récap.

Publié le par schnappy

Comme promis, j'ai tout bien relu les articles, les pages FB, les forums... et je récapitule pour vous les attentes des mamans laveuses concernant cette couche :

 

Alors, déjà, les maman laveuses, habituées des lavables et connaissant les avantages et inconvénients de ce système, ont  rêvé sur la finesse annoncée de cette nouvelle couche (aussi fine qu'une jetable), qui irait grâce à cela réellement de la naissance à la propreté, et sur son aspect révolutionnaire :

 

Quoi, une couche confortable pour le bébé, qui n'entraverait jamais ses mouvements, avec des velcros ne marquant ni ne coupant le bidon du bébé ET n'abîmant pas le reste du linge, une couche qui ne laisserait aucune marque même en cas de gros cuisseaux, qui ne baillerait pas, même en cas de cannes de serin, bref, adaptées à toutes les morphologies?

 

Quoi, une couche vraiment différente des autres, utilisable aussi bien le jour que la nuit sans risque de fuite, qu'on puisse oublier ou laisser l'esprit tranquille en cas de longs trajets en voiture ou de sieste-surprise, sans craindre la méga fuite à l'arrivée/au réveil, bref, aussi sûre qu'une jetable, mais sans produits chimiques?

 

Quoi, une couche rapide à sécher, utilisable même quand on habite en appartement sans balcon, sans sèche linge? Une couche réutilisable plusieurs fois de suite sans sentir le pipi grace à son hamac détchable (pas besoin de laver toute la culotte en cas de caca qui souille le hamac, suffi juste de la détacher/laver/sécher, et zou! un nouvel insert et c'est reparti). Une couche donc, qui ne nécessiterait pas plus de culottes pour tourner que les TE2, soit 3 ou 4 grand max par taille ?

 

quoi, une couche aussi simple et intuitive à manier qu'une jetable, utilisable donc "sans formation" par les papas/nounous/crèches/baby-sitters sans avoit à la clé des mégafuites?

 

... le tout, pour un prix inférieur aux lavables classiques, c'est à dire, pour la consommatrice habituée aux prix des lavables, en dessous de 25 € la couche.

 

Bref, certes certaines couches remplissent certains de ces critères, mais enfin quoi, une couche qui ferait tout ça en même temps?

 

Bon, rétrospectivement, c'est le mouton à cinq, non, six pattes cette couche, la couche dont rêvent toutes les mamans, qu'elles soient en lavables, ou en jetables!!!! Mais dans ces attentes, quelle est la part de fantasme, quel est la part réellement promise par la marque?

 

La marque attaque avec le côté confort pour le bébé, qui en ferait plus un sous-vêtement d'une couche, érgonomique par rapport à la morphologie du bébé, on lit aussi "adapté à la morphologie du bébé ". C'est là que la consommatrice en déduit que c'est adapté à toutes les morphologies, pourtant si l'on relit tout bien, ce n'est pas ce qui est écrit :D. En tout cas, avec ses 4 tailles allant de 2 à 20 kg, on se dit que cette couche va vraiment aller de la naissance à la propreté.

 

C'est une culotte utilisable de jour comme de nuit avec un système antifuite breveté. Traduction : couche très performante en terme d'absorption. Pour moi, qui suis exigente, je le reconnais, une "bonne" couche doit tenir grand minimum en journée 3h sans fuites, en dessous de 4h je ne suis pas convaincue de son caractère exceptionnel.

 

C'est une culotte qui, grâce à sa rapidité de séchage, dispense de l'utilisation d'un sèche linge !  là, la consommatrice en déduit qu'elle sèche en moins de 2h. Le sèche linge est "autorisé ". Traduction "chouette, en plus elle passe au sèche linge alors que mes culottes en PUL sont interdites de sèche linge". Mais alors, qu'en est-il du velcro dans la machine/sèche linge? même pas peur : les sctch sont dits  innovants et autoagrippants, concus por préserver la couche et le linge. Mais la lessive? ce n'est pas un problème pour la maman laveuse qui est déjà habituée à cette question, mais pour les autres, changer ses habitudes de lessive fait aussi réfléchir... et bin là, la marque annonce qu'il n'y a pas besoin de changer de lessive, juste faire attention à celles contenant du chlore ou ses dérivés, et aussi à éviter l'adoucissant (tout de même!)

