Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réduisons nos déchets dans la cuisine !

Après le récap zéro déchet dans la salle de bain, puis dans le placard à entretien et la buanderie, je vous propose aujourd'hui de faire le tour des alternatives dans la cuisine !

Les alternatives

 

  • Papier alu, film étirable, sacs congélation : peut se remplacer par des bocaux en verre pour la conservation des restes et même pour la congélation (si si), une assiette sur la casserole, un torchon propre sur un plat maintenu par un élastique. Il existe aussi la possiblité de rendre étanche mais malléable un tissu en utilisant de la cire (je l’explique ici ). Pour le transport, j'utilise un torchon ou une boite.
    Méfiez vous du film oxo-dégradable, il n’est en réalité pas compostable. Il se dégrade certes, mais en microparticules de matière plastique qui même si on ne les voit pas, sont quand même présentes dans le sol… et le polluent.
  • Papier sulfurisé : on peut reprendre les vieilles habitudes : matière grasse à étaler + farine. Les feuilles de chou à mettre sous une pizza ou pour tapisser un moule à cake, ça marche pas mal également ! A défaut il existe du papier cuisson non sulfurisé et entièrement compostable. Tant qu’on y est, avez-vous pensé à renouveller petit à petit vos plats par des plats en matière durables (verre) ?
Réduisons nos déchets dans la cuisine !
  • le compost : oui, le compost, ça fait maigrir énormément les poubelles ! Il en existe de plein de sortes et même pour appartement ! Et la solution du squattage de compost, quand on en a pas, chez le voisin, chez un parent ou un ami qui en a un, est très bien aussi : un sac placé dans le congélateur permettra aux matières organiques de ne pas pourrir en attendant d’être transportées.
  • Tout ce qui est éponge, sopalin, lingettes produits spéciaux pour cuisine ont été traités la semaine dernière.
  • Les filtres à café ou à thé : il existe des versions non blanchies qui sont compostables, mais le plus ZD reste les filtres universels, très peu chers et qui durent des années. Tant qu’on est dans le thé, privilégiez le thé (ou café !) en vrac ou à défaut, celui avecle moins d’emballage possible… Un thé bio en sachet papier emballé dans un sachet plastique individuel, emballés dans un carton, emballé dans un blister, voilà quoi….F.B.I ! (Fausse Bonne Idée) Et les thés enfermés dans un sachet en fibre à moitié plastique (la nouvelle génération de sachets), on oublie !
  • Les pailles : il existe des pailles en inox. On en profite pour virer toute la vaisselle à usage unique, qu’elle soit en plastique ou en carton… depuis 2 ans que je suis en phase test, y compris pique nique, sortie scolaire, travaux, déménagements et grosses invitations, je n’ai jamais eu à reprendre de jetable.
  • Les sacs pour les courses :  on s’équipe de sacs à vrac en tissu fin et transparent pour les fruits et légumes, on peut même les faire soi même (j’en parle ici )
  • Concernant les courses, on peut éviter au maximum les produits emballés au format individuel (gâteaux pour enfants pour le gouter, pompottes …), on peut privilégier chaque fois que c’est possible les contenants recyclables et ceux qui ont le moins d’emballage possible.  Le vrac si vous le pouvez, c’est vraiment le top.  Bien sûr aussi, faire plus de choses maison permet de réduire beaucoup les emballages.
Réduisons nos déchets dans la cuisine !

La gestion de l'énergie et des ressources naturelles

  • Du côté de la consommation électrique : évitez au maximum d’abuser des appareils à résistance type grille pain ou bouilloire électrique qui sont énergivores. (et pensez à mettre un couvercle quand vous faites chauffer de l’eau, elle chauffera plus vite et vous aurez consommé moins de ressource). Pensez à mutualiser l’usage du four.
  • Du côté de la consommation d’eau : un lave vaisselle, pour 9 personne sur 10, consommera la plupart du temps bien moins que de faire la vaisselle à la main. On lance un seul lave vaisselle pour plusieurs repas et il consomme entre 10 et 14l d’eau. Une vaisselle, c’est en moyenne 10l d’eau par repas. Si vous utilisez le lave vaisselle, utilisez le programme éco, qui est certes plus long, mais moins gourmand en eau et en électricité (les programmes rapides utilisent de l’eau plus chaude et l’appareil doit faire monter la température en un temps moins long, c’est comme la machine à laver).
    Par ailleurs, il est possible, si l’on réfléchit à l’avance à l’ordre dans lequel on agence nos actions en  cuisine, il est possible de mutualiser l’utilisation du robot pour ne pas avoir à le laver ni le rincer entre deux : le fond de la préparation précédente servant de base ou n’étant pas gênant pour la préparation suivante.  Pour prendre comme exemple les choses que j’ai l’habitude de faire, je vais commencer par faire ma purée d’oléagineux, je vais la transférer dans un bocal, puis je vais mettre 500ml d’eau et mixer, ça me donne 500 ml de lait que je peux utiliser en cuisine, s’il me reste la soupe à mixer, je ne vais pas rincer le robot, il y aura juste quelques gouttes de lait dans la soupe ! C’est applicable à de nombreuses choses quand on prend la peine de s’y pencher.
    Et c’est pareil pour certains ustensiles, les casseroles par exemple, souvent le fond de la préparation précédente est un plus pour la préparation suivante (à condition bien sur de ne pas faire cuire les pommes de terre dans la casserole qui a servi à faire le caramel, OF COURSE), et de la vaisselle en moins.
Réduisons nos déchets dans la cuisine !

