comparatif : couture sur envers/endroit

Publié le par schnappy

Guide couches classiques : comparaison couture sur l'endroit ou sur l'envers


Toute la question est à ce stade de savoir si vous allez coudre la couche :
- Endroit contre endroit, puis la retourner,
- Ou bien directement envers contre envers?

Au niveau esthétique :
C'est une question de goûts. Personnellement je trouve les finitions possibles en couture sur l'envers plus jolies.

Au niveau financier :
L'avantage revient à la couture endroit contre endroit, car l'autre solution implique soit la pose de biais élastique, produit assez cher, ou encore un agrandissement du patron, donc un coût plus grand en tissus.

Voyons tout ça en détails (toujours prix du net hors frais de port) :
Prix de l'élastique en moyenne : 30 cts le mètre
Prix du biais élastique : 95 cts me mètre

  endroit contre endroit élastiques en tunnel biais élastique
Taille s 3,90 € 4,20 € 4,30 €
Taille M 4,70 € 5 € 5,70 €
Taille L 5,50 € 5,8 € 6,40 €

Au niveau pratique :
pour une fois, aucune différence.

Au niveau difficulté de réalisation :
C'est une question subjective! Au début ( je n'avais jamais touché à une machine à coudre) la couture des élastiques en tunnel m'a semblé beaucoup plus à ma portée (imaginez, seules deux fixation au point droit suffisent!), et celle au point zig zag discontinu, assez inatteignable. Mes premières couches ont dont été cousues envers contre envers.
Mais après m'être lancée dans l'aventure, et assez rapidement d'ailleurs, je me suis aperçue que la couture au zig zag discontinu est non seulement aussi simple, finalement, mais également simplifie la couture globale de la couche en réduisant le nombre de manips à effectuer.

Démonstration : pour une couture en tunnel, il faut d'abord surjeter chaque partie de la couche séparément, puis, pour le tunnel, former le tunnel au point droit, faire passer l'élastique dans le tunnel avec une épingle à nourrice, fixer à un bout, tirer, fixer à l'autre bout ( à chaque étape il faut couper les fils...).. Puis il faut reproduire l'opération pour les deux autres tunnels, et enfin replier l'ourlet et le coudre sur tout le reste de la couche.
Pour une couture en zig zag, on coud et surjette les deux épaisseurs de la couche d'un coup, et pour les élastiques on fait quelques points en arrière, on coud en tirant, quelques points pour arrêter, on retourne la couche et si c'est une poche, c'est tout simplement terminé. CQFD : on a coupé 4 fois les fils, contre une dizaine pour la première méthode.

Autre désavantage de la couture en tunnel : pour les TE1, comme elle implique davantage de percer le PUL, elle compromet quelque peu l'étanchéité de la couche. Raison de plus, pour moi, pour m'essayer au point zig zag discontinu.

Quant au biais, là encore la couture en zig zag discontinu peut faire paraître l'opération compliquée ; en réalité une fois qu'on a pris le coup ( et croyez moi ça arrive très vite), cela simplifie encore les choses. Si le biais n'était pas aussi rare et aussi cher, franchement, je ne coudrais que comme cela : pour notre fameuse couche, cela réduit encore le nombre de manips : surjeter les deux épaisseurs ensembles, inutile de les coudre au point droit ; poser le biais en le tirant bien aux endroits des élastiques. Finito. Fil coupé deux fois. Imbattable. Mais cher. Le monde est injuste !

Enfin dernière remarque quant à la réalisation des couches selon les différentes méthodes : pensez que la couture sur l'envers nécessite une adaptation de votre patron (rien de bien méchant, mais il faut le savoir) : ajout de 2,5 cm sur le pourtour de la face extérieure pour la couture en tunnel, soustraction de 0,5 cm sur le pourtour des deux faces pour la couture au biais. Alors que la couture endroit sur endroit autorise l'utilisation du patron tel quel, les marges de couture sont comprises.


Bilan : sûrement que votre façon de coudre va évoluer au fur et à mesure que vous gagnerez en assurance. Essayez les différentes méthodes, et voyez celle qui vous convient, mais ne vous en tenez pas à vos préjugés contre vous même ! Ce qui vous semble compliqué ne l'est pas obligatoirement! Et surtout, n'oubliez pas que l'enjeu n'est pas non plus énorme, la couche classique n'ayant pas à être étanche, c'est au contraire un excellent support pour s'entraîner sans conséquences!


Avant de vous envoyer sur la suite du guide, et puisque à partir de là vos choix n'auront plus de conséquences significatives au niveau de votre budget, je vous propose un petit récapitulatif des prix indicatifs et unitaires et hors frais de port des couches classiques en fonction des différents paramètres précédemment évoqués.

  Taille S Taille M Taille L TU S/M/L
pressions end/end
pressions env/tunnel
pressions env/biais
4,30 €
4,60 €
5,20 €
5,10 €
5,40 €
6,10 €
5,80 €
6,20 €
6,90 €
6,20 €
6,60 €
7,20 €
scratch end/end
scratch env/tunnel
scratch enf/biais
4,20 €
4,50 €
5,10 €
5 €
5,30 €
6 €
5,70 €
6,10 €
6,80 €
5,80 €
6,20 €
6,90 €

voir l'étape suivante : couche à poche ou couche intégrale?
retour à l'accueil du guide


Publié dans Des tutos!

Commenter cet article