Je rêvais d'un autre monde #thinkdifferent

Publié le par Linette_sortezdevosconapts

Ce matin, en me réveillant, comme pas mal de matin pour me maintenir les yeux ouverts, j’ai pris mon téléphone portable dans mon lit, et je me suis connectée à facebook.
Une de mes contacts pétait une pile sur le fil d’actu, puis deux, puis trois……. J’ai basculé sur l’appli actu.

Douche froide.

Un peu embrumée, je me suis dit, de prime abord "mais comment ont-"ils" pu faire ça?"..."mais qu’est ce qui est passé par la tête des électeurs américains ?"

Et puis, bien sûr, j’ai réfléchi.

Je rêvais d'un autre monde #thinkdifferent

Comme toutes les démocraties de la planète qui n’ont plus de démocratie que le nom, les Etats-Unis connaissent un taux d’abstention significatif…. qui m'incite à penser que le système électoral américain doit connaitre un biais électoral aussi important que le nôtre.

L’élection américaine s’est déroulée selon un schéma qui devient récurrent dans les "démocraties" modernes : un candidat très controversé, un autre candidat extrême, une rhétorique électorale se résumant à « votez pour moi car je suis le dernier rempart du Pire ». Sous-entendu, si vous ne votez pas, vous serez responsable du Pire.
La maladie de nos Démocraties est systémique. Nos systèmes politiques actuels mettent en place des individus à ce point accro au pouvoir et à l’argent qu’ils s’avèrent complètement opposés à réformer ce système qui ne nous représente pourtant plus, et incapables de mettre en œuvre une action coordonnée qui soit dans l’intérêt réel de leurs concitoyens.
De fait, ils ne sont plus élus POUR un programme (qu’ils ne respectent de toute façons jamais !) mais CONTRE un extrême qui fait peur.

Ainsi, avec le spectre organisé des extrêmes, voter revient à signer un chèque en blanc au candidat qui nous semble le moins pire, ou le plus à même de remporter une élection face au candidat le pire. Pourtant, le danger de voter contre un extrême et non pour un candidat est bien réel : le candidat élu, ensuite, aura toute légitimité pour mener des actions contraires aux aspirations des gens qui l’ont élu. Mais peu lui importera que les gens aient voté non pas pour lui mais contre l’autre : il aura été légalement élu, point. Plus grave encore : ce mode de scrutin contre l'extrême relègue les programmes ET leur mise en oeuvre complètement au second plan. Je vous le demande, à qui profite le crime?

Un candidat à la primaire de la droite disait d’ailleurs de manière extrêmement condescendante à propos du phénomène Nuit Debout il y a quelques mois que le rôle des électeurs dans les "grandes démocraties" doit se cantonner à voter pour un candidat. Sous entendu, de lui donner sa voix pour qu’il s’occupe de ce que le petit peuple est trop bête pour comprendre et  mettre en œuvre.

"Votez, faites votre devoir. Ensuite, divertissez-vous, on s’occupe du reste, cela ne vous regarde plus".

Complètement infantilisés et sous considérés, les électeurs sont amenés à se sentir complètement dépossédés de toute responsabilité concernant l’avenir de leur pays. Même les décisions les plus impensables doivent avoir une raison, car voilà, elles émanent de gens intelligents, qui sortent de l’ENA : "ils doivent savoir ce qu’ils font, si ce n’était pas dans notre intérêt, ils ne le feraient pas".
Et pourtant… la liste des décisions prises par cette poignée de puissants et mettant consciemment en danger la santé et la liberté des êtres humains est tellement longue et révoltante !

Mais le système électoral est pris en otage par cette classe politique. Les gens qui se sont battus pour la Démocratie ne se sont pas battus pour nos systèmes modernes qui n’ont plus de la Démocratie que la façade et le nom. La modernité a accouché d’un système qui refuse de se remettre en question et qui a engendré un biais électoral permettant de faire émerger et normaliser les extrêmes. Biais électoral tellement énorme qu’il permet à un parti représentant UNIQUEMENT 6% effectifs de la population d’espérer briguer un second tour de l’élection présidentielle !

