pas à pas CCTSPETPODOS

Publié le par schnappy

Pas à pas Couche classique cousue envers contre envers (élastiques en tunnel), à pressions, à poche ouverte par le dos
 
 
 
Je vous propose ici un pas à pas pour fabriquer une couche classique à poche. Le patron existe en différentes tailles :
Taille Prématuré
Taille Nouveau Né
Taille S
Taille M
Taille L
Taille XL

Bien sûr, je vous conseille comme tout premier geste de laver le tissus, pour éviter qu'il ne rétrécisse par la suite.
 
 
1° le traçage : vous pouvez reproduire le patron sur du carton rigide pour plus de facilité.
- tracer sur le tissus absorbant deux patrons entiers. Pour le premier, la face extérieure de la couche, rajouter 2,5cm sur tout le pourtour. Sur l'autre, la face intérieure, enlever 0.5 cm, mais penser à rajouter 3 cm entre les repères élastiques du dos pour l'élastique de la poche.
 
 
2° la découpe :
- découper les deux faces de la couche.
 
 
3° préparation de chaque partie de la couche :
- noter sur l'endroit de la face intérieure les repères de l'élastique des cuisses et du dos.
- surjeter séparément chacune des faces de la couche.
 
4° l'insert :
- si vous souhaitez coudre partiellement l'insert : coudre le haut de l'insert au point doit sur l'envers de la partie extérieure de la couche. Concernant l'insert (ou trempeur intérieur), je surjette ensemble deux ou trois épaisseurs de tissus microfibre absorbant (en effet, selon l'endroit où je l'achète il est plus ou moins épais). En fait, cela dépend de la nature et de l'épaisseur du tissus : plus le tissus est fin, plus les couches seront nombreuses. Cependant il s'agit de ne pas faire trop épais, n'oubliez pas que pour les siestes/nuits, vous pouvez rajouter un trempeur supplémentaire, extérieur cette fois ou même intérieur d'ailleurs, pour augmenter l'absorption de la couche!
- si vous souhaitez un insert pressionnable pour adapter son épaisseur aux moments de la journée: sur un rectangle de tissus absorbant  de 9 cm par 5 cm plié en deux en largeur (donc de 9 cm par 2,5 cm) et préalablement surjetté, placer en les centrant bien deux pressions femelles, espacées de 7 cm. Coudre ce rectangle au point droit sur l'envers de la partie absorbante de la couche. Les pressions se situent à peu prés dans l'alignement des pressions des ailettes. Sur l'insert, vous placerez 2 pressions mâles espacées de 7 cm.
- Si vous souhaitez un insert libre : passez au paragraphe suivant, vous n'avez rien à faire!
 
5° élastiquer la poche :
- constituer le tunnel : replier le tissus de l'une des faces de la couche de 1,5 cm deux fois de suite entre les repères du dos, puis coudre au point droit le plus loin du bord.
- piquer l'élastique avec une épingle à nourrice, le faire passer à travers le tunnel.
- le fixer au  point droit à l'une des extrémités. Laisser une marge de 0,5 cm.  Le tirer par l'autre extrémité, et le fixer de la même manière (si le tunnel mesure 10 cm, on va utiliser 5 cm d'élastique).
- refaire la même opération sur le dos de la deuxième  face de la couche.
 
6° élastiquer les cuisses :
- poser les parties intérieure et extérieure de la couche envers contre envers. 
- replier le tissus extérieur sur l'intérieur en deux entre les repères élastiques des cuisses et former un tunnel au point droit.
- passer l'élastique dans le tunnel au moyen d'une épingle à nourrice. Penser à marquer l'élastique à la longueur souhaitée ( la moitié de la longueur du tunnel).
- fixer un bout de l'élastique au point droit. Penser à laisser une marge de 0,5cm.
- tirer l'élastique et le fixer au point droit à l'autre extrémité du tunnel, selon le repère dessine précédemment. Élastique posé.
- répéter la manip pour l'élastique de l'autre cuisse. 
 
7° assemblage de la couche :
- replier le tissus extérieur en deux fois sur l'intérieur sur tout le reste de la couche. Maintenir le tout avec des épingles et fermer l'ourlet ainsi formé au point droit.
- poser les pressions servant à fermer la couche ( devant et ailettes) comme indiqué sur le patron. Pensez à intervertir mâles et femelles sur les côtés droits et gauche de la couche, pour ne pas utiliser plus de mâles que de femelles (ou l'inverse). Les pressions des ailettes sont tournées vers l'intérieur de la couche, les pressions du devant, vers l'extérieur. Si vous souhaitez un chevauchement, rajouter sur l'une des ailettes entre les deux pressions posées une pression du même "sexe" tournée vers l'extérieur de la couche.
 
 
Finito!



Publié dans Des tutos!

Commenter cet article