Voilà pour la cuisine ! N'oubliez pas, à bas le perfectionnisme ! Sélectionnez d'abord une ou deux alternatives qui vous semblent faciles à intégrer dans votre fonctionnement. Une fois qu'elle ne vous demanderont plus aucune ressource attentionnelle, vous pourrez en sélectionner une ou deux de plus !

Je vous retrouve la semaine prochaine pour le dernier volet de la série "Réduisons nos déchets" : nous verrons ce qui est à notre portée pour réduire notre empreinte sur notre lieu de travail !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Débouchage canalisation Paris 11/10/2017 11:13

merci pour cet article

Christine 12/11/2016 03:16

Merci pour cet article.
Comment faites vous pour les sacs poubelles ? Et avez vous une alternative aux contenants en plastique pour la congélation des restes ?
Merci !

Linette_sortezdevosconapts 12/11/2016 09:07

Je réutilise les sacs de pellets pour ne plus acheter de sacs poubelle.
Et pour la congélation j'utilise des bocaux ou des boites en verre des torchons ou des sacs en tissu
ça fait quelques années maintenant que je n'utilise plus de sachets et ça ne.manque pas.

David 06/09/2016 22:59

Un point qu'on oublie souvent : l'équipement.
Typiquement un poele au teflon, c'est durée de vie limité à 1 voir 2 ans.
Moins si on fait des rayures.

Les couteaux de mauvaises qualités éclatent rapidement et ne coupe plus en 5 minutes.

Donc on a fait le choix de prendre du solide :
Poele en fonte et fer (donc pas de lv pour les 2), couteaux avec soies entières Opinel, puis lagostina.
Pour le moment, satisfait des 2.

on a pas encore tout l'équipement pour des décennies, mais lentement, on y vient! ;)

Delphine 25/04/2016 11:02

Question au sujet du lave-vaisselle. Tu dis qu'il est moins énergivore en eau. Je suis d'accord. Qu'en est-il de la consommation d'électricité?

P.S : car mon mari met son véto pour un lv pour cette raison.

David 06/09/2016 22:52

Si vous êtes en Heures pleines, heures creuses, prenez l'habitude de lancer le lv la nuit.
C'est ce qu'on essaye de faire (delta quand il y a trop de vaisselle d'un coup, type gros repas à la maison)

Pour l'équipement pas cher, j'ai acheté un lv bosh d'occasion il y a 3 mois, et après un nettoyage des arrivées d'eau, il est reparti pour un moment! ;)

Linette_sortezdevosconapts 25/04/2016 11:16

bin... si tu fais ta vaisselle à l'eau chaude, tu utilises aussi de l'électricité. En mode éco, tu utilises moins d'eau, donc moins d'eau chaude, et moins d'électricité (car l'eau n'est moins chaude et ne doit pas chauffer dans un temps très court).

cecile 24/04/2016 20:12

Merci pour cet article encore une fois complet!
Il me manquait plus que la solution matière grasse+ farine pour remplacer le papier sulfurisé (. plus économique même que acheté le spécial)
J'ai déjà remplacer pas mal de chose§
La levure : bicarbonate+ jus de citron/ vinaigre
Et quelques autres produits d'épicerie , en fait maison : parure, bouillon de légumes, sauces maison.
Sans parler des produits d'entretien de la cuisine.
Merci encore pour tout

Amélie 23/04/2016 21:14

Question c*n, mais question quand même.. quand tu parles "feuille de chou", tu parles du légume ou de mettre une feuille de papier journal ?

Linette_sortezdevosconapts 26/04/2016 21:45

ha oui ! je parle bien du légume :)

Amélie 26/04/2016 21:42

C'était une vraie question, hein... ^^

Camicase 23/04/2016 14:54

Encore un super article ! Il est vrai que tout cela ce fait naturellement et qu'au final cela nous simplifie la vie.
Vivement le prochaine article

Manowen 23/04/2016 13:58

Cette serie d'articles est vraiment geniale ! J'avoue avoir beaucoup de mal à supprimer le papier sulfurisé :( pourtant je suis bien consciente que c'est une aberration ecologique et que ca ne doit pas etre top pour la santé non plus... J'ai testé l'alternative bio (qui ressemble un peu à du papier kraft) mais meme en huilant ca accrochait... Du coup ca m'intrigue, tu conseilles de huiler puis de fariner par dessus ou j'ai mal compris ?

Linette_sortezdevosconapts 23/04/2016 14:39

oui c'est ça !
huiler et fariner.
j'utilise aussi parfois le papier écologique qui accroche :p mais je huile+farine.