Ce système, qui permet une telle déformation du spectre électoral,  soumettant ainsi sa population au risque de prise de pouvoir d'une minorité extrêmiste, ce système donc, certaines personnes dans nos sociétés, le refusent.
Certaines personnes dans nos sociétés pensent que c’est user de chantage sur les citoyens, pour les amener à réélire la classe dirigeante classique malgré ses mensonges, ses frasques, ses parti-pris éhonté pour les riches, les actionnaires et les multinationales qui exploitent, polluent et rendent malade ces-dits citoyens contraints de voter par peur des extrêmes. Là encore, le système a trouvé le moyen de garantir leur pérennité par ceux-là même qu'ils méprisent et mettent à genoux, poussant le vice jusqu'à en faire le bras armé même de ce système.
Ne trouvez-vous pas qu’un citoyen devrait avoir la possibilité de pouvoir exprimer son opinion, et que cette opinion soit retenue et prise en compte dans le résultat des votes, quand aucun candidat ne lui semble satisfaisant pour assurer son avenir et celui de ses enfants ?
A l’heure actuelle ce n’est pas possible, et ce n’est pas digne d’une Démocratie, où le candidat ne devrait pas être élu par peur du pire, mais pour la qualité de son programme, où le candidat devrait être jugé sur sa capacité à mettre en œuvre ce pourquoi il a été élu, où le candidat devrait être issu du peuple et non être à ce point déconnecté de ceux qu’il est sensé de représenter qu’il soutient que le pain au chocolat coûte encore 15 centimes comme il y a 30 ans (date de la dernière fois où il a lui-même acheté un pain au chocolat, sans passer par un traiteur, peut-être ?).

Ces personnes qui refusent ce système ne font pas rien, elles se battent pour tous, pour l’intérêt de tous, pour créer les conditions du retour à un système réellement démocratique. Ils participent à des réunions citoyennes, à des brainstormings géants, ils causent démocratie participative, éducation populaire, et actes libres et conscients.

Refuser le système actuel ET agir pour permettre l’émergence d’un système plus équitable EST un acte citoyen, sensé, réfléchi et responsable.

Ces gens n’ont pourtant aucune voix officielle et  sont largement dépeints comme « irresponsables »,  piétinant ce pour quoi des générations se sont battus et « faisant le jeu des extrêmes ». Ce sont eux, et non le système qui a pourtant mis en place le biais électoral permettant le risque effectif de prise de pouvoir par un parti extrémiste, qui seront tenus pour responsable le jour où cela arrivera.

Je rêvais d'un autre monde #thinkdifferent

C’est ainsi que les américains ne sont peut-être pas totalement fous et peut être pas totalement responsables de l’élection de Trump à la Maison Blanche.
Peut-être que cette fois, le système de représentation des citoyens américains a perdu son pari du vote par dépit et s'est trouvé pris à son propre piège ; que la stratégie du vote par la peur s'est heurtée à sa propre limite.
Peut-être qu’il est temps de réfléchir à une autre stratégie et qu’il est temps pour nous, citoyens, de nous faire entendre et de faire entendre à la classe politique que nous voulons que ce chantage cesse.

Peut-être que c’est le système de représentation des citoyens qui est à repenser pour que cela n’arrive pas chez nous.

Peut-être qu’il faut arrêter de se tromper de cible et de responsables, et s’attaquer au vrai problème, celui de la représentation électorale, celui de la faillite de la classe politique, celui de la fracture entre les classes dirigeantes et les citoyens.

C’est rigolo car comme par hasard, ce blog a 7 ans aujourd’hui même ! Depuis 7 ans maintenant où  j’ai mis mon premier orteil dans le monde alternatif, j’ai fait un chemin énorme. Non seulement j’ai les deux pieds dedans, mais il m’est strictement impossible de revenir en arrière. Il FAUT que ce monde change, ou plutôt, il FAUT que je puisse regarder mes enfants dans les yeux et que je puisse leur dire sans l’ombre d’un mensonge : "j’ai refusé, et j’ai agi".

