[maitriser son budget alimentaire en 4 étapes] étape 3 : la liste de course !

Publié le par Linette_sortezdevosconapts

Coucou les courageuses (et les courageux !) qui ont décidé de devenir le patron de leur budget alimentaire ! Me revoici pour vous parler de l'étape 3, l'élaboration de la liste de course !

Vous êtes prêt.e.s ? GO !

Elaboration de la liste de course !

  • Je déconseille les listes pré-faites où il faut juste cocher : d’expérience on a tendance à cocher certains produits par habitude ou parce qu’il n’y en a plus, alors qu’on en a pas besoin pour la semaine (donc budget alourdi).
  • Reprenez votre menu et inscrivez ce dont vous avez besoin pour le réaliser, et la quantité la plus proche (inutile de prendre un kilo de carotte si vous n’en avez besoin que de 6 cette semaine là….même si les carottes sont en promo. Idem pour tout le reste, pas besoin de prendre 3 paquets de pâtes si vous n’avez prévu qu’un seul plat de pâtes, même si 3 pour 2. Inutile de reprendre du paprika si vous l’avez fini mais que vous ne projetez pas de réaliser un plat paprikaté. Oui, oui, paprikaté).
  • Pensez ensuite aux desserts si vous ne l’avez pas mis dans les menus, et aux petits déjeuners, listez ce qui vous manque.
  • Pensez aux produits d’hygiène et d’entretien. Perso je ne rachète que quand c’est vide ou que ça sera vidé dans la semaine, jamais en avance...et renseignez vous sur le fait maison, souvent des recettes ultra simples et très économiques, vous serez surpris(e) !
  • Quand je vide quelque chose, je le note sur ma porte-tableau-noir. Cela bascule dans la liste de course de la semaine suivante uniquement si besoin, sinon ça attend en pense-bête jusqu’à ce que j’en aie à nouveau besoin.
  • Une fois que votre liste est faite, faites un tour rapide de vos placards pour vérifier si vous n’avez pas déjà ce que vous y avez inscrit. Même à moi, ça m’arrive ! Or, inutile de racheter de la farine si vous en avez encore 3 paquets, etc etc.
  • Jetez les catalogues de pub que vous recevez dans votre boite aux lettres sans même les lire, et collez un Stop-Pub : ne vous basez pas sur les promos mais sur vos besoins ! Reconnectez vous avec vous-même et ne laissez plus personne vous dicter ou vous créer besoin et envies ! Ouvrez vos placards, et répétez vous en boucle : pas de besoin, pas d’achat !
  • Réfléchissez bien aux sirènes des promotions, qui contrairement à ce que les industriels souhaitent que l'on croie, ne sont pas faites pour nous faire faire des économies, et pour vous en convaincre, je vous invite à lire ceci !
[maitriser son budget alimentaire en 4 étapes] étape 3 : la liste de course !

A vous de jouer !

Eh oui, c'est maintenant à vous de jouer ! Cette semaine, quand vous allez faire vos courses, vous allez établir vos menus et votre liste en ayant bien conscience de l'objectif que vous vous êtes fixé lors de la première semaine, et en visualisant bien les pièges pour ne pas tomber dedans !
 

Et la semaine prochaine, je vous parle de la dernière étape qui est sans doute la plus importante, celle qui fera définitivement de vous le patron de vos courses : le chiffrage de la liste de course !

Commenter cet article

Anne 24/01/2017 10:28

merci beaucoup pour toutes ces bonnes idées partagées. j'ai encore des progrès à faire pour mieux maîtriser ce poste là de mon budget mais je me permets de vous partager 2 éléments qui guident ma réflexion :
pour ma part, je conserve toujours un petit stock de certains produits, on n'est jamais à l'abri d'un imprévu ou d'un bug de planning et je fais en sorte d'avoir toujours quelques repas d'avance au cas où je me trouverai dans l'impossibilité de faire mon plein de courses le jour qui lui est dédié.
autre exemple : j'ai toujours un petit stock en cas de gastro (compotes ou purées adaptées, coca) que je conserve toujours approvisionné ce qui me permet de pouvoir réagir à l'instant T et de ne pas traîner si nécessaire.
cet aspect d'anticiper me parait d'autant plus important pour les parents seuls ou quand les 2 travaillent.
concernant les promos, je partage votre avis de ne pas se faire dicter ce que l'on va acheter, en revanche, si un produit que je consomme très régulièrement est proposé en promo ou en lot (après vérif du prix au kilo dans le rayon concerné...) je profite de ce créneau là pour constituer ou renouveler mon stock (en quantité raisonnable of course - je pense à des produits type lessive, huile d'olive, certains produits d'hygiène également)
voilà comment je raisonne pour essayer de concilier tous les paramètres qui rentrent en ligne de compte !

Linette_sortezdevosconapts 24/01/2017 13:29

Bonjour Anne !
Des imprévus, des bugs de plannings et des gastro, on connait bien ici aussi :) Et en 3 ans que je fonctionne comme ça, je n'ai jamais eu à courir au supermarché. Même quand on achète que selon le besoin, on peut toujours improviser (et on reçoit souvent à l'improviste!), intervertir, changer.
Et pour la gastro.... au pire, il y a le riz (et l'HE cannelle :p )

Pascale 23/01/2017 00:16

Merci vraiment pour ton blog et de nous coacher pour apprendre à revoir nos choix ! J ai mis ta méthode en application depuis début janvier et j apprécie déjà les résultats ! Mais je me rends compte que je dois être vigilante pour ne pas retomber ds mes anciennes habitudes !

Virginie 22/01/2017 17:32

Bonjour

J'avais une question: comment pouvez vous dire "inutile de racheter un paquet de farine si vous en avez encore 3 " puisqu'on est censé n'acheter que ce sont nous avons besoin. Nous n'avons donc pas de stock.

Miss Boulette 26 22/01/2017 14:19

coucou genial ton blog une source d'idée bravo ! on a a peu pres les meme point de vue . je suis en cours de creation de défis de faire les courses a moins de 150Euros par mois :) à suivre héhé