[Maitriser son budget alimentaire en 4 étapes] Etape 2 : établir les menus

Publié le par Linette_sortezdevosconapts

Oyé, oyé ! Après vous avoir parlé de l'objectif, des règles et des pièges du défi "maitriser son budget alimentaire en 4 étapes", après vous avoir expliqué comment se fixer un objectif raisonnable, voici l'une des étapes-clé de ce défi : je vous parle aujourd'hui des menus.

Les menus, c’est souvent la bête noire. Notre société de surconsommation favorise de manière très franche le fait de consommer ce qu’on a envie, au moment où on a envie ! On a donc du mal à planifier les repas, car c’est vraiment pas fun à première vue, c’est contraignant,  ça manque de peps etc etc. J’ai connu ça !

En réalité je vous rassure, c’est comme tout… une fois qu’on a pris l’habitude, non seulement on y trouve un gain en temps et en zénitude, mais en plus, on trouve le moyen d’assouplir tout ça suffisamment pour que la contrainte ne soit plus ce qui vient en premier lieu. Mais le truc, c’est de s’astreindre à le faire sérieusement pendant un certain temps pour que ça devienne un réflexe, un acquis, et un truc agréable du quotidien. Je vous invite donc à passer sur vos a priori pendant quelques temps et d’attendre quelques semaines pour faire un vrai bilan et décider de la suite !

Je manque d’idées !

Basiquement, faire ses menus, c’est juste écrire ce que l’on va manger. Et je suis sûre que vous mangez bel et bien tous les jours, menus ou pas menu ! Cependant je sais qu’une fois qu’on doit écrire cela, on est face à l’angoisse de la feuille blanche, qui fait que subitement, ce qu’on mange au quotidien, ça disparait. C’est pourquoi je vous propose 4 pistes pour vous faciliter la tâche, mais à n’utiliser qu’avec l’idée de fonctionner avec ce que vous faites habituellement, dans un premier temps !

  • La grille à trous : attribuer chaque jour une catégorie de plat. Par exemple, le lundi : gratin ou tarte. Le mardi, plat en sauce. Le mercredi, restes. Le jeudi, plat du monde, etc... Sur des feuillets libres, un par catégorie, notez tous les plats qui vous passent par la tête. Au moment de remplir votre grille de menus, votre travail de réflexion sera facilité.
  • les étiquettes : contribution d'une personne qui a suivi le défi, chouette ! Elle écrit ses plats sur les étiquettes. Elle présélectionne les plats qui correspondent à ce qu'elle a déjà dans les placards et fait participer sa petite famille au choix du menu de la semaine. Et si une recette testée est approuvée par toute la famille, elle rejoint la cohorte des petites étiquettes !
  • Partir des légumes d'un panier amap : j’aime beaucoup faire cela ! J'écris le nom du légume et je regarde ce que je vais pouvoir en faire, en l'utilisant en entier.
  • Constituer une rotation sur un mois et s’en resservir le mois suivant (ou la saison, ou l’année) : gardez précieusement les menus que vous faites, compilez-les et resservez-vous en !

Etablir les menus dans l'objectif de les tenir !

Voici maintenant quelques astuces pour établir vos menus de manière simple, économique et minimaliste… et surtout, les tenir !

  • Partez de ce que vous avez déjà dans vos placards. Ouvrez-les donc et faites un rapide inventaire !
  • Prévoyez de cuisiner en grosses quantités et pas tous les jours : c'est un énorme gain de temps mais aussi d'argent car vous aurez à acheter moins d’ingrédients différents. Si manger plusieurs fois la même chose vous gêne, vous pouvez intercaler les différents repas, ou congeler et programmer le repas dans les 3 semaines (gain de temps, gain d’argent !)
  • Prévoyez de proposer fromage OU dessert, et une seule sorte de desserts : le dessert, c'est culturel. Dans plein de pays, et même des pays aussi "développés" que nous (et même des voisins TRES proches !!!) il n'y a aucun dessert. Ça aide à relativiser, non ? Promis, juré, craché, votre ado, votre moitié, tout le monde s'y fera si vous expliquez calmement et rationnellement votre démarche et si vous introduisez cela progressivement.
  • Faites-vous une liste de plats joker, très peu chers  et très simples, destinés à être intercalés avec des menus plus élaborés et ainsi équilibrer le budget de la semaine.
  • Elaborez vos menus en fonction de vos contraintes. NB : la flemme est également une contrainte qui peut s’écrire !
  • Prévoyez de manger les restes pour éviter le gâchis, et donc, dédiez certains repas à cela !
  • Si vous le pouvez, organisez des sessions cuisine, car cuisiner en parallèle différents plats prend beaucoup moins de temps que de cuisiner chaque plat individuellement. Si vous souhaitez en savoir plus, j’en parle ici et aussi !
  • Anticipez ! Si vous savez que ça va être la course le lendemain, cuisinez la veille pour n’avoir qu’à réchauffer.
  • Faites attention à la vulnérabilité de vos légumes. Prévoyez les menus avec les légumes les plus fragiles en début de semaine.
  • Cuisinez les légumes de saison et privilégiez fruits et légumes locaux, qui sont, moins chers, et plus frais donc plus intéressants nutritionnellement parlant.
  • Prévoyez de cuisiner les épluchures ! Cela permet de rentabiliser les légumes  au maximum et donc, de dépenser moins. J’en parle ici!
  • Ne partez pas bille en tête avec des menus trop longs (sur la quinzaine ou sur le mois). En effet, l’écueil est de se lasser par avance de ce qu’on a écrit, et le risque est que des envies surviennent, vous fassent craquer et faire des courses complémentaires. De plus, consommer juste, c’est facile sur une semaine, ça demande beaucoup plus d'entrainement sur des périodicités plus longues. C’est pour ça qu’à titre personnel, je vous recommande de commencer par une périodicité plutôt courte, une semaine me semble bien.
[Maitriser son budget alimentaire en 4 étapes] Etape 2 : établir les menus

Oui le fait-maison est plus sain et plus économique, mais attention,  A BaS Le PeRFeCTioNNiSMe !