Sur mon groupe facebook, j’ai demandé aux licornes de ne pas se lamenter aujourd’hui, et de contrer tout ça par du POSITIF, LEUR positif : le mercredi sur le groupe étant le jour anti-procrastination, je leur ai demandé de lister 3 actions locales citoyennes auxquelles elles aimeraient participer, et de créer les conditions pour rendre possible la première.

Alors, double ration d’antiprocrastination pour tout le monde ! Aujourd’hui plus que jamais, nos enfants ont besoin qu’on place notre énergie non pas dans le désespoir mais dans l’espoir, l’action et la construction.

Nos enfants ont besoin d’apprendre que le salut ne viendra pas des hommes politiques actuels, mais des citoyens. Que les citoyens ne sont pas des machines à voter pour des candidats corrompus par le Pouvoir et l’Argent, mais peuvent redevenir le moteur de leur avenir. Que les citoyens sont partout et par millions : ce sont eux qui travaillent dans les entreprises, ce sont eux qui consomment, ce sont eux qui achètent, ce sont eux qui ont LE réel pouvoir sur l’économie et l'environnement. Leur VRAI vote, c’est la manière dont ils dépensent leur argent, car leur argent sert à financer un système : soit le système actuel, soit un nouveau qui est en cours de création. A nous de LEUR ouvrir les yeux pour qu'ils s'en servent à bon escient !

Et aujourd'hui, j'aimerais bien qu'on soit fières et fiers de faire partie de ceux qui se battent pour créer un nouveau monde.

Je rêvais d'un autre monde #thinkdifferent

Ouvrir les jardins, développer la solidarité, soutenir les monnaies locales ou les ateliers de démocratie participative, sensibiliser les enfants aux réels enjeux d’une réelle démocratie, de manière adaptée à leur âge, mais à tous les âges…. Les actions possibles sont nombreuses. Laquelle choisirez-vous ?

#thinkdifferent

Vous aimez mes articles? Suivez-moi sur la page Facebook du blog !

EDIT : Suite à la parution de mon article, j'ai pu lire qu'un bon nombre de résolution était de s'inscrire sur les listes électorales.
Certes, il est important de prendre part à la vie de notre démocratie ! Mais voter n'est pas le seul moyen d'action, ni à l'heure actuelle le plus important.
Je vous invite à étudier, réellement, le programme de chacun des candidats. Et quand viendra pour vous le moment de faire votre choix, posez vous ces questions :
- est-ce que je vote pour le candidat qui me parle vraiment, ou pour un candidat qui semble moins pire que les autres?
- ai-je sincèrement la conviction que ce candidat va mettre en place ce que son programme raconte, ou l'objet principal de mon vote est que le parti d'extrême droite n'arrive pas au second tour (ou à la présidence)?
Je pense que vous voyez où je veux en venir. Si votre vote n'est pas issu d'une réelle confiance en votre candidat, alors, rapprochez vous des ateliers de démocratie participative, ou créez-en un : voter n'est pas notre seul devoir de citoyen et ce n'est pas la manière la plus efficace de changer notre société : j'aimerais le penser, mais je n'en suis plus convaincue.
A l'heure actuelle, il est crucial de comprendre que nous pouvons et devons, collectivement, créer les outils de la démocratie de demain.

Vous avez envie de participer à un super chouette projet citoyen?
Vous avez envie de semer de petites graines à votre niveau?
Je vous invite à regarder par ici....


