas les chiffres? :)
Ici, 3000vues en un an de blog. Pas grand chose, rien du tout même en comparaison à bien d'autres, mais je suis quand même contente d'avoir des lecteurs réguliers et d'avoir pu semer des graines dans la tête de certaines personnes :)

(désolée si tu as ce commentaire plusieurs fois, j'ai du mal souvent à commenter ici, j'obtiens un message d'erreur :/)

Delphine L. 05/05/2016 21:35

Et j'ai peut-être une hypothèse sur pourquoi c'est plus commenter sur facebook : pour ma part, impossible de commenter sur Chrome, je dois passer sur Firefox à chaque fois....

Delphine L. 05/05/2016 21:33

Le nombre de mots ranafout :D Tu m'étonnes !!! J'ai rarement lu des articles aussi longs :) C'est pas une critique hein:) J'adore te lire, mais par contre jamais j'ouvre tes nouveaux articles si je ne sui spas sûre d'avoir un peu de temps car je sais que je dois y consacré un peu de temps, parce non seulement il sont longs, mais on sent que tu aimes écrire et le fond est là :)

Pour ce qui est des titres, inconsciement tu ne pense pas que tu y travailles ? Combien a fait Argent trop cher par rapport aux autres ? (vraie question !)

Et enfin, je ne sais pas si tu connais, je n'ai pas pratiquer perso (pas trouver le temps) mais il me semble que c'est pas trop mal foutu : http://www.netpublic.fr/2015/01/12-reseaux-sociaux-en-fiches-pratiques-pour-une-utilisation-pedagogique/ (et si c'est pas celui là, je sais qu'il y a des tutos et des cours quelque part sur le site.

Vais de ce pas lire le 3ème volet :)

Linette_sortezdevosconapts 05/05/2016 21:46

pour les titres, bin c'est plus le sens de la formule qu'une vraie stratégie lol. Mais je travaille pour quelqu'un qui a un sens inoui de la stratégie et du coup il y a surement certains trucs que j'ai du assimiler en 4 ans de collaboration lol.

lafabriquedecolo 05/05/2016 21:15

J'vais me coucher... J'étais toute contente d'avoir dépassé les 100 visites aujourd'hui (c'est exceptionnel, il faut le dire!). J'avoue que j'ai laissé tombé les mots clés en gras, car ça ne faisait pas grand chose. Mais bon, ça me fait plaisir quand même d'avoir dépassé les 100! ^^

Linette_sortezdevosconapts 05/05/2016 21:47

mais ouiiiiiiii :p
les mots en gras ça facilite la lecture rapide :p en tant que lectrice j'aime bien ça !

Échos verts ❀ Natasha 03/05/2016 20:16

J'aime bien ta série sur les dessous du blog et j'attends impatiemment la suite... d'ailleurs, on pourra en reparler ce weekend si tu veux ;-) Je ne savais pas que les stats c'était tabou ; moi, si on me demande des chiffres, je les donne (pas à n'importe qui non plus !) et je dois avouer que je ne m'en fous pas du tout ! A vrai dire, je les regarde tous les jours... savoir que mes articles sont lus, c'est ce qui m'encourage à continuer d'écrire. Ça m'aide aussi à savoir quel genre d'article intéresse davantage les lecteurs... car finalement, ils sont peu nombreux à laisser des commentaires pour nous dire ce qu'ils aiment donc les stats parlent pour eux ! Le jour où mes statistiques baisseront, je remettrai certainement mon travail en question... donc les stats ça compte beaucoup pour moi.

Lili 03/05/2016 04:25

Je ne blogue pas, mais je reviens toujours lire les blogs qui m'ont intéressée. J'abandonne quand le contenu est inexistant ou anxyogène ("on va tous mourir si on achète de l'huile en bouteille transparente") ou que les recettes ne fonctionnent pas (le "pain" au psyllium, c'est plus jamais).
Bon, je ne vais pas sur ton blog pour les recettes, plutôt pour les billets sur le budget et le zero waste. Un jour je testerai aussi tes recettes, promis.
Te biles pas pour les stats, tu as assez de choses à raconter et défendre pour être intéressante.

Marylene 02/05/2016 19:39

Les stats... c'est sûr que ça peut motiver ou au contraire décourager! Souvent quand je les regarde je pense à l'écrivain Ruiz Zafon, qui, dans un de ses romans, parle de la vanité de l'écrivain. Forcement, comme je mets du temps à écrire que je réécris, supprime, cherche, reformule blabla, entés engage, avec les photos (dont tu parlais dans l'article précédent)... je suis contente de mon travail accompli et j'ai envie qu'on me lise! Mon hic, je ne sais pas bien me vendre et je n'aime pas ça... ce qui est paradoxal en soi mais bon on ne se refait pas. Si je le fais je me sens mal à l'aise et ça me gêne. Pourtant c'est sur un gp FB que j'ai fait bondir les très modestes stat (environ 4000/5000 pas mois). Ça m'a encouragé à continuer et j'ai le sentiment que de toute façon ça ne peut pas arriver en un battement de cil, que c'est la régularité et la sincérité du propos qui payera tôt ou tard, ou pas.
Mon pb en ce moment c'est que j'ai beau les regarder elles affichent des trucs illisibles, genre 11 124 ?????!!!! Wait & See (& Publish!!)
Bonne soirée :)

Linette_sortezdevosconapts 02/05/2016 21:10

oui la régularité et la sincérité !!
mais la diffusion est vraiment primordiale, on ne peut pas faire sans :/

Ma-L 30/04/2016 22:23

hum... alors, 1500 pages vues sur le mois pour un blog cosméto HM en quasi pause (bon score, je trouve). Avec 10 visites via twitter o.o .

Ben... c'est sympa. J'aime bien les stats, ça m’empêche pas de dormir, mais ça fait plaisir.

Ju' 30/04/2016 11:32

Je les veux bien déjà moi les 5000 pages lues par mois lol ! C'est marrant que ce soit tabou ce truc parce que c'est évident que tous les bloggeurs sont forcément plus ou moins scotchés à leurs stats ! Quand on passe du temps à écrire des articles où on cherche à transmettre un message qui nous tient à coeur, on a forcément envie que ça soit lu, que ce message se transmette, que nos idées en fassent germer d'autres dans la tête de nos lecteurs pour que tout ça se répande. Je n'ai pour l'instant pas réussi à aller bien au-delà de 3000 pages vues par mois, je me dis que c'est déjà pas mal, mais forcément j'aimerais plus, c'est logique...