Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chapitre 2 : à la découverte de la Fée Machine à Coudre

A l'occasion de l'arrivée dans notre vie de ce tout premier bébé, nous avons décidé assez vite qu'il porterait des lavables. 
Au début, je disais, comme tout le monde me le suggère : 'J'éssaierai". Si ça ne marche pas, si c'est trop galère, je repasserai en jetables. Mais mon zhom, qui a la tête sur les épaules et surtout les pieds sur terre, m'a répondu, pas question. Si on se lance là dedans, on s'y tient. C'est vrai, quoi, on ne va pas dépenser un premier budget dans les couches lavables (à acheter, de prime abord, ça coûte cher!) pour finalement dépenser un autre budget dans les jetables! Bien évidemment et comme (presque) toujours, il avait raison. 

Car au début, on n'avait pas d'autre solution que de les acheter : pas de machine à coudre, 2 mains gauches, pas manuelle ni créative  pour un sou (ba oui tout ça ça s'apprend pas à l'école), et aussi, enfant d'une société où l'on n'a plus le réflexe de faire les choses soi même.

Et puis, j'ai eu la chance de trouver une machine à coudre, gratos. Alors, pourquoi pas essayer de m'en servir? j'ai pris un cours de couture pour me familiariser avec la bête, cours durant lequel j'ai appris à faire un ourlet de pantalon. Je n'étais pas peu fière. J'ai découvert que la machine à coudre n'était pas, comme je le pensais, un animal sauvage qui ruait, cabrait, imprévisible, bref, non, la Machine à Coudre n'était pas mon ennemie jurée : on peut maîtriser sa vitesse, aller en avant, en arrière... il y a même un manuel qui explique comment mettre la bobine de fil au dessus ET en dessous dans la canette (Kesako la canette???).

Ensuite, j'ai fait le tour des blogs pour trouver des patrons et des pas à pas, des tissus.. J'ai ainsi timidement fait mon entrée dans le monde de la confection des couches lavables. 
Et ça a donné :


 
- une couche classique , à scratch, élastiques en tunnel, intérieur micropolaire, noyeau absorbant invisible en microfibre, extérieur en microéponge de bambou, patron wee weka, pas à pas l'arbre à bébés. 

 
- une culotte de protection en PUL micropolaire, à sratch, goussets en PUL normal et élastiqués en tunnel, finition biais, patron sur la base de wee weka, pas à pas : mélange de pas à pas trouvés sur internet.




- 2 TE1 intégrales, une avec goussets, l'autre sans, à strach, élastiques en tunnel, extérieur PUL, intérieur micropolaire, trempeur en microfibre, patron wee weka, pas à pas l'arbre à bébés.  

C'était mes toutes premières couches. Je n'avais pas encore tout bien pensé au niveau technique et aussi au niveau pratique : passage au sèche linge, temps de séchage, bien sur, étanchéité...  mais c'était déjà un début.  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

éloïse- une future maman déjà un peu bio!! =) 15/08/2010 14:13



je trouve que pour une première tes couches sont très jolies. perso, je les ai achetés car je ne sais même pas coudre un bouton et je n'ai pas de machine, ... alors bon on- ou plutôt j'ai ( ^^ )
pris couches lavables TU Panda de Popolini + sur- couches Coveralls de Blueberry- grâce à ton tableau de comparaison d'ailleurs! ;) et aussi à tout hasard des langes en coton 80*80.