 

Publié dans humeur, société, consommation

Commenter cet article

résé 09/02/2017 10:12

y'a longtemps que je le dis !!
c'est le consommateur qui fera basculer tout ça !!
consommateur au sens le plus large possible. Mais y'a encore un boulot phénoménal à accomplir...... juste quand je regarde autour de moi je pleure (c'est une image haing !)
je sais bien que j'ai toujours passée pour une illuminée/écolo/contestataire avant l'heure, mais les faits sont là !!
et si personne n'allait voter? que se passerait-il?
Miterrand a été le dernier président de la république (pas de majuscules, c'est volontaire :p ) a avoir eu un vrai travail! depuis, tous ceux qui lui ont succédés sont sortis de derrière un bureau pour passer de l'autre côté ..
comment, un personne aussi éloignée des réalités de la vraie vie peut conduire un pays??
j'arrête là !! je vais (encore?) passer pour la vieille chiante !!!
des bisous à toi et .... merci pour tout ce que tu fait et bravo <3 <3
(tu sais que tu aurais (peut-être) besoin d'une trèèèèès légère épilation?? j'dis ça ..... )
<3 <3 <3

Linette_sortezdevosconapts 09/02/2017 10:28

Hahahaha c'est pas moi sur la photo!!!! Désolée de te décevoir. :p

Ciricao 12/11/2016 13:12

Ça fait dix ans que j'attends (et que j'agis et m'exprime quand je le peux) ce retournement de situation (qui, en ce qui concerne les Etats-Unis, est aussi hilarante que nauséabonde mais devrait impérativement avoir la nécessité de nous faire réfléchir). Merci beaucoup pour votre article et votre démarche, très construite !

Après, la question du vote bat de l'aile depuis longtemps. Elle est devenue complexe parce que nous comprenons généralement mal comment s'articulent les pouvoirs, les échelles, leurs limites, et comment nous pouvons, au fond assez simplement - et c'est bien notre avantage - nous positionner sans ne rien abandonner (sauf peut-être par paresse...).

Sur cette question donc, j'aimerai insister. Ils sont nombreux à se frotter les mains depuis longtemps quand une certaine partie de l'opposition ne vote pas. Il n'y en a pas 10 qui proposent de reconnaître le vote blanc (et de le rendre également obligatoire). Mais il y a aussi, et pour les plus drastiques, ce que j'appelle le "vote noir" : voter pour une personne qui n'aura jamais le pouvoir (et diminuer de fait le pourcentage - la légitimité - des responsables qui seront élus).

Voilà, je voulais le dire, mais ceci dit vous avez tout à fait raison : l'époque de la Vème république est sociologiquement terminée, à chacun d'agir, les petits peu du quotidien, c'est sain, et c'est bon pour le moral :)

nana 11/11/2016 20:25

à contrario j'ai décidé justement de ne pas me réinscrire sur les listes éléctorales car je ne veux plus soutenir ce système d'éléctions, je préfère agir sur ma façon de vivre ... je ne connaissais pas les ateliers je vais regarder si il y en a ou je vis c'est très interressant! merci!
Après avec du recul je me dit qu'il n'y a jamais vraiment eu de démocratie, pendant la révolution, c'est avant tout les riches bourgeois qui ont mis un coup de pied dans le derrière de la noblesse pour prendre le pouvoir, 200 ans apres c'est bien toujours ceux qui ont le pognon qui gouverne, quoi qu'en disent certains citoyens bercés d'illusions!

ballerinasandsneakers 09/11/2016 16:41

Je pense sincèrement que les politiques ne savent pas bien communiquer avec leurs électeurs. J'ai l'impression de me retrouver 12 ans en arrière quand Bush fils a été élu (oui oui je sais Bush avait au moins fait de la politique alors que Trump pas du tout). On ne peut clairement pas qualifier la majorité des électeurs d'incapables mais plutôt comprendre pourquoi ils l'ont fait, et pour moi une des nombreuses causes reste que Clinton ne s'adresse pas à tous les américains... Après il y a plein d'autres raisons, mais j'espère que vraiment cet élection servira de leçon pour celle qu'on vivra en France en 2017...