 

Simplicité d'entretien donc, rien à penser/vérifier/changer. Et quid de son utlisation quotidienne? elle est présentée comme s'utlilisant comme une couche jetable traditionnelle. Point besoin de se prendre la tête avec le positionnement du hamac, il prend sa place tout seul comme un grand : grâce à son "coefficient d'élasticité" il "se place naturellement dans le pli de l'aine sns serrer ni marquer".

Donc, petit premièrement, pas besoin de vérifier que la couche est bien placée, que la partie absorbante ne dépasse pas, que les goussets sont bien positionnés, on met, hop, on ferme (en faisant attention tout de même à ce que tout soit bien plaqué, normal), hop c'est fini. Là, on se dit, c'est le jackpot pour le papa/la nounou/ la crèche/ la babysitter.

Et petit deuxièmement, en plus dêtre plus simple, cette couche respecte la peau, elle ne marque pas, elle ne garrotte pas !

 

Bon, pour la mettre, c'est simple, et pour changer?

- C'est simple, on change l'insert. Oui, mais en cas de popo explosif de bébé allaité non diversifié? Pas de soucis, car le hamac... si détache ! hop hop, on le détache, on le rince, on le sèche, on le remet, ni vu, ni connu. Oui oui en fait ce n'est pas le cas, mais avant le lancement cette information a filtré sur plusieurs sites qui sont référencés sur la première page google quand on tape "couche hamac" : dans bébéguide, on peut lire une citation de la fondatrice de la marque : "quand bébé es sale, pas besoin de laver la couche, il suffit e détacher le hamac" . On peut aussi lire une citation du même genre sur le site de lili nappy. La consommatrice (que je suis aussi, il faut bien le reconnaitre) s'attendait donc à ce système.

- au vu de ces informations, donc, c'est simple, et en plus on peut la réutiliser plusieurs fois de suite. là, traduction : elle fonctionne comme une TE2, on garde la même culotte le change suivant, et on remplace juste l'insert. Est- ce vraiment ça que dit la marque? Elle dit texto qu'elle est réutilisable plusieurs fois de suite , mais ajoute qu"il suffit de la rincer à l'eau et de la laisser sécher". Bon, à moins qu'elle sèche en 30 secondes, moi, je vois pas d'autre solution que d'utiliser une autre couche en attendant que la première sèche. Ca ne me pose pas de problèmes, par contre, j'attends que la première soit sèche au moment du change suivant, soit 3 ou 4 heures plus tard.

- Et donc, ces caractéristiques font qu'on s'attend à n'avoir à en acheter que peu : étant donné (si on récapitule tout ce qu'on a été chercher avant comme infos) qu'elle sèche en moins de 2h, on peut tourner avec deux en les alternant d'un change sur l'autre, mais il vaut mieux en avoir trois au minimum, au cas où 15 minutes après avoir été changé, "coucounin" décide de faire caca et que la première donc, ne soit pas encore sèche. Donc, 3 culottes par taille, et en inserts, si on compte 8 changes par jour au début et une machine tous les 2/3 jours (ou plus souvent, mais pas de sèche linge) : 24 inserts. Et pour la suite, 5 à 6 changes par jour, donc une quinzaine d'inserts. Peu de frais donc, et on est conforté par cet idée quand on lit sur bébéguide qu'elle est prévue pour être moins chère qu'une lavable.

Mais là, en ce qui concerne le nombre de couches nécessaires, gros cafouillage sur le net, on trouve des infos discordantes : on peut lire 6/8 culottes + 15 inserts par taille (sachant que pour moi, 6/8 culottes par taille, ça ne cadre pas avec le roulement impec dû au temps de séchage court, c'est trop, ça ferait qu'il faudrait acheter 18 à 24 couches en tout). On peut lire aussi, dans bébéguide, une citation de la créatrice qui dit que dans une utilisation quotidienne, une famille devra acheter 3 ou 4 culottes et une quinzaine d'inserts, "c'est tout". ce n'est absolument pas la même chose, de 6/8 culottes par taille, on passe à 3/4 culotte et c'est tout (traduction : 3 ou 4 culottes en tout de la naissance à la propreté), mais ça ne cadre toujours pas avec le fonctionnement décrit plus haut : 3 ou 4 culottes, sachant que ce ne sont pas des tailles uniques, et 15 inserts, sachant qu'il y a 2 tailles d'inserts, ça ne peut pas être tout, ce n'est pas assez.