Quand on commence à faire ses menus, je vous l’expliquais dans le tout premier article dans la rubrique "pièges à éviter", on a envie d’un coup de tout diversifier, on traine sur le net à la recherche d’inspiration et on tombe sur des dizaines de recettes alléchantes qu’on a envie d’essayer ! Ou alors, en quête d’idées, on se précipite sur les sites de menus tout faits type manger/bouger ou la fabrique à menus, qui vont vous proposer des plats différents pour chaque repas !
Mais diversifier trop et trop vite, c’est brûler les étapes et c’est contre-productif, pour 3 raisons :

1) Cela ne va pas dans le sens de la réduction de votre budget alimentaire : des recettes dont vous n'avez pas l'habitude ont beaucoup plus de chances de contenir des ingrédients que vous n'avez pas et que vous n'utiliserez plus ensuite.
2) Diversifier au maximum là encore est loin d'être la solution la plus économique, car beaucoup d'ingrédients différents seront nécessaire, il vaut mieux mutualiser des ingrédients ou cuisiner en double et faire deux repas avec un même plat.
3) Diversifier et innover, c'est chronophage. Et la semaine, du temps, on en a pas vraiment !
Donc, réalisme, simplicité et anticipation seront vos meilleurs atouts dans cette aventure.

Pour toutes ces raisons, il vaut mieux, dans un premier temps, rester sur ce que vous connaissez et n'introduire que ponctuellement de nouvelles recettes. Même si ça a moins la classe, quand on commence cela assure que ça tienne dans le temps et que ça ne soit pas abandonné dans quelques semaines avec la reprise des habitudes coûteuses.

[Maitriser son budget alimentaire en 4 étapes] Etape 2 : établir les menus

N'oubliez jamais que les menus sont là pour simplifier votre quotidien. S'ils le complexifient, c'est qu'il y a quelque chose qui cloche dans leur mise en place !

A vous de jouer !

Pour cette deuxième semaine, vous allez organiser vos courses selon les 4 étapes du défi, en vous concentrant particulièrement sur la seconde étape.

1) Normalement la dernière fois, vous avez établi votre budget max. Si vous ne l'avez pas encore fait, STOP ! retour à la case départ, il est interdit de sauter cette étape !

2) Etablissez des menus, petit dèj, gouter et dessert compris en suivant les conseils que je vous ai donnés plus haut ;

3) Etablissez la liste de course en fonction des menus et ajoutez éventuellement les produits d'hygiène et d'entretien dont vous aurez besoin la semaine suivante. J'insiste, dressez la liste UNIQUEMENT en fonction de vos besoins : pas de stocks, pas de rachat de produits dont vous n'avez pas besoin pour la semaine, même si vous n'en avez plus. Pas de besoin pour la semaine suivante, pas d'achat !

4) Chiffrez la liste de course. Pas de tableur excel, allez-y à la louche, je pense que vous savez au moins si un aliment coute moins de 1 €, entre 1 et 2 €, plus de 2€, etc ! Si votre liste dépasse votre budget, c'est qu'il faut revoir vos menus ! Les simplifier, réfléchir à des stratégie de remplacement d'aliments coûteux par des équivalents d'aussi bonne qualité, mais moins chers. Pas de panique, nous verrons tout cela à partir de la semaine prochaine !

Une fois que votre liste rentre dans votre budget, ET PAS AVANT, vous pouvez partir faire vos courses !

[Maitriser son budget alimentaire en 4 étapes] Etape 2 : établir les menus

Pour vous aider

Afin de vous aider à bien structurer les choses, je vous propose la check-list et la fiche bilan de cette seconde semaine.

Vous n'êtes pas obligé(e) de les imprimer, vous pouvez les recopier dans votre bujo ou votre agenda par exemple ! Mais ne faites pas l'économie de la check-list et de l'analyse, et surtout, je vous demande de ne pas poser vos questions sur le groupe avant de les avoir remplies, histoire de ne pas engorger le fil avec des problématiques dont les réponses se trouvent dans ces documents !

[Maitriser son budget alimentaire en 4 étapes] Etape 2 : établir les menus

Voilà pour cette seconde étape !
Je vous souhaite une belle 2e semaine de défi, et rendez-vous sur le groupe pour poser vos questions et profiter de la belle dynamique qui y règne !
A très vite pour l'étape 3 : la liste de courses !
Abonnez vous au blog ou à sa page Facebook pour ne rien louper !

Et n'oubliez pas...Vous avez envie de participer à un super chouette projet citoyen?
Vous avez envie de semer de petites graines à votre niveau?
Je vous invite à regarder par ici....

Commenter cet article

annesophie 10/01/2017 17:19

J'aime beaucoup ton article! on s'y est mis depuis la semaine dernière justement au menu hebdomadaire , et on va voir sur quelques semaines comment on gèrent, dèja il n'y plus l'eternelle question de "on mange quoi?!" et ça déjà c'est un kiff!! lol

Lauriane 10/01/2017 13:27

merci pour cet article que je vais faire lire à mon homme , afin de mieu gérer notre budget merci