Linette_sortezdevosconapts 09/11/2016 16:49

il faut surtout que ça nous serve de leçon à nous, citoyens.
Pour moi la leçon à tirer n'est pas qu'il faut voter pour un candidat qui ne nous parle pas, mais qu'il faut qu'en tant que citoyen, on crée les outils de la démocratie de demain. Sans attendre que cela vienne d'en haut. C'est juste crucial de se rendre compte que notre seule responsabilité n'est pas de mettre un bulletin dans une urne... c'est tellement plus que ça !

Clémence 09/11/2016 14:28

Je pense que chacun doit faire sa part et même plus en sensibilisant son entourage sur des sujets qui lui tiennent à cœur, pour ma part ce sont l'écologie, le respect de tous les êtres vivants, l'implication dans la vie de la communauté dans laquelle on vit et la positivité. J'essaie de transmettre ces valeurs à mon fils.
Alors oui j'ai des craintes pour la prochaine élection présidentielle mais je ne me vois pas voter PS ou les républicains simplement pour contrer le FN, si le cas doit se présenter je voterais blanc (même si malheureusement ça n'a pas d'impact). Et je ne vois pas en quoi je serais responsable si ce parti doit arriver au pouvoir, je suis anti "vote contre". Pour moi les responsables seront les personnes ayant voté pour ce parti au premier tour car il y a d'autres options (plus humaine et respectueuse de chaque personne) ainsi que le système politique actuel.

Géraldine 09/11/2016 14:28

Moi non plus d'habitude je ne laisse jamais de commentaire, bien que je lise beaucoup de choses sur le net...mais là, je voulais dire que votre article résonne en moi et que, moi aussi, je suis convaincue que le système actuel ne marche plus mais qu'il sera difficile de le faire changer car il nécessite pour cela que les politiciens actuels scie la branche sur laquelle ils sont assis...

Je suis également profondément convaincue que le changement passe par nos actions en tant que citoyen, consommateur, voisin, parent d'élèves,...

et la bonne nouvelle dans tout ça, c'est que c'est "nous" (les gens), qui sommes à la meileure place pour faire tout ça. Nous avons entre nos mains la possibilité de faire changer les choses, alors commençons cette révolution douce par des actions locales, non médiatisées, qui ne font pas de bruits mais qui finiront par porter leurs fruits et feront changer les mentalités en profondeur.
Ainsi, les lois finirontpar être modifiées dans le bon sens (sans subir la pression d'un quelconque lobby) afin de servir enfin l'intérêt général, tout en reconnectant les gens entre eux.

J'y crois très fort, merci d'avoir pris la plume pour mettre des mots sur ces idées que beaucoup commencent à avoir et qu'il faut encourager.

Linette_sortezdevosconapts 09/11/2016 14:43

merci Géraldine !

Fabienne 09/11/2016 12:35

Je n'ai pas l'habitude de laisser des commentaires mais pour une fois...
Merci pour ce bel article et oui, je pense aussi que c'est notre façon d'agir au quotidien qui peut changer les choses. Pas de grand discours, pas de grandes crises de désespoir....qui dureront jusqu'au prochain événement mediatisé... mais de petites ou grandes actions quotidiennes.... comme un groupe Facebook qui accompagne, guide, soutient, aide à réfléchir, agir, changer...
Merci

Emilie 09/11/2016 15:14

Ah ah ah =D
Pas de problèmes, ça arrive ;-)
Même si je regarde de l'autre côté de la frontière (depuis la Belgique), je me demande sincèrement ce que donneront les élections françaises.
Le système américain est vraiment peu démocratique je trouve: il faut finalement beaucoup d'argent et de popularité pour s'exprimer publiquement et participer aux débats, ce qui empêchent réellement les vrais échanges d'idées.
Pas mal d'auteurs planchent actuellement sur la nécessité de revoir nos systèmes politiques, je serais curieuse de creuser la question (parmi tant d'autres questions...).
Un grand merci pour ton article en tout, il m'a mis du baume au coeur.

Linette_sortezdevosconapts 09/11/2016 13:36

MErci à toi fabienne :)
(et merci aussi à Emilie, j'ai supprimé ton comm par erreur, mille pardons :p ) #boulet