Bon, la consommatrice, motivée, curieuse, fait une moyenne entre le trop et le pas assez, et se dit que l'affaire doit être malgré tout très rentable, surtout qu'on peut lire ça et là aussi que le système est réutilisable pour les enfants suivants.

 

 

Donc, au vu de tout cela, cette couche est très attendue :

- pour son prix, que l'on attend tout aussi révolutionnaire que la couche

- pour sa capacité à convaincre une majorité de parents, DONC, on se dit alors que forcément, cette couche doit remédier au problème du "je mets les mains dans le caca pour riner/prélaver", qu'elle doit également tenir au moins  4 heures sans fuite en journée et enfin qu'elle doit être réellement intuitive à mettre en place.

Or, ce sont ces quatre critères, pour avoir discuté souvent avec des parents accro aux jetables, qui pourraient convertir durablement des jeunes parents pressés, stressés et dotés d'une emploi du temps serré.

 

Voilà voilà, avec tout ça, je cause, je cause, mais je n'ai toujours pas commencé le crash-test, les inserts sont à tremper, et mon crash test ne sera fiable qu'au bout de 10 lavages, à leur absorption maximale.

*petite digression* : Soit dit en passant, ça aussi, c'est une de mes interrogations d'ordre général concernant les lavables. Laisser tremper toute une nuit, passe encore, mais 10 lavages pour l'absorption complète, ça c'est une étape que les fabricants pourraient facilement éviter aux "nouveaux consommateurs pressés". Je me mets là à la place des parents qui ne sont pas encore aux lavables (moi, je suis une convaincue, les 10 lavages ça me fait râler un peu, mais ça ne me fait pas reculer).

C'est une étape chiante, pendant la période de rodage, il faut laisser la couche moins longtemps, il faut savoir à peu près où on en est dans les lavages sachant qu'on ne lave pas toutes les couches/inserts à la fois puisqu'on "tourne", ça je suis sûre que ça freine. On rêverait d'une couche au maximum de sa performance dès l'achat. Et vu le prix des lavables en générale, cela ne serait que justice.*fin de la digression*

 

Et enfin, moi j'ai un sèche linge, donc je ne me pose pas la question du temps de séchage des inserts, mais pour celui qui n'en a pas, ça devient crucial, puisque ça détermine le nombre d'inserts qu'il faut acheter (bin oui, 5 changes par jour, une machine tous les 2 jours, on lave 10 inserts à chaque coup, mais en comptant 1h30 de machine + 1h30 de sèche linge, on se dit qu'avec 3 inserts en plus on est large, mais si l'insert met 5h, 10h voire une journée à sécher, il en faut tout de suite plus. on verra ça au crashtest.). Je me dis, pour diminuer le temps de séchage, il faudrait des inserts à plier, mais ça complexifie les choses pour les néophytes "à convaincre". et si on coud toutes les épaisseurs ensemble, ça simplifie certes le change, mais on augmente le temps de séchage...


Bref bref bref... Je vais faire au plus vite pour le crash-test, qui tiendra compte du point de vue de la maman laveuse, de celui d'une maman couseuse,  et enfin de celui d'une maman aux jetables!

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Du bla bla!

Commenter cet article

jenny 22/06/2010 19:53


moi ça y est je démotive... étant jusqu'ici un maman 100% jetables (pas bien je sais...).
avec la hamac j'ai pas mal de fuite avec la couleur taupe...
et puis si on doit mettre 2 inserts jetables pour les siestes ou nuits bonjour le budget à la fin du mois!!
et pour les cacas aussi ou là là cette cata ou moment de jeter lol j'en avais sur les doigts et même en dessous des ongles :D :D mdr
alors bon j'attends que la periode caca fuyant des dents passent et je retenterai car là j'ose même plus lui mettre en journée et la nuit encore moins...